PROJET CADRE Judo Ecole Citoyennete Novembre 2011 .pdf



Nom original: PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdfTitre: PrROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre 2011 _3_.pdfAuteur: UTILISATEUR

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.0.1 / GPL Ghostscript 8.71, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/04/2017 à 17:45, depuis l'adresse IP 90.60.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 897 fois.
Taille du document: 3.7 Mo (37 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Projet Pédagogique Cadre
JUDO-ECOLE-CITOYENNETE
au cycle 3

Document d’aide à la mise en place d’un module d’apprentissage
de Judo au cycle 3 sur une douzaine de séances
en co-animation avec un professeur de judo breveté d’état,
agréé par l’Inspection Académique des Bouches du Rhône.
Projet Cadre Judo-Ecole-Citoyenneté élaboré par la Commission Mixte Départementale 13 Judo, Novembre 2011
Les images de ce document sont extraites du document de la fédération française de judo

SOMMAIRE
1. Judo et E.P.S.
2. Les contenus d’enseignement.
3. Propositions pour une unité
d’apprentissage.
4. Découverte de l’activité et mises en train.
5. Rôles à tenir par les élèves
6. Des situations de référence.
7. Séquences d’apprentissage.
8. Finalisation du module, prolongements
9. La co-intervention.
10.Annexes.

2

-XGR HW (36


Les programmes, B.O. n°3, 19 JUIN 2008 (extraits):




Les programmes en Éducation Physique et Sportive au cycle des
approfondissements (cycle 3)


L’éducation physique et sportive vise le développement des capacités motrices et
la pratique d’activités physiques, sportives et artistiques.
Elle contribue à l’éducation à la santé en permettant aux élèves de mieux connaître
leur corps, et à l’éducation à la sécurité, par des prises de risques contrôlées.
Elle éduque à la responsabilité et à l’autonomie, en faisant accéder les élèves à des
valeurs morales et sociales (respect de règles, respect de soi-même et d’autrui).
La pratique des activités est organisée sur les trois années du cycle en exploitant les
ressources locales.

Coopérer ou s'opposer individuellement ou collectivement:
- Jeux de lutte: amener son adversaire au sol pour l'immobiliser.

3

Le SOCLE commun de connaissances et de compétences:
PALIER

2

COMPETENCE 6 Û LES COMPETENCES SOCIALES ET CIVIQUES
Avoir un comportement responsable

Û

Û Respecter les règles de la vie collective :
• Connaître et respecter les codes de conduite sur un tatami, à l’intérieur d’un dojo.
• Ecouter, participer, proposer…
Û Respecter les autres, et notamment appliquer les principes de l’égalité des filles et des garçons :
• Agir en respectant les autres.
• Accepter l’espace intime de l’autre.
• Assurer des rôles sociaux liés à l’organisation (arbitre, juge).
• Etre un bon partenaire d’apprentissage .

PALIER

2

COMPETENCE 7 Û L’AUTONOMIE ET L’INITIATIVE
S’appuyer sur des méthodes simples pour être autonome.

Û

Û Respecter des consignes simples, en autonomie :
• Connaître et respecter les codes de conduite sur un tatami, à l’intérieur d’un dojo.
• Etre en mesure d’assumer divers rôles sociaux (juge, arbitre, observateur…)
• Gérer en groupe une phase de travail/ une situation de combat avec les outils appropriés.


Û Etre persévérant dans toutes les activités :
• Contrôler ses émotions, accepter de perdre.
• Gérer son effort.
• S’impliquer dans les situations d’apprentissages proposées.


Û Commencer à savoir s’auto-évaluer dans des situations simples :
• Verbaliser un ressenti.
• Etre conscient de ses réussites/échecs (cf fiches en annexes).
• Prélever les indices d’efficacité et s’approprier un répertoires d’actions préférentiel.
• Réinvestir en situations d’opposition des principes travaillés précédemment.
• Etre en mesure de resituer des règles d’actions dans des principes plus larges, vus en amont.


Û Soutenir une écoute prolongée :
• Rester concentré tout au long de l’unité d’apprentissage.

Faire preuve d’initiative
Û S’impliquer dans un projet individuel ou collectif :
• Participer activement à la résolution d’un problème moteur posé au groupe.
• Proposer des réponses originales et les expliciter.

Avoir une bonne maîtrise de son corps et une pratique physique
Û Se respecter en respectant les principales règles d’hygiène de vie ; accomplir des gestes
quotidiens sans risquer de se faire mal :

• Connaître et respecter les règles d’hygiène sur un tatami, à l’intérieur d’un dojo.
• Connaître et respecter les règles de sécurité.
• Rester vigilent à tout moment et dans toute situation sur la sécurité (sécurité active/passive)

4

/HV FRQWHQXV G‫ڙ‬HQVHLJQHPHQW
/HV REMHFWLIV GH FH F\FOH G
DSSUHQWLVVDJH VHURQW SRXU O·pOqYH


‡ 7RXW HQ UHVSHFWDQW PRQ DGYHUVDLUH HW VDQV OXL IDLUH PDO rWUH FDSDEOH GH GpVpTXLOLEUHU PRQ
DGYHUVDLUH SRXU O·DPHQHU DX VRO GH OH UHWRXUQHU VL QpFHVVDLUH HW GH O·LPPRELOLVHU VHFRQGHV
‡ $UELWUHU HQ UHVSHFWDQW O·HVSULW GHV UqJOHV GH O·DFWLYLWp HW HQ FRQQDLVVDQW OHV UqJOHV GH
VpFXULWp
‡ 3DUWLFLSHU DFWLYHPHQW VRLW SDU PHV REVHUYDWLRQV VRLW SDU PHV UHFKHUFKHV j O·pODERUDWLRQ GH
UqJOHV G·DFWLRQ SUpFLVHV HW HIILFDFHV

&203(7(1&(6
GHV ,2

/(6
&217(186
'
(16(,*1(0(17





/(6 35,1&,3(6 HW 5(*/(6 '
$&7,21

'ÌVÌTXLOLEUHU 3RXU GpVpTXLOLEUHU
VRQ DGYHUVDLUH )DLUH FKXWHU GDQV OD GLUHFWLRQ GH OD IRUFH FUppH SDU PRQ
DGYHUVDLUH
SRXU OuDPHQHU 6DLVLU OH KDXW GX FRUSV HW JDUGHU OH FRQWDFW DYHF O¶DGYHUVDLUH
DX VRO
%DVFXOHU OH KDXW GX FRUSV GH VRQ DGYHUVDLUH HQ URWDWLRQ
/LPLWHU YRLU EORTXHU OHV GpSODFHPHQWV GHV PHPEUHV LQIpULHXUV

