Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



CEP 1ère année Periers .pdf



Nom original: CEP 1ère année Periers.pdf
Auteur: plecardonnel

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/09/2017 à 15:00, depuis l'adresse IP 80.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 252 fois.
Taille du document: 2.6 Mo (64 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Commune
de
Périers

Rapport annuel du CEP
1ère Année
Document Final
Octobre 2010

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

1

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

2

Introduction
La commune a adhéré à l’Agence Manche Energies le 11 Décembre 2008 pour
bénéficier du Conseil en Energie Partagé, service destiné à aider la commune à réduire
ses charges énergétiques tout en améliorant les services aux usagers du patrimoine
communal.
Le Conseil Général de la Manche, la Région Basse-Normandie et l'ADEME
(Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) sont partenaires du CEP.
Ce rapport présente pour l'année 2009, les consommations et les dépenses
énergétiques de la commune avec un historique de 3 ans pour suivre les évolutions.
A partir de ce bilan, un programme d'actions est présenté en vue d'une meilleure
gestion et d'une utilisation rationnelle de l'énergie. La commune sera en mesure
d'engager des actions concrètes d'améliorations : contrats de fourniture d'énergie,
réglage et suivi des installations, modifications des installations et investissements à
programmer. Cette démarche se situe en amont des études techniques et d'ingénieries
spécifiques.

NB : Ce bilan a été réalisé à partir des factures des années 2006-2007-2008.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

3

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

4

Le Contexte de l’Etude
A.
B.
C.
D.

Préambule
Organisation de la Commune
Les indices énergétiques
Préconisations

L’énergie dans la commune
A.
B.
C.
D.

L’énergie dans le budget de fonctionnement
Consommations et dépenses par énergie
Consommations et dépenses par usage
Consommations et dépenses par énergie
a)
b)
c)

E.

Bâtiment
Eclairage Public
Transport

Emissions en équivalent CO2 (partie énergétique)

Bilan des consommations d’eau

Sommaire

A. L’eau dans le budget de fonctionnement
B. Consommation et dépense d’eau par poste

Analyse des consommations par
équipements et préconisations
A.
B.
C.
D.
E.
F.
G.
H.
I.
J.

Préambule
Mairie
Ecole Primaire
Ecole Maternelle
Gymnase
Stade de foot
Maison Tollemer
Foyer Club 3ème- Age-Bibliothèque
Salle des fêtes
Eclairage Public

Perspectives
A. Campagne de sensibilisation Display
B. Suivi des actions et optimisations tarifaires
C. Actions à mener

Annexes
A. Bilan des compteurs de la commune
B. Fiches bâtiments
C. Etude éclairage public
D. CCTP Eclairage Public
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

5

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

6

Le Contexte de l’Etude
A.

Préambule

Nous tenons à remercier, Monsieur Gabriel DAUBE, Maire de Périers, pour la
confiance accordée à l’Agence Manche Energies, Mme Maryse BERNADOU (directeur
des services), les services municipaux et le service comptabilité pour leur disponibilité, la
transmission des informations demandées et leur retour d’expérience du patrimoine de
Périers.

B.

Organisation de la Commune

Population de la commune :
2007: 2 499 habitants
 Le bilan des dépenses est fait régulièrement, mais les factures d’énergies ne sont
pas exploitées pour faire le bilan des consommations.
 L’entretien des chaufferies est assuré par l’entreprise SAVELYS. Un contrat
d’entretien de l’ensemble des chaufferies de la collectivité a été mis en place.
 La maintenance de l’éclairage public est assurée au coup par coup par l’entreprise
SARLEC.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

7

C. Les indices énergétiques

Commune de Périers
(sur l’année 2008)

Moyenne Nationale
(entre 2000 et
9999 hab)

Emissions CO2
(t de CO2/an)

ADEME 2005
Budget de
fonctionnement

1 914 065 €/an

765 € /an/hab

-

Budget énergie

126 947 €/an
(% du budget)

51 € /an/hab

37,2 €/hab
(4,6% du budget)

242 t de CO2/an

Consommation

1 397 624 kWh

559 kWh/an/hab

537 kWh/an/hab

97 kg de
CO2/an/hab

Dépenses

Consommation

Dépenses
(Consommation)

Emissions CO2

Eclairage Public

26 %

20 %

22 % (20 %)

12 %

Véhicules
municipaux

11 %

7%

10% (6%)

11 %

Bâtiment

63 %

73 %

68 % (74%)

77 %

53 %

33 %

-

18 %

15 %
32 %

16 %
51 %

-

24 %
58 %

436 points
lumineux

17 points lumineux
pour 100 hab.

20 points lumineux
pour 100 hab.

