Mémo sur la plateforme de compostage ENPRO à Lomé .pdf



Nom original: Mémo sur la plateforme de compostage ENPRO à Lomé.pdf
Auteur: utilisateur

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/07/2015 à 12:42, depuis l'adresse IP 193.48.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 479 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (13 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Jean-Pierre Mahé

15/07/2015

Mémo sur la plateforme de compostage ENPRO à Lomé.
Visite sur site le 14 Juillet 2015

Cette plateforme traite de déchets venant de la collecte organisée par la compagnie de
collecte des déchets de Lomé. Les camions déversent le tout venant de déchets, dont une
grande part de déchets organiques. La compagnie économise ainsi des carburants, car
sinon elle doit décharger les ordures en dehors de la ville.
Les déchets sont triés sur un table de tri ajourée, les plastiques et métaux sont enlevés, pour
obtenir des déchets organiques. Les déchets sont déposés en tas d’environ 1 tonne dans un
grand hangar. Chaque tas est numéroté et sa date de création est enregistrée dans le
système pour suivi.
Pendant un mois le tas de déchets est arrosé et retournés tous les 3 ou 4 jours pendant 1
mois. Selon Dominique la température dans les tas atteint 60 à 80 pendant la phase de
fermentation.
Après cette phase de 1 mois, le tas est laissé pendant 2 mois sans aucun traitement. Une
fois cette étape terminée, le tas est passé dans un crible (tamis) de trou 1 cm où sont
évacués tous les déchets non conforme (cailloux..). Une fois cette étape, le compost est
passé dans un autre crible de trous de 5 mm. Le compost ainsi obtenu est bon pour la
vente. Le rendement du processus est de 16% (poids du compost produit / poids des
déchets à l’entrée)
Le compost est vendu de 1500 à 2000 FCFA le sac de 50 kg. Malgré ce prix très faible, le
compost a du mal à trouver preneur, car les maraichers hésitent à l’utiliser. Pour les
convaincre, la plateforme comporte un jardin d’essai où l’on voit nettement les différences
entre les bandes amendées et les autres.
Par ailleurs, le centre broie le verre et le vend à 5000 FCFA le sac de 50kg pour la
construction. Le PET et les sacs plastiques sont stockés mais pas revendu. Le fer et
l’aluminium est peu présent dans les ordures, et leu peu qui y arrive est donné au personnel.
A ce jour le centre dépend de l’aide extérieure, appuyé par de nombreux partenaires et
techniques et financiers. Le centre n’est donc pas autonome, et ne pourrait pas financer les
40 personnes qui travaillent sur la plateforme. Dominique espère que la mairie leur versera
une indemnité par tonne traitée de façon à réaliser l’économie du centre.
Par ailleurs, Dominique voudrait collecter les déchets à la source, car il pense qu’une grande
partie de déchets valorisables sont enlevés avant d’arriver à la plateforme de tri.
Plusieurs observations suite à cette visite :

Comme dans de nombreux pays, la production de compost n’est pas rentable seule,
sans support financier, elle ne peut se suffire
L’équilibre économique passe par une contribution externe, notamment de la part de
la municipalité
La proximité d’une plateforme à coté dune zone de maraichage pourrait permettre de
diminuer les coûts logistiques et de persuader plus facilement les maraichers
La valorisation des déchets doit être pris dès la collecte, ainsi on pourrait valoriser
séparément les plastiques, l’aluminium, le polyéthylène.

Contact
ENPRO Togo
Dominique Kouevigah
Dominique.kouevigah@gmail.com
91 20 09 05

Quelques photos de la plateforme de compostage d’ENPRO.

Panneau à l’entrée du site

Partenaires

Le premier tri (sélection des déchets verts, élimination des déchets plastiques et autres)

Tas dans le hangar, chaque tas fait environ 1 tonne

Opération de retournement d’un tas (7 fois dans le premier mois) avec arrosage quotidien

Criblage du compost (après 3 mois de fermentation)

Criblage fin (5 mm)

Produit après premier criblage

Produit en sacs prêt à la vente

Plate forme de test, au premier plan le maïs sans compost, avec compost au second plan, la
différence est frappante !

Les plastiques sont stockés, pas de recyclage prévu

Traitement du verre (broyage)




Télécharger le fichier (PDF)

Mémo sur la plateforme de compostage ENPRO à Lomé.pdf (PDF, 1.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


memo sur la plateforme de compostage enpro a lome
dechet
le plastique c est problematique
depliant a5 2 volets v3
test5ter
devoir semaine3