&RQWU×OHU VD
FKXWH

3RXU FRQWU{OHU
)DLUH FRUSV DYHF VRQ DGYHUVDLUH HW FRQWU{OHU OH PHPEUH

(PPHQHU VRQ
pTXLOLEUDWHXU
DGYHUVDLUH DX
SRXU FHOXL TXL FKXWH © FROOHU ª VRQ PHQWRQ QH SDV WHQWHU
G¶DPRUWLU OD FKXWH HQ PHWWDQW OH EUDV RX OH FRXGH RSSRVp HQ
VRO HQ OH
FRQWDFW DYHF OH VRO
FRQWU{ODQW HW
OH PDLQWHQLU ­WUH FDSDEOH GH 3RXU UHWRXUQHU
UHWRXUQHU XQ 3RXVVHU DYHF OH WKRUD[ VXU OH KDXW GX FRUSV GH O¶DGYHUVDLUH HQ
LPPRELOLVHU
JDUGDQW OH FRQWDFW
DGYHUVDLUH VXU 6XSSULPHU OHV DSSXLV RSSRVpV HQ SULRULWp OHV EUDV HQ WLUDQW
VXU OH GRV
OH GRV
FHX[ FL YHUV PRL
GXUDQW VHF
­WUH FDSDEOH GH 3RXU LPPRELOLVHU
PDLQWHQLU VRQ $SSX\HU OH SOXV IRUW SRVVLEOH DYHF PRQ WKRUD[ VXU OH WKRUD[ GH
O¶DGYHUVDLUH
DGYHUVDLUH ÇWUH HQ FRQWDFW DYHF PRQ DGYHUVDLUH VXU OD SOXV JUDQGH VXUIDFH
VHF VXU OH GRV SRVVLEOH
(PSrFKHU OHV GpSODFHPHQWV HQ VH SRVLWLRQQDQW HQ WUDYHUV VXU OH
WKRUD[ GH O¶DGYHUVDLUH
,QKLEHU O¶DFWLRQ GHV EUDV
6DYRLU FH TX¶LO QH IDXW SDV IDLUH SRXU UHVSHFWHU OHV UqJOHV G¶RU

6¶HQJDJHU
&RQQDÑWUH OH
GDQV GLYHUV PDWÌULHO HW OHV 3RXU DUELWUHU MXJHU
&RQQDvWUH OHV UqJOHV
MHX[ GH OXWWH
UËJOHV GH
5HFRQQDvWUH XQ FDV G¶LPPRELOLVDWLRQ HW GH ILQ G¶LPPRELOLVDWLRQ
VÌFXULWÌ HW
6DYRLU DUUrWHU OH FRPEDW HQ FDV GH GDQJHU
OuXVDJH TXuLO &RQQDvWUH OHV UqJOHV GH VpFXULWp HW OHV FRQVLJQHV G¶DUUrW
3pQDOLVHU VL QpFHVVDLUH
IDXW HQ IDLUH



3+$6( '(
'(&289(57(
3HUPHWWUH Â WRXV
OHV ËOÊYHV
G
ËSURXYHU
O
HVVHQFH GH
O
DFWLYLWË SDU XQH
DSSURFKH
OXGLTXH









VËDQFHV





0HWWUH OHV
ËOÊYHV GDQV XQH
VLWXDWLRQ
G
RSSRVLWLRQ
LQGLYLGXHOOH
DILQ G
ËYDOXHU
OHXUV FDSDFLWËV
 V
RSSRVHU
LQGLYLGXHOOHPH
QW IDFH Â GHV
DGYHUVDLUHV
GLIIËUHQWV

VËDQFH





6
ÌYDOXHU

'ÌFRXYULU

 VËDQFHV

&RPPHQW LPPRELOLVHU PRQ DGYHUVDLUH"
&RPPHQW UHWRXUQHU PRQ DGYHUVDLUH"
&RPPHQW IDLUH FKXWHU XQ DGYHUVDLUH"


3HUPHWWUH DX[ ËOÊYHV GH GËFRXYULU
HW G
H[SORUHU GHV UËSRQVHV PRWULFHV
HIILFDFHV DX UHJDUG G
XQ SUREOÊPH
SRVË

'RQQHU XQ WHPSV GH SUDWLTXH
VXIILVDQW SHUPHWWDQW DX[ ËOÊYHV
G
LQWËJUHU HW GH PDÐWULVHU FHV
WHFKQLTXHV


3+$6( '
$335(17,66$*(

$SSUHQGUH

6LWXDWLRQ GH
5()(5(1&(



VËDQFH

0HWWUH OHV
ËOÊYHV GDQV XQH
VLWXDWLRQ
G
RSSRVLWLRQ
LQGLYLGXHOOH
DILQ G
ËYDOXHU
OHXUV FDSDFLWËV
 V
RSSRVHU
LQGLYLGXHOOHPH
QW IDFH Â GHV
DGYHUVDLUHV
GLIIËUHQWV


6LWXDWLRQ GH
5()(5(1&(

6
ÌYDOXHU

&217(186
't(16(,*1(0(17

2UJDQLVDWLRQ J«Q«UDOH

VËDQFH

5ËLQYHVWLU GDQV
XQH VLWXDWLRQ
GLIIËUHQWH OHV
FRPSËWHQFHV
DSSULVHV









3URSRVLWLRQV SRXU PRGXOH G‫ڙ‬DSSUHQWLVVDJH -XGR VFRODLUH DX F\FOH

5ÌLQYHVWLU

• Comment faire chuter un adversaire qui se déplace latéralement ?
• Comment défendre face à une adversaire qui veut me faire chuter
lorsque je me déplace latéralement ?
• Comment faire chuter un adversaire qui avance ou qui recule ?
• Comment défendre face à un adversaire qui veut me faire chuter
alors que j’avance ou que je recule ?


‘—” Ž‡• ‡š’‡”–•ǥ

• Comment immobiliser son adversaire ?
• Comment retourner son adversaire pour l’immobiliser ?
• Comment faire chuter un adversaire qui se déplace latéralement ?
• Comment faire chuter un adversaire qui avance ou qui recule ?

‘—” Ž‡• ‹‹–‹±•ǥ

• Comment immobiliser son adversaire ?
• Comment défendre face à un adversaire qui veut m’immobiliser ?
• Comment retourner son adversaire pour l’immobiliser ?
• Comment défendre face à un adversaire qui veut me retourner ?

‘—” — ’”‡‹‡” ‘†—Ž‡ǥ




7

%LHQ TXH OHV SKDVHV G«FULWHV FL GHVVXV UHVWHQW GHV LQFRQWRXUQDEOHV OD VLWXDWLRQ GH U«I«UHQFH DLQVL TXH OHV FRQWHQXV WUDYDLOO«V UHVWHQW ¢ GLVFU«WLRQ
GHV HQVHLJQDQWV HW WLHQQHQW FRPSWH GHV DFTXLVLWLRQV DQW«ULHXUHV OHV GRFXPHQWV SURSRV«V HQ DQQH[H FRQFHUQHQW OHV FRQWHQXV G‫ڙ‬XQ PRGXOH
G‫ڙ‬DSSUHQWLVVDJH FODVVLTXH 9RLFL TXHOTXHV SURSRVLWLRQV‫ ڦ‬