32 862 €/an
272 738 kWh/an

13 €/an/hab
109 kWh/an/hab

7 €/an/hab
107 kWh/an/hab

30 t de CO2/an

0.076 €/kWh

0,082€/kWh

12 kg de CO2/an/hab

Dont :
- électricité
- Fioul
- Gaz naturel

Eclairage Public

Bâtiments

Eau

80 165 €/an

32 €/an/hab

22 €/an/hab

1 025 712 kWh/an

410 kWh/an/hab

397kWh/an/hab

185 t de CO2/an

0.08 €/kWh

0.055 €/kWh

74 kg de CO2/an/hab

2,85 €/an/hab
1,5 m3/an/hab

3,2 €/an/hab
1,2 m3/an/hab

7131 €/an
3 789 m3/an

Tableau 1

Les coûts sont indiqués en euros et les consommations en kWh.
 Moyenne sur les années 2006, 2007 et 2008.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

8



Bâtiments :







Eclairage public :




Le poste "bâtiment" est le plus important avec 63% des dépenses et 73%
des consommations.
Le gaz naturel est l'énergie la plus utilisée.
Nous pouvons noter que le gaz naturel représente 51% des
consommations dans les bâtiments et 32% des dépenses. Alors que
l’électricité représente 33% des consommations dans les bâtiments et
53% des dépenses.
Le fuel représente 16% des consommations et 15% des dépenses.

L’éclairage public représente 20% de la consommation énergétique de la
commune et donc 26% de la dépense énergétique. Elle est au dessus de
la moyenne nationale. L’éclairage public représente 45% de la
consommation d’électricité de la commune et donc 44% de la dépense
d’électricité.

Eau :
 Les coûts sont légèrement inferieure à la moyenne nationale et les
consommations d’eau sont légèrement supérieure.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

9

L’énergie dans la commune
A. L’énergie dans le budget de fonctionnement

Budget de
fonctionnement

Budget
énergie

% Budget
énergie

2006

1 904 033 €

113 594 €

6,0

2007

1 903 100 €

112 945 €

5,9

2008

1 914 065 €

126 497 €

6,6

Electricité

Fioul

Gaz
naturel

Carburants

Eau

2006

59 154 €

27 265 €

14 266 €

12 909 €

7 941 €

2007

61 775 €

24 645 €

13 377 €

13 147 €

6 852 €

2008

75 531 €

12 052 €

25 444 €

13 471 €

7 131 €

Tableau 2 : Répartition du budget de fonctionnement

80 000 €
70 000 €
60 000 €
50 000 €
40 000 €
30 000 €
20 000 €
10 000 €

2006

2007

u
Ea

ar
bu
ra
nt
s
C

re
l
G
az

na
tu

Fi
ou
l

El
ec

tri
ci


0€

2008

Graphique 1 : Répartition du budget de fonctionnement

 Les dépenses en électricité sont en forte augmentation en 2008 lié principalement
au poste de consommation sur l’aire des gens du voyage et une consommation
importante au niveau de la salle des fêtes (voir la mise en place d’un chauffage
électrique temporaire).
 Pour le gaz naturel, l’augmentation des dépenses s’explique par le passage d’une
énergie fioul à une énergie gaz pour la chaufferie de l’école primaire. Ce rapport
risque d’augmenter avec la mise en place d’une chaufferie gaz naturel au
gymnase.
 Nous constatons que les dépenses pour l’eau est a peu près constante sur les
trois années.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

10

B. Consommations et dépenses par énergie

Consommation (kWh)
Carburants
99 174 kWh
7%

Electricité
613 885 kWh
44%

Gaz naturel
520 975 kWh
37%
Fioul
163 590 kWh
12%

Dépenses (€)
Carburants
13 471 €
11%
Gaz naturel
25 444 €
20%

Electricité
75 531 €
59%

Fioul
12 052 €
10%

Graphique 2 : Part des énergies en 2008

 L'électricité (44% des consommations et 59 % des dépenses) est utilisée pour :
- l'éclairage public,
- les bâtiments,
Autres usages (éclairage, production d'eau chaude, bureautique et ventilation
dans l'ensemble du patrimoine).
 Le gaz naturel représente 20% des dépenses contre 37% des consommations
d'énergie. Il est utilisé pour le chauffage de la plupart des bâtiments.



Le fuel représente 10% des dépenses contre 12% des consommations d'énergie.
Il est principalement utilisé pour les véhicules municipaux

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

11

Evolution des consommations
kWh
600 000
500 000
400 000
300 000
200 000
100 000
0
2006

2007

2008

Electricité-Bâtiment

Electricité-Eclairage public

Fioul domestique

Gas naturel

Gasoil

Graphique 3 : Evolution des consommations sur trois années

Evolution des prix des differentes
énergies en €/kWh
Ratio €/kWh
0,14
0,12
0,10
0,08
0,06
0,04
0,02
0,00
2006

