Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Loguivy de la mer François Budet .pdf


Nom original: Loguivy-de-la-mer - François Budet.pdf
Auteur: David

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/08/2015 à 18:52, depuis l'adresse IP 92.135.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 764 fois.
Taille du document: 71 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Loguivy-de-la-mer
François Budet - 1960
Alors qu’il est ouvrier spécialisé chez Kodak à Vincennes où il fabrique de la pellicule photo au kilomètre, François Budet
trouve le temps de composer Loguivy-de-la-mer dans les années 60.
Décrivant le port de pêche de Loguivy, la chanson a immortalisé cet endroit de la ville de Ploubazlanec.

Ils reviennent encore à l'heure des marées
S'asseoir sur le muret, le long de la jetée
Ils regardent encore au delà de Bréhat
Respirant le parfum du vent qui les appelle
Mais s'il est révolu le temps des Terres Neuvas,
La race des marins, chez nous, ne s'en va pas
Loguivy de la mer, Loguivy de la mer
Tu regardes mourir les derniers vrais marins
Loguivy de la mer, au fond de ton vieux port
S'entassent les carcasses des bateaux déjà morts

Em D
B7 Em
Am D7
G
Am Em
B7 E B7 E
E E7
A E
B7 E
B7 E

Ils ont connu le temps où la voile était reine
Ils parlent des haubans, des focs et des misaines
De tout ce qui a fait le charme de leur vie
Et qu'ils emporteront avec eux dans l'oubli
Mais s'il est révolu le temps des cap-horniers,
Il reste encore chez nous d'la graine d'aventurier
Loguivy de la mer, Loguivy de la mer
Tu regardes mourir les derniers vrais marins
Loguivy de la mer, au fond de ton vieux port
S'entassent les carcasses des bateaux déjà morts
Je n'ai jamais su dire ce que disent leurs yeux
Perdus dans ces visages burinés par le vent
Ces beaux visages d'hommes, ces visages de vieux
Qui savent encore sourire et dire à nos vingt ans:
« Remettez vos cabans et rompez les amarres!
Allez-y de l'avant, mais tenez bon la barre! »
Loguivy de la mer, Loguivy de la mer
Tu regardes mourir les derniers vrais marins
Loguivy de la mer, au fond de ton vieux port
S'entassent les carcasses des bateaux déjà morts

x2


Aperçu du document Loguivy-de-la-mer - François Budet.pdf - page 1/1

Documents similaires


loguivy de la mer francois budet
lost boy p9
compil oune 1
un tableau captivant
3
chien blanc chien noir


Sur le même sujet..