&RQWHQXV Ã WUDYDLOOHU ORUV GHV VÌTXHQFHV
6LWXDWLRQV GH
6LWXDWLRQV GH

GuDSSUHQWLVVDJH
5()(5(1&( LQLWLDOH
5()(5(1&( ILQDOH



/D SKDVH GH G«FRXYHUWH PLVH HQ
DFWLYLW« HQ G«EXW GH V«DQFH
/D OLVWH QRQ H[KDXVWLYH SUpVHQWpH FL GHVVRXV SHUPHW G·DYRLU XQH LGpH GHV MHX[ TXL
SHXYHQW rWUH SURSRVpV HQ SKDVH GH GpFRXYHUWH RX HQ PLVH HQ WUDLQ HQ GpEXW GH
VpDQFH &HV SKDVHV GH MHX[ VRQW WUqV LPSRUWDQWHV FDU HOOHV FRQGLWLRQQHQW OH UDSSRUW TXH
OHV pOqYHV YRQW GpYHORSSHU DYHF FHWWH DFWLYLWp ,O FRQYLHQW GRQF GH IDYRULVHU OHV
VLWXDWLRQV OXGLTXHV DLQVL TXH OH WHPSV GH SUDWLTXH

1( :$=$ WUDYDLO DX VRO
Objectifs
JEUX
Rester face à l’adversaire

« Toupie »

Rester face à l’adversaire
Mobilité au sol

« Touche épaules »

Utilisation du poids du
corps
Utilisation du poids du
corps et répartition des
forces
Répartition des forces et
mobilité

Empêcher de se lever

Consignes
A en position quadrupédique,
B devant doit passer derrière par les côtés,
sans toucher A
A en demeurant assis sur ses fesses doit
esquiver, B doit toucher les épaules de A
A en quadrupédie, B en position semi fléchie
de côté empêche A de se relever
Idem, mais en plus A peut sortir du tapis en
rampant

Empêcher de se lever
+ de sortir
Empêcher de se mettre
sur le ventre

1$*( :$=$ WUDYDLO GHERXW
Objectifs
JEUX
Mobilité, esquive membres
inférieurs

Touche pieds
/genoux

Mobilité, esquive membres
inférieurs et supérieurs
Mobilité, esquive du corps
et dosage de l’interaction

Touche épaules

Travail en rotations des
membres inférieurs

Nœud dans le
dos

Opposition défense de
territoire

Sumo maitre
chez lui

Opposition défense de
territoire et appuis au sol

Sumo

Gifle

A sur le dos doit se mettre sur le ventre, B en
contact poitrine l’en empêche en gardant les
bras en « antenne » au sol

Consignes

A et B sur 2 tapis doivent se toucher avec les
orteils les pieds adverses.
Idem mains aux genoux.
A et B sur 2 tapis doivent se toucher les épaules.
Main Dte, Gche, les 2.
A et B sur 2 tapis, main gauche sur la joue
gauche, doivent toucher la main avec la main
droite. Changement
A et B sur 2 tapis, le nœud de ceinture est dans le
dos, doivent avec main Dte toucher le nœud.
Main gche, les 2 mains.
Cercle de ‘ 2m.
Faire mettre à l’adversaire 2 pieds en dehors du
cercle.
Victoire à 2 X.
Cercle de ‘ 2m.
Faire mettre à l’adversaire 2 pieds en dehors du
cercle, et/ou lui décoller les 2 appuis du sol.
Victoire à 2 X.

/HV U¶OHV ¢ WHQLU SDU OHV «OªYHV
$X GHOj GHV DSSUHQWLVVDJHV GDQV FRPSpWHQFHV PRWULFHV XQ FHUWDLQ QRPEUH
G·DSSUHQWLVVDJHV OLpHV DX[ FRPSpWHQFHV VRFLDOHV HW FLYLTXHV DLQVL TX·DX GpYHORSSHPHQW GH
O·DXWRQRPLH HW GH OD UHVSRQVDELOLWp VRQW YLVpHV DX WUDYHUV GH FH GRVVLHU (OOHV
V·RUJDQLVHQW DXWRXU GH GLYHUV ¶·U{OHV VRFLDX[·· DX VHQV ODUJH SUpVHQWpV FL GHVVRXV


‡– ǡ ’ƒ”–‡ƒ‹”‡• †‡ –”ƒ˜ƒ‹Ž
ǣ ‹Ž •ǯƒ‰‹– †— Œ—†‘ƒ “—‹ ‡•– ‡ ’Šƒ•‡ †‡ –”ƒ˜ƒ‹ŽǤ
”Ÿ…‡ 
—‡ ±–”‘‹–‡ …‘‘’±”ƒ–‹‘ ƒ˜‡… ǡ ‹Ž ˜ƒ ƒˆˆ‹‡” •‡• –‡…Š‹“—‡•Ǥ

ǣ …ǯ‡•– Ž‡ ’ƒ”–‡ƒ‹”‡ †‡ Ǥ Ž †‘‹– Ž—‹ ˆƒ…‹Ž‹–‡” Ž‡


–”ƒ˜ƒ‹ŽǤ Ž †‘•‡ •ƒ ”±•‹•–ƒ…‡ ‡– Ž—‹ ˆƒ‹– ±–ƒ– †‡ •‡ “—ǯ‹Ž ”‡••‡–Ǥ

‡
ǡ ƒ”„‹–”‡ ‡– …‘•‡‹ŽŽ‡”
 –ƒ– “—ǯ ǡ Ž‡
…‘ƒÁ– ‡– ˆƒ‹– ”‡•’‡…–‡” Ž‡•
”°‰Ž‡• †ǯ‘”ǡ …‡ŽŽ‡• ’”‘’”‡ ƒ— …‘„ƒ–Ǥ Ž ˜ƒŽ‹†‡ Ž‡• ƒ…–‹‘• •‹‰ƒŽ‡ Ž‡•
’±ƒŽ‹–±• ‡– Ž‡• ƒ‘…‡Ǥ

‘”•“—‡ ‡– •‘– ‡ ’Šƒ•‡ †‡ –”ƒ˜ƒ‹Žǡ ‡– –‘—– ‡ ˜‡‹ŽŽƒ–  Žƒ
•±…—”‹–±ǡ Ž‡
–‹‡– ’Ž—• — ”ØŽ‡ †‡ ƒ—’”°• †‡•
†‡—š ’ƒ”–‡ƒ‹”‡•Ǥ
Ž ’‡—– ƒ‹†‡” ǡ Ž‡ ‰—‹†‡” †ƒ• •‡• ƒ…–‹‘• ‘— †‡ƒ†‡”  †‡
‹‡—š †‘•‡” •ƒ ”±•‹•–ƒ…‡Ǥ

‡
‡– Ž‡ ǡ
†‹•’‡•ƒ„Ž‡• ƒ— „‘ †±”‘—Ž‡‡– †‡• •‹–—ƒ–‹‘• †‡ …‘„ƒ–ǡ Ž‡
‡– Ž‡
ˆ‘”‡– ƒ˜‡… Žǯ Ž‡ –”‹‘ †‡• Ǯǯ‘ˆˆ‹…‹‡Ž•ǯǯǤ


‡
‡•– ‡ …Šƒ”‰‡ †‡ ‘–‡” •—” Žƒ ˆ‡—‹ŽŽ‡ †‡ •…‘”‡ Ž‡• ƒ…–‹‘• ƒ”“—±‡• ‡– Ž‡• ’±ƒŽ‹–±•
•‹‰ƒŽ±‡• ’ƒ” Ž‡ Œ—‰‡Ǥ