2007

2008

Electricité-Bâtiment

Electricité-Eclairage public

Fioul domestique

Gas naturel

Gasoil

Graphique 4 : Evolution des prix des énergies sur trois années

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

12

C. Consommations et dépenses par usage

Consommations
Transport
7%
Eclairage
public
20%
Bâtiment
73%

Dépenses

Eclairage
public
26%

Transport
11%

Bâtiment
63%

Graphique 4 : Consommations et dépenses par usage

Le poste bâtiment est le plus consommateur d’énergie avec 73% des
consommations et 63% des dépenses.
Cela s’explique par une forte consommation électrique et l’utilisation du gaz
naturel comme principal combustible de chauffage.
Le poste éclairage public représente quant à lui 20% des consommations pour
26% des dépenses.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

13

a) Bâtiment
 Bilan par équipement

Consommations (kWh)

Mairie
Ecole Primaire
Ecole Maternelle
Stade-Terrain de Foot
Gymnase
Terrain de Tennis
Aire d'acceuil Gens du Voyage
Atelier Municipaux
Halles de Periers
Maison Tollemer
Foyer Club 3ème age/Bibliothèque
Salle des Fêtes
Haras
Logement Gauche-Haras
Logement Droite-Haras
Anciens Ateliers-Parc Tollemer
Marché
Station d'épuration
Station de relevement
0

50 000

100 000

150 000

200 000

250 000

kWh

Electricité

Fioul

Gaz naturel

Propane

Graphique 5 : Bilan consommation par équipement

Les postes les plus consommateurs sont l’école maternelle, l’école primaire, la mairie et
le gymnase avec une forte consommation d’énergie pour le chauffage.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

14

Dépenses (€)

Mairie
Ecole Primaire
Ecole Maternelle
Stade-Terrain de Foot
Gymnase
Terrain de Tennis
Aire d'acceuil Gens du Voyage
Atelier Municipaux
Halles de Periers
Maison Tollemer
Foyer Club 3ème age/Bibliothèque
Salle des Fêtes
Haras
Logement Gauche-Haras
Logement Droite-Haras
Anciens Ateliers-Parc Tollemer
Marché
Station d'épuration
Station de relevement
0€

5 000 €

10 000 €

15 000 €

€/an

Electricité

Fioul

Gaz naturel

Propane

Graphique 6 : Bilan dépense par équipement

Du fait de sa grosse consommation d’électricité, le gymnase devient l’un des bâtiments
les plus consommateurs avec l’école maternelle.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

15

b) Eclairage Public

Le détail de l’éclairage public se trouve en annexe (rapport fourni à la commune
novembre 2009)

Eclairage Public
Nombre d’armoires d’éclairage public

38 armoires

(dont 3 sans compteur)

Nombre de points lumineux

436 points lumineux

(dont 49 non comptabilisé)

Consommation d’électricité

272 738 kWh/an

25% de la consommation (84
% de la conso elec)

Dépense énergétique annuelle

32 862 €/an

39% de la dépense (83% de
la conso elec)

Part de consommation EP

25 %

20 % (moyenne nationale)

Part de dépenses EP

39 %

22 % (moyenne nationale)

Part de consommation EP sur
l’électricité

84 %

Part de dépense EP sur l’électricité

83 %

Puissance souscrite par point
lumineux

0,22 kW/point

0,15 (moyenne nationale)

Nombre d’heure d’éclairement*

3 228 heures

3 089 (moyenne nationale)

Prix moyen de l’électricité

12 c€/kWh

8,2 c€/kWh

Gestion de l’éclairage

Semi-Permanent

Cellule photoélectrique et
Pulsadis

* 4060 heures de fonctionnement comme durée effective pour un fonctionnement
permanent

La commune possède actuellement 436 points lumineux pour une puissance
installée de 90 kW soit 0.17 point lumineux par habitant et 35 W par habitant.

.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

16

c) Transport
Consommation en kWh
70 000
60 000
50 000
40 000
30 000
20 000
10 000

Fioul dom estique

20
08

20
07

20
06

0

Gazoil

Dépense en kWh
10 000 €
8 000 €
6 000 €
4 000 €
2 000 €

Fioul dom estique

20
08

20
07

20
06

0€

Gazoil

On constate une stagnation des consommations des carburants sur trois ans, mais la
flambée du prix du pétrole fait que les dépenses ont augmenté.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

17

D. Émissions en équivalent CO2 (partie énergétique)
Émission de CO2 (g) par kWh de la
source à l’usage final
Fuel
Propane
Electricité
résidentielle
Electricité tertiaire
Electricité
chauffage
Eclairage
public
Gaz naturel
Essence
Gazole
Fuel lourd

271
231
116
80
180
109
206
264
271
282

Tableau 4: Table de conversion (source ADEME)

Consommations (tonnes)
Secteur

2006

2007

2008

Bâtiment
Eclairage public
Transport
Total

212
27
28
267

202
29
30
261

186
30
27
242

Tableau 5 : Dégagements de CO2 de la commune (usage énergétique)

