Cadrage ovale 2015 l'absence .pdf


Nom original: Cadrage ovale 2015 l'absence.pdfAuteur: Bastien Goursaud

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/06/2017 à 15:39, depuis l'adresse IP 82.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 262 fois.
Taille du document: 52 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Séminaire doctoral OVALE, 2015-2016
Texte de cadrage : L'absence
Des tentatives poétiques d'approche de l'ineffable ou du sublime aux représentations du
silence et du vide, en passant par des œuvres majeures de la littérature moderne (Mallarmé,
Rilke, Beckett),

le langage poétique et l'expérience esthétique ont bien souvent fait de

l'absence une figure paradoxalement centrale. Si la question des limites du langage et de la
représentation marque la philosophie et l'esthétique occidentales, la littérature moderne,
notamment depuis le milieu du 19ème siècle, accorde un statut privilégié au lien entre ces
diverses figures de l'absence et la représentation. Cet intérêt esthétique et littéraire s'est
d'ailleurs vu renforcé, à partir de la deuxième moitié du vingtième siècle, par le vide béant
laissé par la fin des grands récits dont parlait Lyotard, mais aussi par la perte, l'attente et donc
l'absence manifeste du divin.
Cependant, ces figures de l'absence ne sont pas de simples manifestations d'une angoisse du
néant, elles impliquent toujours une dialectique qui met en jeu la présence. En effet, l'absence,
à moins justement de n'être que le néant, ne peut se penser qu'à la lumière de son double ; elle
est toujours absence de, négation d'une présence. Le paradoxe esthétique qu'elle introduit
consiste donc à donner une forme à ce qui n'est pas là, à créer autour d'un vide, et à en faire
appréhender la présence.
Ce paradoxe d'une présence de l'absence pourra faire écho à la diversité des objets d'étude au
sein d'OVALE :



Rapport de la poésie à l'être aimé, absent, ou perdu : blason, élégie, dialogues à une
voix...



Perte du divin et retour à la matérialité du texte et de la page en poésie moderne et
contemporaine.



Paradoxe de l'absence au théâtre, lieu par excellence de la (co-)présence : figures du
vide, omniprésence de l'attente, hors-scène...



Le post-humain dans la littérature et l'art contemporain.



Ecriture du souvenir : mémoires, autobiographie, autofiction...



Figures du spectre, représentation archétypale de la présence d'un être absent.



Jeux sur l'absence des codes et attentes littéraires et esthétiques.



Figures de l'absence dans les arts visuels : esthétique du sublime, du vide, absence de
figuration, anamorphose comme présence incertaine.



Poétique de la trace, reste d'une présence disparue : « ça-a-été » de la photographie,
écriture fragmentaire, peinture comme empreinte d'un geste ou d'un corps...



Approches théoriques : psychanalyse freudienne et récit du fort-da, la Chose chez
Kristeva, travail du fantôme chez Abraham et Torok, effet de spectralité chez Derrida,
voix des subalternes, éternels absents de l'histoire selon Fanon ou Spivak...



Le lecteur comme figure absente et interlocuteur imaginaire du texte.

Le but de ce séminaire sera donc d'interroger ces diverses figures de l'absence et le
questionnement de la représentation qu'elles impliquent. Il s'agira de voir en quoi vides,
silences et zones d'ombre sont aussi les conditions de possibilité d'un apparaître, les pauses
nécessaires à l'originalité d'une syntaxe poétique, ou les incertitudes qui créent
l'indécidabilité de toute œuvre, relançant ainsi le désir et le travail interprétatif.


Aperçu du document Cadrage ovale 2015 l'absence.pdf - page 1/2

Aperçu du document Cadrage ovale 2015 l'absence.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


cadrage ovale 2015 l absence
introduction a la litterature francaise
liste des uep transversales licences 2nd semestre 2017 2018
brouhaha extrait
bki8xh9
guygstroumsajudeo christianismeet lislam des origines

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s