‡ ‡•– Ž‡ ‰ƒ”†‹‡ †— –‡’•Ǥ Ž ƒ””²–‡ Ž‡ …Š”‘‘°–”‡ Ž‘”•“—‡ Žǯƒ”„‹–”‡

Ž—‹ •‹‰ƒŽ‡ — ‡– Ž‡ ‡– ‡ ƒ”…Š‡  Ǥ Ž •‹‰ƒŽ‡  Žǯƒ”„‹–”‡ Žƒ ˆ‹ †— …‘„ƒ–Ǥ

,03257$17
&HV ¶·U{OHV VRFLDX[·· VRQW WUqV LPSRUWDQWV FDU LOV FRQGLWLRQQHQW OH GpURXOHPHQW GX F\FOH
G·DSSUHQWLVVDJH WRXW HQWLHU ,O FRQYLHQW GRQF GqV OHV SUHPLqUHV VpDQFHV GH VROOLFLWHU
OHV pOqYHV j FHV GLIIpUHQWV U{OHV
3RXU OH ERQ GpURXOHPHQW GHV VLWXDWLRQV GH UpIpUHQFH OHV pOqYHV GRLYHQW rWUH HQ
PHVXUH GH WHQLU OHV GLIIpUHQWV U{OHV GX WULR DUELWUDO /H VXFFqV GHV SKDVHV
G·DSSUHQWLVVDJH UHSRVH OXL VXU OD PLVH HQ SODFH GX FRXSOH 8.( HW 725,

9

/HV VLWXDWLRQV GH U«I«UHQFH


6LWXDWLRQ GH 5pIpUHQFH LQLWLDOH
© *DUGH PL[WH XQ JHQRX DX VRO ª
/HV -8'2.$ VRQW IDFH j IDFH
JHQRX DX VRO
PLQXWH GH FRPEDW

*DUGH 0L[WH VDLVLH UHYHUV PDQFKH HQ
V\PpWULH SRXU OHV GHX[ FRPEDWWDQWV
/D VDLVLH HVW PLVH HQ SODFH DYDQW OH
© +$-,0( ª
3RLQWV PDUTXpV
• &KDTXH IRLV TXH O·DGYHUVDLUH HVW UHQYHUVp
• ,PPRELOLVDWLRQ WHQXH VHFRQGHV


SRLQW
SRLQWV



3pQDOLWpV
• &KDTXH IRLV TX·XQ FRPEDWWDQW QH UHVSHFWHUD SDV O·XQH GHV UqJOHV G·RU LO VH YHUUD
DWWULEXHU XQ GHV SRLQW V GH SpQDOLWp
6L XQ FRPEDWWDQW VH PHW GHERXW

SRLQW GH SpQDOLWp
6L XQ FRPEDWWDQW IXLW OH FRPEDW

SRLQW GH SpQDOLWp
6·LO PHW OD PDLQ DX VRO


SRLQW GH SpQDOLWp
6·LO VDLVLW DX FRX RX j OD WrWH VRQ DGYHUVDLUH SRLQWV GH SpQDOLWp


,QWHUGLWV UqJOHV G·RU
• 7RXW FH TXL SHXW IDLUH PDO RX KXPLOLHU
• 3RXVVHU GLUHFWHPHQW O·DGYHUVDLUH VXU O·DUULqUH
• 6HUUHU WLUHU« OD WrWH GX SDUWHQDLUH
• /HV PDLQV GRLYHQW UHVWHU VXU OH -8'2*, DXFXQH DXWUH VDLVLH Q·HVW DXWRULVpH



5{OHV VRFLDX[
• $UELWUH FHQWUDO YHLOOH DX UHVSHFW GHV UqJOHV pWDEOLHV j OD VpFXULWp GHV FRPEDWWDQWV
$WWULEXH OHV SRLQWV HW OHV SpQDOLWpV &HV U{OH SHXYHQW rWUH SDUWDJpV ORUV G·XQH RUJDQLVDWLRQ SDU
JURXSH GH pOqYHV
,O DUUrWH OH FRPEDW SDU XQ 0$77( ORUVTX·XQH UqJOH G·RU Q·HVW SDV UHVSHFWpH SRXU DQQRQFHU XQH
SpQDOLWp HQ FDV GH VRUWLH GH O·DLUH GH FRPEDW RX SRXU LPPRELOLVDWLRQ

• -XJH QRWH OHV SRLQWV HW OHV UpVXOWDWV VXU OD IHXLOOH GH PDUTXH
• &KURQR $UUrWH OH FKURQR j © 0$77( ª HW OH UHPHW HQ PDUFKH j © +$-,0( ª

10

6LWXDWLRQ GH 5pIpUHQFH
© *DUGH PL[WH XQ JHQRX DX VRO ª
ĞƚƚĞ ƐŝƚƵĂƚŝŽŶ ĚĞ ƌĠĨĠƌĞŶĐĞ ĠƚĂŶƚ ƚƌğƐ ƉƌŽĐŚĞ ĚĞ ůĂ ƉƌĠĐĠĚĞŶƚĞ͕ ůĞƐ ŵŽĚŝĨŝĐĂƚŝŽŶƐ ŽŶƚ ĠƚĠ ĂƉƉŽƌƚĠĞƐ
ĞŶ ƌŽƵŐĞ ĚĂŶƐ ůĞ ƚĞdžƚĞ͘

/HV -8'2.$ VRQW IDFH j IDFH
JHQRX DX VRO
· GH FRPEDW

*DUGH 0L[WH
3RLQWV PDUTXpV



• &RQWU{OH DUULqUH





SRLQW
• ,PPRELOLVDWLRQ PDLQWHQXH GH j VHF <8.2
SRLQWV
• ,PPRELOLVDWLRQ PDLQWHQXH GH j VHF :$=$ $5, SRLQWV
• ,PPRELOLVDWLRQ PDLQWHQXH VHF
,3321
SRLQWV





3pQDOLWpV
• &KDTXH IRLV TX·XQ FRPEDWWDQW QH UHVSHFWHUD SDV O·XQH GHV UqJOHV G·RU LO VH YHUUD
DWWULEXHU XQ GHV SRLQW V GH SpQDOLWp
6L XQ FRPEDWWDQW VH PHW GHERXW

SRLQW GH SpQDOLWp
6L XQ FRPEDWWDQW IXLW OH FRPEDW

SRLQW GH SpQDOLWp
3DVVLYLWp




SRLQW GH SpQDOLWp
6·LO VDLVLW DX FRX RX j OD WrWH VRQ DGYHUVDLUH SRLQWV GH SpQDOLWp


,QWHUGLWV UqJOHV G·RU
,GHP VLWXDWLRQ LQLWLDOH VDXI«
• $X PRLQV XQH PDLQ VDLVLH VXU OH -8'2*,



5{OHV VRFLDX[
• $UELWUH FHQWUDO /HV U{OHV VRQW OHV PrPHV DYHF HQ SOXV O·DQQRQFH GHV DFWLRQV PDUTXpHV
<8.2 :$=$ $5, RX ,3321