Emissions de CO2 (en tonnes) en usage
énergétique
27 tonnes
30 tonnes 11%
12%

186 tonnes
77%

Bâtiment

Eclairage public

Transport

Graphique 5 : répartition des émissions de CO2
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

18

Emissions equivalent CO2 (en usage énergetique)
Foyer Club 3ème
age/Bibliothèque
2%

Salle des Fêtes
5%
Mairie
15%

Maison Tollemer
6%
Aire d'acceuil Gens du
Voyage
1%
Gymnase
14%

Stade-Terrain de Foot
6%

Ecole Primaire
19%
Ecole Maternelle
29%

Compte tenu des consommations, les émissions de CO2 de la commune sont de 242
tonnes par an pour les usages énergétiques.
Nous retrouvons naturellement les bâtiments les plus énergivores en tête des
équipements. Une constate une baisse des émissions de CO2 sur l’année 2008 du fait
du passage de l’énergie fioul à l’énergie gaz naturel moins émetteur de CO2 sur certains
bâtiments.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

19

Bilan des consommations d’eau
A. L’eau dans le budget de fonctionnement
La commune possède 22 compteurs d'eau.


Sur une période de trois ans

Consommations d'eau (m3)
4 000

m3

3 000
2 000

Assainissement

1 000

Batiments

0
2006

2007

2008

Dépenses pour l'eau (€)
10 000
8 000
Assainissement



6 000

Batiments

4 000
2 000
0
2006

2007

2008

On constate une augmentation des consommations d’eau dans les bâtiments en 2008
(+40%). On constate une augmentation importante des consommations d’eau au niveau
du gymnase et du terrain de foot.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

20

B. Consommation et dépense d’eau par poste

Dépense d'eau (€)

3

Consommations d'eau (m )
Mairie

Mairie
Ecole Primaire

Ecole Primaire
Ecole Maternelle

Ecole Maternelle
Stade-Terrain de Foot

Stade-Terrain de Foot
Gymnase

Gymnase
Terrain de Tennis

Terrain de Tennis
Atelier Municipaux

Atelier Municipaux
Halles de Periers

Halles de Periers
Maison Tollemer

Maison Tollemer
Foyer Club 3ème age/Bibliothèque

Foyer Club 3ème age/Bibliothèque
Salle des Fêtes

Salle des Fêtes

Haras

Haras

Logement Gauche-Haras

Logement Gauche-Haras

Logement Droite-Haras

Logement Droite-Haras

Anciens Ateliers-Parc Tollemer

Anciens Ateliers-Parc Tollemer

Marché

Marché

Cimetierre

Cimetierre

Branchement Communal- La Presaurerie

Branchement Communal- La Presaurerie

Branchement Communal-Avenue de la Gare

Branchement Communal-Avenue de la Gare

Aire d'acceuil Gens du Voyage

Aire d'acceuil Gens du Voyage

0

200

400

600

800

en m3

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

0€

200 €

400 €

600 €

800 € 1 000 € 1 200 € 1 400 €

en €

21

Analyse des consommations par
équipement et préconisations
A. Préambule

Le CEP comprend un ensemble de missions :
- Un bilan énergétique global des consommations et des dépenses énergétiques de la
commune avec un historique de trois ans, présentée ci-dessus

- Un pré-diagnostic léger sur les bâtiments avec quelques préconisations, et le potentiel
sur le gain de consommation. Le but est d’établir des priorités sur quelques bâtiments au
cours de la deuxième année de CEP
- Un pré-diagnostic détaillé sur l’éclairage public avec une aide pour la rédaction du
cahier des charges pour la maintenance du parc d’éclairage public, le remplacement des
luminaires avec des ballons fluorescents et la mise en place d’horloges astronomiques
Le but de ce paragraphe est d’établir un bilan des consommations par bâtiments sur
l’année 2008 écoulée et des préconisations réalisées pour chaque bâtiment. Nous
établirons un plan d’actions avec des préconisations prioritaires et à faible
investissement (pas encore réalisée ou en cours) ou avec une rénovation plus lourde.
L’objectif est que la collectivité établisse des priorités en termes de travaux en fonction
de son budget pour l’année prochaine.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

22

B. La Mairie

Mairie
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Administratif
Place du Général de Gaulle
449 m²
Gaz Naturel
Electricité
VMC simple flux et ventilation
naturelle

Ventilation :

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

140 325

116 405

140 799

7 455

6 728

8 065

Émission de
CO2 tonnes

27

22

27

Consommation
eau en m3
Dépense en €

Gaz Naturel
Electricité :

50 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

100 000

2008

63

71

83

188

216

205

100
80
60
40
20
0

2008

2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €
10 000

250

8 000
6 000

Gaz Naturel

4 000

Electricité :

