LAKHDAR WASLIMANE ou SLAOUTI LAKHDAR .pdf


Nom original: LAKHDAR WASLIMANE ou SLAOUTI LAKHDAR.pdf
Titre: Microsoft Word - LAKHDAR WASLIMANE ou SLAOUTI LAKHDAR
Auteur: slaouti

Ce document au format PDF 1.7 a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/02/2016 à 20:03, depuis l'adresse IP 41.109.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 441 fois.
Taille du document: 482 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LAKHDAR WASLIMANE ou
SLAOUTI LAKHDAR : Commissaire
politique de la nahia 2 Wilaya III

commerce au sein de son village natal à
Aït Daoud. Des témoins qui l’ont côtoyé
durant cette période confirment son
assistance au nécessiteux du Douar.
Surveiller de près pour sa conviction anti –
coloniale, il finit par être recherché encore
une fois. Il avait pressenti la suite des
événements et se retranche dans le fief des
moudjahidines
ahidines et partage une casemate ou
il retrouve ses amis engagés pour la même
cause avec qui il entretenait déjà des
rapports ininterrompus.

Nom : SLAOUTI
Prénoms : LAKHDAR
Né : En 1916 à Beni Ouaghlis
Fils de Bélaïd et de Aouidad Djouhra
Niveau Scolaire : Certificat d’études primaires
Formation : Ebéniste
Tombé au champ d’honneur le : 25 Juillet 1961
Identifié et déclaré par l’officier Mario
Enterré au cimetière de Takkrietz commune de
Souk Oufella

Après des études primaires, il obtient son
certificat d’études et subi une formation
d’ébéniste, puis il émigraa en France pour
exercer différents métiers, notamment chef
d’équipe de chantier et portuaire.
Tout en militant dans la clandestinité.
Recherché par la police Française, il
rejoindra des lors son village natal aux Ath
Waghlis. Suite au mandat de recherche
déposé à son encontre des gendarmes sont
venus le chercher et incarcéré à la prison
de Béjaïa. Libéré sous caution, il s’installa
définitivement en Algérie ou il ouvrit un

Quelques temps après, des militaires se
sont présentés à son domicile pour
inventorier ce qui restait dans les
étalages de son commerce et revenir deux
jours plus tard avec un arsenal pour
quadriller sa maison et saisir son local
commercial. Tout ce qu’il y avait en stock
est chargé sur le dos de 14 mulets. Ils n’ont
pas quitté les lieux sans pour autant mettre
le feu à sa bâtisse, après avoir donné
l’ordre à son épouse de ramasser quelques
effets.
Son épouse est également incarcérée
quelque temps après pour subir toutes les
tortures. De la gégène sur toutes les parties
du corps notamment les parties les plus
sensibles.
ensibles. On lui fait boire constamment
de l’eau savonneuse pour avoir le
renseignement ou se cachait son mari, mais
en vain. Pendant la période de son
emprisonnement, les moudjahidines ont
évacué toutes les casemates environnantes
ou ils se cachaient car
ar ils avaient peur
qu’elle les dénonce car s’agissant d’une
femme,
Il n’en est rien , et à sa sortie de prison, le
fief de la wilaya III avait égorgé un bœuf
en son honneur.


Aperçu du document LAKHDAR WASLIMANE ou SLAOUTI LAKHDAR.pdf - page 1/2

Aperçu du document LAKHDAR WASLIMANE ou SLAOUTI LAKHDAR.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00403858.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.