• -XJH HW &KURQR ,GHP





11

6LWXDWLRQ GH 5pIpUHQFH
'HERXW © )DFH j IDFH ª
$77(17,21
/D PLVH HQ SODFH GH FHWWH VLWXDWLRQ GH UpIpUHQFH
QpFHVVLWH OD PLVH HQ SODFH SUpDODEOH G·XQ
DSSUHQWLVVDJH SURJUHVVLI GH OD FKXWH DYDQW DUULqUH
HW ODWpUDOH 8.(0,

¶·3$6 '·(1&+$,1(0(17 $8 62/··

'HX[ pOqYHV GHERXW IDFH j IDFH
PLQXWH GH FRPEDW
3RLQWV PDUTXpV
• )DLUH FKXWHU VRQ DGYHUVDLUH VXU OH F{Wp

<8.2

• )DLUH FKXWHU VRQ DGYHUVDLUH SDUWLHOOHPHQW VXU OH GRV :$=$ $5,
• )DLUH FKXWHU VRQ DGYHUVDLUH VXU OH GRV

,3321


SRLQWV
SRLQWV
SRLQWV

« un combattant marquant un score de 20 points gagne le combat »

3pQDOLWpV
• &KDTXH IRLV TX·XQ FRPEDWWDQW QH UHVSHFWHUD SDV O·XQH GHV UqJOHV G·RU LO VH YHUUD
DWWULEXHU XQ GHV SRLQW V GH SpQDOLWp
6L XQ FRPEDWWDQW IXLW OH FRPEDW


SRLQW GH SpQDOLWp
6·LO Q·D SDV VHV GHX[ PDLQV VXU OH -8'2*,
SRLQW GH SpQDOLWp


,QWHUGLWV UqJOHV G·RU
•7RXW FH TXL SHXW IDLUH PDO RX KXPLOLHU
• 6HUUHU WLUHU« OD WrWH GX SDUWHQDLUH
• /HV PDLQV GRLYHQW UHVWHU VXU OH -8'2*, DXFXQH DXWUH VDLVLH Q·HVW DXWRULVpH



5{OHV VRFLDX[
• $UELWUH FHQWUDO YHLOOH DX UHVSHFW GHV UqJOHV pWDEOLHV j OD VpFXULWp GHV FRPEDWWDQWV
$WWULEXH OHV SRLQWV HW OHV SpQDOLWpV &HV U{OH SHXYHQW rWUH SDUWDJpV ORUV G·XQH RUJDQLVDWLRQ SDU
JURXSH GH pOqYHV
,O DUUrWH OH FRPEDW SDU XQ 0$77( ORUVTX·XQH UqJOH G·RU Q·HVW SDV UHVSHFWpH SRXU DQQRQFHU XQH
SpQDOLWp HQ FDV GH VRUWLH GH O·DLUH GH FRPEDW RX SRXU LPPRELOLVDWLRQ

• -XJH QRWH OHV SRLQWV HW OHV UpVXOWDWV VXU OD IHXLOOH GH PDUTXH
• &KURQR $UUrWH OH FKURQR j © 0$77( ª HW OH UHPHW HQ PDUFKH j © +$-,0( ª

12





([HPSOH GH VpTXHQFH G
DSSUHQWLVVDJH VXU FRPPHQW DPHQHU PRQ DGYHUVDLUH DX VRO"



Des règles d'action sont retenues et des principes sont
dégagés. Ces réponses sont "archivées" (photos, traces
écrites, dessins…).

&RPPHQW DPHQHU PRQ DGYHUVDLUH DX VRO"

6($1&( $




(;3/25$7,21 (;3(5,0(17$7,21




/H SUREOÊPH PRWHXU HVW SRVË DX[ ËOÊYHV












• ,OV HQWUHQW HQVXLWH HQ SKDVH GH UHFKHUFKH HQ
FROODERUDWLRQ FRRSËUDWLRQ 8.( x 725,

2Q H[SORUH RQ H[SËULPHQWH


• 2Q SURSRVH RQ SDUWDJH HW RQ YDOLGH OHV VROXWLRQV

WURXYËHV







ǣ ‡‡” Ž̵ƒ†˜‡”•ƒ‹”‡ •—” Ž‡ †‘•  ’ƒ”–‹” †‡ Žƒ ’‘•‹–‹‘ †‡ †±’ƒ”–Ǥ
ǣ ”±—••‹”  ƒ‡‡” ʹ ˆ‘‹• ‘ ƒ†˜‡”•ƒ‹”‡ •—” Ž‡ †‘• ‡ ͳ
‹—–‡Ǥ



• 5DQGRUL WKËPDWLTXH XQH WÄFKH PRWULFH VSËFLILTXH
HVW SURSRVËH /HV ËOÊYHV WHVWHQW HQ VLWXDWLRQ
G
RSSRVLWLRQ UËHOOH OHXU QLYHDX GH PDÐWULVH
$PHQHU PRQ DGYHUVDLUH DX VRO



• 0LVH HQ SUDWLTXH VXU OHV GLIIËUHQWHV WHFKQLTXHV
LGHQWLILËHV 2Q V
DSSXLH VXU OHV UÊJOHV G
DFWLRQ
ËQRQFËHV /H WUDYDLO V
HIIHFWXH FRRSËUDWLRQ




5DSSHO GH OD VLWXDWLRQ SUËFËGHQWH WUDFHV

$335(17,66$*( 027(85 6<67(0$7,6$7,21

6($1&( %

13

/H SULQFLSH HVW GH SUpVHQWHU DX[ pOqYHV XQ SUREOqPH PRWHXU j UpVRXGUH VXU OH WHPSV G
XQH VpTXHQFH G
DSSUHQWLVVDJH
,OV GLVSRVHURQW G·XQH VpDQFH $ SRXU WURXYHU GHV UpSRQVHV PRWULFHV DX SUREOqPH SRVp SDUWDJHU FHV VROXWLRQV HW G·XQH
VpDQFH % SRXU LQWpJUHU DSSUHQGUH FHV JHVWHV PRWHXUV HW OHXU XWLOLVDWLRQ HQ FRQWH[WH



/D SKDVH G‫ڙ‬DSSUHQWLVVDJH

ŠƒÃ—•ǡ ƒ”–• Œƒ’‘ƒ‹•ǤǤǤ

14

ĞƚƚĞ ĚĞƌŶŝğƌĞ ƐĠĂŶĐĞ ĚŝƚĞ ĚĞ ͚͛Z ^d/dhd/KE ͚͛ ƉĞƵƚ ĠǀŝĚĞŵŵĞŶƚ ƉƌĞŶĚƌĞ ƉůƵƐŝĞƵƌƐ ĨŽƌŵĞƐ͘ EŽƵƐ ǀŽƵƐ ĚŽŶŶŽŶƐ ŝĐŝ ƵŶĞ ƐĠƌŝĞ ĚĞ ƉŝƐƚĞƐ
ĞdžƉůŽŝƚĂďůĞƐ ůŽƌƐ Ě͛ƵŶĞ ĚĞƌŶŝğƌĞ ƐĠĂŶĐĞ͘