2 000
0

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
150 000

2006

200
150
100
50
0

2006

2007

2008

2006

2007

2008

On constate une augmentation des consommations de chauffage (gaz naturel) en 2008
due à un hiver plus rude

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

23

PLAN D’ACTION POUR LA PREMIERE ANNEE DE CEP
ENERGIE : VERS LA CLASSE D
ACTION N°1 :
Mise en place de 26 cm de laine de verre en comble

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à estimer
Economie réalisée sur une année normale : à estimer
Emission de CO2 évité : à estimer
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement : à estimer

ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ACTION N°1 :
Réduction des volumes de chauffe par la mise en place d’un faux plafond au premier
étage et au rez de chaussez.
ACTION N°2 :
Mise en place de luminaires performants en fonction de la présence des occupants.
ACTION N°1 :
Mise en place d’une régulation au radiateur au niveau des salles de réunion

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à estimer
Economie réalisée sur une année normale : à estimer
Emission de CO2 évité : à estimer
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement :

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

24

C. Ecole Primaire

Ecole Primaire (avant travaux)
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Enseignement
Boulevard du 8 juin
1049 m²
Gaz Naturel
Electricité
VMC simple flux dans les sanitaires
et ventilation naturelle

Ventilation :

Consommation
énergie en
kWh
Dépense en €

2006

2007

2008

216 279

171 090

172 344

14 443

10 421

9 765

55

43

34

Émission de
CO2 tonnes

Consommation
eau en m3
Dépense en €

150 000

Fioul

100 000

Gaz Naturel
Electricité :

50 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

200 000

2008

399

393

418

871

916

777

500
400
300
200
100
0

2008

2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €
20 000

1 000

15 000
Fioul
10 000

Gaz Naturel
Electricité :

5 000
0

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
250 000

2006

800
600
400
200
0

2006

2007

2008

2006

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

2007

2008

25

PLAN D’ACTION POUR LA PREMIERE ANNEE DE CEP
ENERGIE : VERS LA CLASSE C
VENTILATION : VERS UN MEILLEUR CONFORT
ACTION N°1 :
Mise en place d’un bardage extérieur avec 14 cm de laine de verre (R=3,9 m²°C/W) et
des fenêtres PVC 4/16/6 très performantes (Ug =1,1) sur la façade sud et est.
ACTION N°2 :
Mise en place de 24 cm de laine de verre en comble
ACTION N°2 :
Mise en place d’une ventilation double flux avec échangeur de 65%(minimum) dans les
classes

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 50 000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 2950 €/an
Emission de CO2 évité : 2,1 tonnes
Investissement : 230 000 € HT
Gain en esthétique extérieur et en confort

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
VENTILATION : VERS UN MEILLEUR CONFORT
ACTION N°1 :
Mise en place d’un bardage extérieur avec 14 cm de laine de verre (R=3,9 m²°C/W) et
des fenêtres PVC 4/16/6 très performantes (Ug =1,1) sur l’ensemble des façades du
bâtiment.
ACTION N°2 :
Mise en place de 24 cm de laine de verre en comble
ACTION N°2 :
Mise en place d’une ventilation double flux avec échangeur de 65%(minimum) dans les
classes

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 66 000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 3980 €/an
Emission de CO2 évité : 2,1 tonnes
Investissement : 400 000 € HT
Gain en esthétique extérieur et en confort

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

26

1. Synthèse des économies réalisées après la première année de CEP
Sur l’ensemble des actions citées dans le paragraphe précédent, seules les économies
de l’action n°1 peuvent être estimées sur les factures 2008-2009.
Nous pourrons estimer les économies des autres actions lors du bilan de la deuxième
année.
Les calculs d’économies sont estimés en fonction des DJU de la station météo de Cerisy
la Salle.
DJU saison de chauffe 2008-2009 : 2210 °C
DJU saison de chauffe 2009-2010 : 2303 °C
DJU trentenaire chauffage : 2110 °C
Economie sur action n°1 : Isolation des façades sud et est, isolation des combles
et mise en place d’une ventilation double flux dans les classes
Suite à la mission d’accompagnement de projet réalisé par l’Agence Manche Energies,
la commune de Périers a réalisé l’ensemble de l’action n°1 durant les vacances scolaires
2009. L’ensemble de la rénovation de l’école a été terminé cet été.

Evolution des consommations réelles énergetiques
en kWh
250 000
200 000
150 000

Fioul

100 000

Gaz Naturel
Electricité :

50 000
0
2008-2009

Consommation en
kWh/an

Consommation en
kWh/an

Les tableaux suivant montrent un comparatif entre les saisons de chauffe 2008-2009 et
2009-2010 :

150 000
100 000
50 000
0
2008-2009

Fioul
Gaz Naturel

5 000

Electricité :

0
2009-2010

Dépense en €/an

10 000

2009-2010

Evolution des économies énergetiques
normalisées en €
4 000

15 000
Dépense en €/an

200 000

2009-2010

Evolution des dépenses réelles énergetiques en €

2008-2009

Evolution des consommations normalisées
énergetiques en kWh
250 000

3 000
2 000
1 000
0
-1 000

2008-2009

2009-2010

-2 000

En comparant les saisons de chauffe 2008-2009 et 2009-2010, le gain en consommation
réelle est de 27000kWh, soit une économie pour la collectivité sur la facture de
3715€. Ses gains sont plus importants par rapport à la prévision du fait que l’hiver était
plus froid en 2009 et que le prix du kWh gaz a augmenté ces deux dernières années.
Avec la rénovation complète de l’école et l’augmentation du prix du gaz en 2010-2011,
l’économie pour la commune devrait être très intéressante. De plus, le bâtiment a gagné
en esthétique extérieure, en confort pour les élèves à la fois avec l’isolation extérieure et
le changement de menuiserie (plus de sensation de parois froides et une meilleure
inertie de bâtiment) et la mise en place d’une ventilation double flux (ventilation
hygiénique minimum respectée).

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

27

Bilan de l’action n°1 après la première année de CEP :
Investissement : 233 000 € HT
Economie de fonctionnement pour la commune : 3715 €
Gain en consommation : 27 000kWh. (18 % de gain de consommation)
Emission de CO2 évité : 6 tonnes de CO2
Gain en confort, Gain en esthétique extérieure.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

28

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
ACTION N°1 :
Mettre en réduit les consignes de température le mercredi (possibilité de mettre en place
une commande pour une mise en chauffe temporaire depuis le régulateur de chaufferie)

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 5 000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 310 €/an
Emission de CO2 évité : 1 tonne
Investissement : nulle
Temps de retour sur investissement :

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
ECLAIRAGE : VERS UN MEILLEUR TEMPS DE FONCTIONNEMENT
ACTION N°1 :
Mise en place de minuterie dans les couloirs et de détection de présence dans les WC

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 600 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 80 €/an
Emission de CO2 évité : 0,05 tonne
Investissement : 400€
Temps de retour sur investissement : 5 ans

OPTIMISATION TARIFAIRE
ACTION N°1 :
Avec la rénovation de l’école, les consommations de chauffage vont énormément
diminuée, et le passage du tarif B2S actuel au tarif B2I est recommandé.

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : nulle
Economie réalisée sur une année normale : 354 €/an
Emission de CO2 évité : nulle
Investissement : nulle
Temps de retour sur investissement : immédiat.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

29

D. Ecole Maternelle

Ecole Maternelle
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :
Ventilation :

Enseignement
Boulevard du 8 juin
1273 m²
Gaz naturel
Electricité
VMC simple flux dans les sanitaires
et ventilation naturelle

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

201 467

188 935

238 595

11 361

11 182

13 951

Émission de
CO2 tonnes

41

39

50

200 000
150 000

Gaz Naturel

100 000

Electricité :

50 000
0
2006

2007

420

419

393

914

973

735

430
420
410
400
390
380
370

2008

2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €
15 000

1 200

10 000
Gaz Naturel
Electricité :

5 000
0

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2008

Evolution des consommations d'eau en m3/an
Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

250 000

2007

Consommation
eau en m3
Dépense en €

Evolution des consommations energetiques en kWh
300 000

2006

1 000
800
600
400
200
0

2006

2007

2008

2006

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

2007

2008

30

PLAN D’ACTION POUR LA PREMIERE ANNEE DE CEP
ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ACTION N°1 :
Remplacement des trois chaudières murales gaz par la deuxième chaudière gaz
condensation de l’école primaire

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 10 000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 620 €/an
Emission de CO2 évité : 2,1 tonnes
Investissement : 3 000 € HT
Temps de retour sur investissement : 5 ans

ENERGIE : VERS LA CLASSE UNE ECONOMIE FINANCIERE
ACTION N°1 :
Mise en place d’une chauffe eau gaz naturel depuis la chaufferie en remplacement du
chauffe-eau électrique de la cantine

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : Nulle
Economie réalisée sur une année normale : 1000 €/an
Emission de CO2 évité : Nulle
Investissement : 5000 €
Temps de retour sur investissement : 5 ans

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

31

ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ECLAIRAGE : VERS UN MEILLEUR TEMPS DE FONCTIONNEMENT
ACTION N°1 :
Mise en place de minuterie au niveau du grand hall et des couloirs pour l’éclairage
ACTION N°2 :
Mise en place de détection de présence au niveau des WC

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 800 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 130 €/an
Emission de CO2 évité : 0,06 tonnes
Investissement : 700 €
Temps de retour sur investissement : 5 ans (avec relamping)

ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ACTION N°1 :
Mise en place d’une ventilation double flux

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à estimer
Economie réalisée sur une année normale : à estimer
Emission de CO2 évité : à estimer
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement : à estimer
Gain en confort important pour les élèves