 –‡’• †ǯ ’”‹• ‡ …Šƒ”‰‡ ’ƒ” Ž‡• ±Ž°˜‡•Ǥ

‡ “—‹ •‡”ƒ‹– Žǯ‘……ƒ•‹‘ †‡ ”‡’”‡†”‡ ƒ—••‹ Ž‡• †‹˜‡”• Œ‡—š

‡ ‘— ‡




‡• †‡ ‹‹Ǧ‡…ŠƒÁ‡‡–•Ǥ

‡ ’‡—–Ǧ²–”‡ Žǯ‘……ƒ•‹‘ ’‘—” Ž‡• ±Ž°˜‡• †‡ ’”±•‡–‡” —‡ •±”‹‡ †‡ –‡…Š‹“—‡•

–”ƒ˜ƒ‹ŽŽ±‡• Ž‘”• †— ‘†—Ž‡Ǥ ƒ” †‡—šǡ Ž‡• ±Ž°˜‡• ’‡—˜‡– ƒ‹•‹ ’”±•‡–‡” Ž‡—”

‡…ŠƒÁ‡‡–ǡ †‡˜ƒ– — Œ—”› ‘— –‘—– •‹’Ž‡‡– ƒ—š ’ƒ”‡–• ˜‡—• ƒ••‹•–‡”

 …‡––‡ •±ƒ…‡ †‡ ”‡•–‹–—–‹‘Ǥ



‡ Ȁ Ǥ

‡ ‘‡– •‘Ž‡‡Ž ‡–Ȁ‘— …‘˜‹˜‹ƒŽ ‡•– Žǯ‘……ƒ•‹‘ †‡ ”±…‘’‡•‡”

Žǯ‹˜‡•–‹••‡‡– ‰±±”ƒŽ †‡• ±Ž°˜‡• †ƒ• Ž‡ ’”‘Œ‡– —†‘ …‘Ž‡ ‡– ‹–‘›‡‡–±Ǥ



‡• †‡• †‹˜‡”• –”ƒ˜ƒ—š ”±ƒŽ‹•±• ‡ …Žƒ••‡ǡ †ƒ• –‘—–‡• Ž‡•

†‹•…‹’Ž‹‡•ǡ ƒ—–‘—” †— —†‘ ‘— †‡ Žƒ …—Ž–—”‡ †— ƒ’‘ ǣ ‡…–—”‡•ǡ ”‡’‘”–ƒ‰‡•ǡ




WZKWK^/d/KE ͛KZ' E/^ d/KE ͛hE ZE/ Z ^ E ĞŶ ƉƌŽůŽŶŐĞŵĞŶƚ ĚƵ ŵŽĚƵůĞ͘



)LQDOLVDWLRQ GX PRGXOH SURORQJHPHQWV

15

Le maître, lui est un professionnel de l’enseignement.
Il assure donc toute la gestion des apprentissages par la mise en place d’une pédagogie active.
Il met en œuvre tous les outils nécessaires à ces apprentissages au travers d’affichages et de traces écrites, avant, pendant, et après la
séance.
Il assure la lisibilité des différents temps de la séance et par ce biais celle du processus d’apprentissage.
Il veille au respect des consignes et participe activement au suivi des groupes de travail.
Par sa connaissance des élèves il est à même de constituer les groupes et si besoin gérer les problèmes de comportement.
Il aide l’intervenant dans son animation en veillant au chronométrage des différents temps de la séance.


Pour plus de détails concernant la co-animation, se référer au document intitulé « un exemple de séquence », présentant une
organisation possible de la co-animation au travers d’une séquence d’apprentissage.


L’intervenant est un spécialiste de la discipline et à ce titre il est à même d’animer en grande partie l’activité dans ses différentes
phases : échauffement, travail de recherche, retour au calme.
Il sera cependant sollicité tout spécialement pour sa connaissance précise de l’APS (en cela il est le garant d’un certain esprit véhiculé
par la discipline : le code moral):
- terminologie et vocabulaire ;
- organisation de combat avec mise en place de rôles sociaux tels que les juges et l’arbitre central ;
- mise en place des échauffements et retour au calme ;
- l’organisation de rencontres ;
- apport technique/guidage quand aux gestes effectués par les élèves (son rôle à ce niveau n’est pas systématiquement d’apporter la
réponse technique idéale, mais bien d’amener les élèves à identifier les grands principes du judo).
L’intervenant joue aussi le rôle de formateur auprès des enseignants en apportant une meilleure connaissance de la discipline.

/D FR LQWHUYHQWLRQ
,QWHUYHQDQW (QVHLJQDQW

$QQH[HV

sŽƵƐ ƚƌŽƵǀĞƌĞnj ĞŶ ĂŶŶĞdžĞƐ ƵŶ ĞŶƐĞŵďůĞ ĚĞ ĚŽĐƵŵĞŶƚƐ ĚΖĂŝĚĞ ă ůĂ ŵŝƐĞ ĞŶ ƉůĂĐĞ ĚĞ ĐĞ ĐLJĐůĞ
Η:ƵĚŽ ^ĐŽůĂŝƌĞΗ͘


• hŶ ƉĞƚŝƚ > y/Yh ĚƵ :ƵĚŽ


• ĞƐ ŽƵƚŝůƐ ƉŽƵƌ ůĞƐ dZ ^ Z/d ^ E W^ ͗
Ͳ ĞƐ &&/ , ^͕ ƉĞƌŵĞƚƚĂŶƚ ĚΖŝůůƵƐƚƌĞƌ ůĞƐ ƉƌŽďůğŵĞƐ ŵŽƚĞƵƌƐ ƉŽƐĠƐ͘
Ͳ ĞƐ &/ , ^ d >/ Z^͕ ƉƌĠƐĞŶƚĂŶƚ ůĞƐ ĚŝǀĞƌƐĞƐ ƚąĐŚĞƐ ƉƌŽƉŽƐĠĞƐ Ğƚ ĂƵƚŽƌŝƐĂŶƚ ƵŶĞ
ŵŝƐĞ ĞŶ ĂĐƚŝǀŝƚĠ ĂƵƚŽŶŽŵĞ͘
Ͳ ĞƐ &/ , ^ ͛K ^ Zs d/KE͕ ă ĚĞƐƚŝŶĂƚŝŽŶ ĚĞƐ ŽďƐĞƌǀĂƚĞƵƌƐ Ğƚ ĂƵƚƌĞƐ ũƵŐĞƐ͕
ƉĞƌŵĞƚƚĂŶƚ ĂƵdž ĠůğǀĞƐ ĚΖĞŶƌĞŐŝƐƚƌĞƌ ůĞƵƌƐ ƌĠƐƵůƚĂƚƐ Ğƚ ůĞƵƌ ŵĂŠƚƌŝƐĞ ĚĞƐ ĐŽŵƉĠƚĞŶĐĞƐ
ƚƌĂǀĂŝůůĠĞƐ ƋƵĞ ĐĞ ƐŽŝƚ ĚĂŶƐ ůĞƐ ƐŝƚƵĂƚŝŽŶ ĚĞ ƌĠĨĠƌĞŶĐĞ ŽƵ ĚĂŶƐ ůĞƐ ƐŝƚƵĂƚŝŽŶƐ
ĚΖĂƉƉƌĞŶƚŝƐƐĂŐĞ͘ ĞƐ ƚĂďůĞĂƵdž ĚŽŶŶĞŶƚ ĂƵƐƐŝ ă ůΖĞŶƐĞŝŐŶĂŶƚ ůĞƐ ƌŽƚĂƚŝŽŶƐ ĞŶƚƌĞ ũƵŐĞƐ͕
ĂƌďŝƚƌĞƐ Ğƚ ĐŽŵďĂƚƚĂŶƚ͕ ƉĂƌ ŐƌŽƵƉĞ ĚĞ ϰ ŽƵ ĚĞ ϱ ĠůğǀĞƐ͘