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

32

E. Gymnase

Gymnase
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Sportif
Chemin des arguillers
1375 m²
Fuel (passage au gaz naturel)
Fuel (passage au gaz naturel)

Ventilation :

VMC simple flux

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

142 152

172 808

103 809

10 987

11 883

9 268

Émission de
CO2 tonnes

34

43

24

Consommation
eau en m3
Dépense en €

Fuel

100 000

Electricité :
50 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

150 000

327

283

753

784

739

1 395

600
400
200
0
2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €

1 500

Fuel
Electricité :

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2008

800

2008

14 000
12 000
10 000
8 000
6 000
4 000
2 000
0

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
200 000

2006

1 000
500
0

2006

2007

2008

2006

2007

2008

Avec la mise en place en 2008 d’un système de chauffage par rayonnant gaz au niveau
du gymnase, les consommations du bâtiment vont augmentées et on passera d’une
catégorie énergétique B à une catégorie D ou E en 2009 et 2010.
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

33

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
ACTION N°1 :
Isolation par l’extérieur du bâtiment par 10 cm de laine de verre.
ACTION N°2 :
Remplacement du polycarbonate usé par un polycarbonate isolant (type Danpalon).

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à étudier
Economie réalisée sur une année normale : à étudier
Emission de CO2 évité : à étudier
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement : moins de 20 ans

ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ACTION N°1 :
Mise en place de robinet thermostatique sur les radiateurs des vestiaires

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 1500 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 100 €/an
Emission de CO2 évité : 0,4 tonnes
Investissement : 500€
Temps de retour sur investissement : moins de 5 ans

OPTIMISATION TARIFAIRE
ACTION N°1 :
Mise en place d’un tarif jaune à un tarif bleu de 36 kVA avec mise en place d’un
delestage

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : nulle
Economie réalisée sur une année normale : 700 €/an
Emission de CO2 évité : nulle
Investissement : 500 à 700 € (à estimer)
Temps de retour sur investissement : moins d’un an

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

34

F. Le stade de foot

Stade de Foot
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Sportif
Place Fairage
278 m²
Fuel (passage au gaz naturel)
Fuel (passage au gaz naturel)

Ventilation :

VMC simple flux

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

58 817

72 205

42 509

4 400

4 814

3 665

Émission de
CO2 tonnes

15

18

10

Consommation
eau en m3
Dépense en €

Fuel

40 000

Electricité :
20 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

60 000

2008

52

166

551

165

281

785

600
500
400
300
200
100
0

2008

2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €
6 000

1 000

5 000
4 000
3 000

Fuel

2 000

Electricité :

1 000
0

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
80 000

2006

800
600
400
200
0

2006

2007

2008

2006

2007

2008

On retrouve une grosse consommation d’eau en 2008. Il serait intéressant de trouver
l’explication.
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

35

ENERGIE : VERS LA CLASSE C
ACTION N°1 :
Mise en place de robinets thermostatiques sur les radiateurs des vestiaires

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 1500 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 100 €/an
Emission de CO2 évité : 0,4 tonnes
Investissement : 500€
Temps de retour sur investissement : moins de 5 ans

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

36

G. Maison Tollemer

Maison Tollemer
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :
Ventilation :

Associatif
1 place du général de Gaulle
275 m²
Fuel
Electricité
VMC simple et ventilation naturelle

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

54 794

54 048

41 267

3 689

3 265

3 425

Émission de
CO2 tonnes

14

14

11

Consommation
eau en m3
Dépense en €

40 000
Fuel

30 000
20 000

Electricité :

10 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

50 000

2008

89

80

76

356

350

309

100
80
60
40
20
0

2008

2006

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

Evolution des dépenses énergetiques en €
4 000

400

3 000
Fuel

2 000

Electricité :
1 000
0

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
60 000

2006

300
200
100
0

2006

2007

2008

2006

2007

2008

Le bâtiment est un local associatif occupé très régulièrement le long de l’année.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

37

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
ACTION N°1 :
Remplacement de la chaudière fuel par une chaudière gaz naturel à condensation.

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 3000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 1000 €/an
Emission de CO2 évité : 0,8 tonnes
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement : moins de 5 ans

ENERGIE : VERS LA CLASSE B
ACTION N°1 :
Mise en place de 26 cm de laine de verre en combles

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à estimer
Economie réalisée sur une année normale : à estimer
Emission de CO2 évité : à estimer
Investissement : à estimer
Temps de retour sur investissement : moins de 15 ans

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

38

H. Foyer Club 3ème age-Bibliothèque

Foyer Club 3ème age-Bibliothèque
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Associatif
Place général de Gaulle
107 m²
Fuel et électricité
Electricité

Ventilation :