• hŶĞ ƉƌŽƉŽƐŝƚŝŽŶ ĚĞ /W>KD

• ĞƐ ƉŝƐƚĞƐ Ě͛ĂĐƚŝǀŝƚĠƐ ĂƵƚŽƵƌ ĚĞ ůĂ h>dhZ : WKE /^








16

3(7,7 /(;,48( -8'2
7HUPHV G·DUELWUDJH

,ĂũŝŵĞ
DĂƚƚĞ

<ŽŬĂ
zƵŬŽ
tĂnjĂ ƌŝ
/ƉƉŽŶ

KƐĂĞ ŬŽŵŝ
dŽŬĠƚĂ


ŽŵŵĞŶĐĞnj
ƌƌġƚĞnj
WĞƚŝƚ ĂǀĂŶƚĂŐĞ
ǀĂŶƚĂŐĞ ŵŽLJĞŶ
'ƌĂŶĚ ĂǀĂŶƚĂŐĞ ƚĞĐŚŶŝƋƵĞ
hŶ ƉŽŝŶƚ ǀŝĐƚŽƌŝĞƵdž
ĠďƵƚ Ě͛ŝŵŵŽďŝůŝƐĂƚŝŽŶ
^ŽƌƚŝĞ Ě͛ŝŵŵŽďŝůŝƐĂƚŝŽŶ

7HUPHV JpQpUDX[

ĞůƵŝ ƋƵŝ ƐƵďŝƚ ů͛ĂĐƚŝŽŶ ;ƋƵŝ ĨĂŝƚ ƚƌĂǀĂŝůůĞƌͿ
hŬĞ
dŽƌŝ

ĞůƵŝ ƋƵŝ ĨĂŝƚ ů͛ĂĐƚŝŽŶ ;ĐĞůƵŝ ƋƵŝ ƚƌĂǀĂŝůůĞͿ
ZĞŝ

^ĂůƵƚ
:ƵĚŽͲŐŝ
dĞŶƵĞ ƉŽƵƌ ƉƌĂƚŝƋƵĞƌ ůĞ ũƵĚŽ
ŽũŽ
>ŝĞƵ Žƶ ů͛ŽŶ ĠƚƵĚŝĞ ůĂ ǀŽŝĞ
dĂƚĂŵŝ
^ƵƌĨĂĐĞ ƐƵƌ ůĂƋƵĞůůĞ ŽŶ ƉƌĂƚŝƋƵĞ
^ĞŶƐĞŝ
>Ğ ŵĂŠƚƌĞ

17

FICHE D'OBSERVATION
SITUATION DE REFERENCE
A
C

B
D

Juge :C

A VS B

TOTAL

Arbitre : D
POINTS

PENALITES

TOTAL

Arbitre : C
POINTS

PENALITES

TOTAL

Arbitre : B
POINTS

PENALITES

TOTAL

Arbitre : A
POINTS

PENALITES

TOTAL

A
D

Juge :D

C VS B

PENALITES

D
B

Juge :C

A VS D

Arbitre : B
POINTS

A
C

Juge :A

D VS B

TOTAL

C
D

Juge :B

A VS C

PENALITES

A
B

Juge :A

C VS D

Arbitre : D
POINTS

C
D

BILAN :

Nombre de victoire(s)
A
B
C
D

Total points marqués

Total points encaissés

FICHE D'OBSERVATION
SITUATION DE REFERENCE
A
C

B
D

Juge :C

A VS B

PENALITES

TOTAL

Arbitre : C
POINTS

PENALITES

TOTAL

Arbitre : E
POINTS

PENALITES

TOTAL

Arbitre : B
POINTS

PENALITES

TOTAL

C
B

Juge :A

E VS D

Arbitre : B
POINTS

A
E

Juge :D

C VS B

TOTAL

C
D

Juge :B

A VS E

PENALITES

A
B

Juge :E

C VS D

Arbitre : D
POINTS

E
D

BILAN :
Nombre de victoire(s)

A
B
C
D
E

Total points
marqués

Total points
encaissés

10 secondes

Comment immobiliser son adversaire?

Comment immobiliser son adversaire?

10 secondes

Réussir à immobiliser mon adversaire sur le dos pendant 10 sec.
DEFENSEUR : Résister, se défendre face à l'attaquant sans attaquer ni fuir l'opposition. Rester dans la position de départ.
!"#$!%&'&()*+,&+,-.,/0,+&1,-&+231,-&456+7& ++80,+&1,&/69:)0&42-&
;<,&15)00);<)=0&+><--*&?&9,00+,&1,&4>@,=-,<+&-<+&1,&46-7
ABC%&'&D60,+&1,-&+><--*0,-&4,&15)00);<)=0&-<+&1)&@*/E,&456:-,+F)0*6=7
G<+>,&4,&156..6-*0*6=&'&HIJ&9*=<0,&&K)F,/&)10,+=)=/,&4,-&+L1,-M7

Réussir au moins une immobilisation en 1
minute.

FICHE D'OBSERVATION
IMMOBILISER SON
ADVERSAIRE
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D
E

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :E

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : C
Situation 1 : A attaque et E défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : E attaque et A défend

Réussite(s) de E

Juge :D

Arbitre : E
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : E attaque et D défend
Réussite(s) de E
Situation 2 : D attaque et E défend

Réussite(s) de D

FICHE D'OBSERVATION
IMMOBILISER SON
ADVERSAIRE
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et C défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : C attaque et A défend

Réussite(s) de C

Juge :A

Arbitre : C
Situation 1 : D attaque et B défend
Réussite(s) de D
Situation 2 : B attaque et D défend

Réussite(s) de B

Juge :C

Arbitre : B
Situation 1 : A attaque et D défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : D attaque et A défend

Réussite(s) de D

Juge :D

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

?

Comment retourner son adversaire?

Comment retourner son adversaire?

?

Faire passer son adversaire
.. d'une position ventrale
...à une position dorsale,
pour l'immobiliser.
DEFENSEUR : Résister, se défendre face à l'attaquant sans attaquer ni fuir l'opposition. Rester dans la position de départ.
!"#$!%&'&()*+,&+,-.,/0,+&1,-&+231,-&456+7& ++80,+&1,&/69:)0&42-&
;<,&15)00);<)=0&+><--*&?&9,00+,&1,&4>@,=-,<+&-<+&1,&46-7
ABC%&'&D60,+&1,-&+><--*0,-&4,&15)00);<)=0&-<+&1)&@*/E,&456:-,+F)0*6=7
G<+>,&4,&156..6-*0*6=&'&HIJ&9*=<0,&&K)F,/&)10,+=)=/,&4,-&+L1,-M7

Retourner 3 fois
son adversaire complètement.

FICHE D'OBSERVATION
RETOURNER SON
ADVERSAIRE
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D
E

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :E

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : C
Situation 1 : A attaque et E défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : E attaque et A défend

Réussite(s) de E

Juge :D

Arbitre : E
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : E attaque et D défend
Réussite(s) de E
Situation 2 : D attaque et E défend

Réussite(s) de D

FICHE D'OBSERVATION
RETOURNER SON
ADVERSAIRE
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et C défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : C attaque et A défend

Réussite(s) de C

Juge :A

Arbitre : C
Situation 1 : D attaque et B défend
Réussite(s) de D
Situation 2 : B attaque et D défend

Réussite(s) de B

Juge :C

Arbitre : B
Situation 1 : A attaque et D défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : D attaque et A défend

Réussite(s) de D

Juge :D

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

?

Comment faire chuter un adversaire
qui se déplace latéralement?

Comment faire chuter un adversaire
qui se déplace latéralement?

?

Faire chuter son adversaire au sol à
partir de la position de départ.
DEFENSEUR : Il doit accepter de se "faire déplacer" latéralement
tout en proposant une résistantce aux attaques adverses.
!"#$!%&'&()*+,&+,-.,/0,+&1,-&+231,-&456+7& ++80,+&1,&/69:)0&42-&
;<,&15)00);<)=0&+><--*&?&9,00+,&1,&4>@,=-,<+&-<+&1,&46-7
ABC%&'&D60,+&1,-&+><--*0,-&4,&15)00);<)=0&-<+&1)&@*/E,&456:-,+F)0*6=7
G<+>,&4,&156..6-*0*6=&'&HIJ&9*=<0,&&K)F,/&)10,+=)=/,&4,-&+L1,-M7

Réussir à amener 3 fois
son adversaire au sol en 1 minute.

FICHE D'OBSERVATION
FAIRE CHUTER SON
ADVERSAIRE
lorsqu'il se déplace latéralement
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D
E

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :E

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : C
Situation 1 : A attaque et E défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : E attaque et A défend

Réussite(s) de E

Juge :D

Arbitre : E
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : E attaque et D défend
Réussite(s) de E
Situation 2 : D attaque et E défend

Réussite(s) de D

FICHE D'OBSERVATION
FAIRE CHUTER SON
ADVERSAIRE
lorsqu'il se déplace latéralement
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et C défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : C attaque et A défend

Réussite(s) de C

Juge :A

Arbitre : C
Situation 1 : D attaque et B défend
Réussite(s) de D
Situation 2 : B attaque et D défend

Réussite(s) de B

Juge :C

Arbitre : B
Situation 1 : A attaque et D défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : D attaque et A défend

Juge :D

Réussite(s) de D

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C

?

Comment faire chuter un adversaire
qui avance ou qui recule?

Comment faire chuter un adversaire
qui avance ou qui recule?

?

Faire chuter son adversaire au sol à
partir de la position de départ.
DEFENSEUR : Il doit accepter de se "faire déplacer" en avant et en
arrière tout en proposant une résistantce aux attaques adverses.
!"#$!%&'&()*+,&+,-.,/0,+&1,-&+231,-&456+7& ++80,+&1,&/69:)0&42-&
;<,&15)00);<)=0&+><--*&?&9,00+,&1,&4>@,=-,<+&-<+&1,&46-7
ABC%&'&D60,+&1,-&+><--*0,-&4,&15)00);<)=0&-<+&1)&@*/E,&456:-,+F)0*6=7
G<+>,&4,&156..6-*0*6=&'&HIJ&9*=<0,&&K)F,/&)10,+=)=/,&4,-&+L1,-M7

Réussir à amener 3 fois
son adversaire au sol en 1 minute.

FICHE D'OBSERVATION
FAIRE CHUTER SON
ADVERSAIRE
lorsqu'il avance ou recule
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D
E

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :E

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : C
Situation 1 : A attaque et E défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : E attaque et A défend

Réussite(s) de E

Juge :D

Arbitre : E
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : E attaque et D défend
Réussite(s) de E
Situation 2 : D attaque et E défend

Réussite(s) de D

FICHE D'OBSERVATION
FAIRE CHUTER SON
ADVERSAIRE
lorsqu'il avance ou recule
Nombre total de réussite(s)
A
B
C
D

J’ai réussi

Je n’ai pas réussi

Juge :C

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et B défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : B attaque et A défend

Réussite(s) de B

Juge :A

Arbitre : B
Situation 1 : C attaque et D défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : D attaque et C défend

Réussite(s) de D

Juge :B

Arbitre : D
Situation 1 : A attaque et C défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : C attaque et A défend

Réussite(s) de C

Juge :A

Arbitre : C
Situation 1 : D attaque et B défend
Réussite(s) de D
Situation 2 : B attaque et D défend

Réussite(s) de B

Juge :C

Arbitre : B
Situation 1 : A attaque et D défend
Réussite(s) de A
Situation 2 : D attaque et A défend

Réussite(s) de D

Juge :D

Arbitre : A
Situation 1 : C attaque et B défend
Réussite(s) de C
Situation 2 : B attaque et C défend

Réussite(s) de B

année

Année 201 -201

A suivi un module d’apprentissage Judo Ecole et Citoyenneté au
ŽũŽ ĚĞ ͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺ

ĞƌƚŝĨŝĂŶƚ ƋƵĞ ů͛ĠůğǀĞ ͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺ
/ŶƐĐƌŝƚ ĞŶ ĐůĂƐƐĞ ĚĞ ͺͺͺͺͺ ă ů͛ĠĐŽůĞ ĚĞ ͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺ

″Judo scolaire″

'LSO×PH

‡ …‘ƒ‹• ‡– Œǯ—–‹Ž‹•‡
Ž‡• †‹ˆˆ±”‡–• •ƒŽ—–•

‡ •ƒ‹• ‡––”‡ ‘ —†‘‰‹
‡– ƒ …‡‹–—”‡

‡ …‘ƒ‹• ‡– Œǯƒ’’Ž‹“—‡ Ž‡• ”°‰Ž‡•
†ǯŠ›‰‹°‡ ‡– †‡ •±…—”‹–±

‡ •ƒ‹• –‡‹” ‡• ”ØŽ‡•
†‡ ‘”‹ ‡– †‡ ‡

‡ •ƒ‹• –‡‹” ‘ ”ØŽ‡ †‡
Š‘‰— ȋƒ”„‹–”‡Ǧ…‘•‡‹ŽŽ‡”Ȍ

‡ ”‡•’‡…–‡ Ž‡•
…‘•‹‰‡• †‘±‡•

Ă ĠƚĠ ĂƚƚƌŝďƵĠĞ ă
ͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺͺ

>Ă ĞŝŶƚƵƌĞ
ůĂŶĐŚĞͲ:ĂƵŶĞ


Aperçu du document PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdf - page 1/37
 
PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdf - page 3/37
PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdf - page 4/37
PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdf - page 5/37
PROJET_CADRE_Judo_Ecole_Citoyennete_Novembre_2011.pdf - page 6/37
 




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


projet cadre judo ecole citoyennete novembre 2011
magie
5 seances judo college par eric nogaro 2
rgles darbitrage 2014 2016 ijf
kaos imprime
reglement lutte jeune juillet2012

🚀  Page générée en 0.022s