VMC simple et ventilation naturelle

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

23 720

17 723

19 907

2 529

1 879

2 296

Émission de
CO2 tonnes

5

4

4

Consommation
eau en m3
Dépense en €

15 000

Fuel

10 000

Electricité :

5 000
0
2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

20 000

1 500

Fuel

1 000

Electricité :

Dépense en €/an

Dépense en €/an

2 000

2008

1

57

57

60

1
1
0
0
0
2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

2 500

2007

0

2006

3 000

2006

0

1

Evolution des dépenses énergetiques en €

0

2008

1

2008

500

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
25 000

2006

70
60
50
40
30
20
10
0
2006

2007

2008

Le bâtiment est un local associatif occupé très irrégulièrement le long de l’année.
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

39

ENERGIE : VERS LA CLASSE D
ACTION N°1 :
Remplacement des convecteurs par des radiateurs à inertie maitrisée et mise en place
d’une programmation optimisée des heures de chauffage au niveau de la bibliothèque.

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 6000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 720 €/an
Emission de CO2 évité : 1,1 tonnes
Investissement : 3000€
Temps de retour sur investissement : moins de 4 ans

ENERGIE : VERS LA CLASSE D
ACTION N°1 :
Mise en place d’un chauffage à eau chaude et mise en place d’une regulation optimisée
pour la bibliothèque

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : 5000 kWh/an
Economie réalisée sur une année normale : 1000 €/an
Emission de CO2 évité : 0,9 tonnes
Investissement : 5000 à 6000€
Temps de retour sur investissement : moins de 6 ans

ENERGIE : VERS LA CLASSE D
ACTION N°1 :
Mise en place d’horloge sur l’eclairage

BILAN DES ACTIONS
Gain en consommation : à estimer
Economie réalisée sur une année normale : à estimer
Emission de CO2 évité : à estimer
Investissement : 100 €
Temps de retour sur investissement : moins de 5 ans

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

40

I. Salle des fêtes

Salle des fêtes
Type :
Adresse :
Surface en m² :
Energie chauffage :
Energie ECS :

Socio-culturelle
Place général de Gaulle
300 m²
Gaz
Electricité

Ventilation :

VMC simple flux

2006

2007

2008

Consommation
énergie en kWh
Dépense en €

46 537

29 903

61 679

3 714

2 417

5 565

Émission de
CO2 tonnes

8

6

9

Consommation
eau en m3
Dépense en €

Electricité :

2006

2007

Consommation en
m3/an

Consommation en
kWh/an

Gaz Naturel

4 000
3 000

Gaz Naturel

2 000

Electricité :

2008

Dépense en €/an

Dépense en €/an

5 000

2007

244

399

1 228

598

380

2007

2008

Evolution des dépense d'eau en €/an

6 000

2006

578

2006

Evolution des dépenses énergetiques en €

0

2008

700
600
500
400
300
200
100
0

2008

1 000

2007

Evolution des consommations d'eau en m3/an

Evolution des consommations energetiques en kWh
70 000
60 000
50 000
40 000
30 000
20 000
10 000
0

2006

1 400
1 200
1 000
800
600
400
200
0
2006

2007

2008

Une nouvelle salle est en projet. Il serait intéressant d’étudier la cause de forte
consommation d’électricité (chauffage électrique ?) pour regarder la possibilité de faire
des économies sans gros investissement.
Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

41

J. Eclairage Public

CEP
Partie N°1
« Eclairage Public »
Rapport de novembre 2009

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

42

I - Introduction
La commune a adhéré à l’Agence Manche Energies le 11 décembre 2008 pour
bénéficier du Conseil Energie Partagé, service destiné à aider la commune à réduire
ses charges énergétiques tout en améliorant les services aux usagers du patrimoine
communal.
Le Conseil Général de la Manche, la Région Basse-Normandie et l'ADEME (agence
de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) sont des partenaires du CEP.
Ce pré-diagnostic sur l’éclairage public entre dans le cadre du Conseil en Energie
Partagé. Ce rapport présente pour l'année 2008, les consommations et les dépenses
énergétiques de la commune au niveau de l’éclairage public, avec un historique de 3
ans pour suivre les évolutions.
A partir de ce bilan, un programme d'actions est présenté en vue d'une meilleure
gestion et d'une utilisation rationnelle de l'énergie. La commune sera en mesure
d'engager des actions concrètes d'améliorations : contrats de fourniture d'énergie,
réglage et suivi des installations, modifications des installations et investissements à
programmer. Cette démarche se situe en amont des études techniques et
d’ingénieries spécifiques.
NB : Ce bilan a été réalisé à partir des factures d’électricité des années 2006-20072008.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

43

II - L’éclairage public dans la commune
A. Organisation de la Commune

La population de la Commune de Périers était de 2 513 habitants en 2006.
 La gestion de l’énergie est assurée par le personnel administratif qui vérifie les
facturations et met en règlement.
 Le bilan des dépenses est réalisé régulièrement, les factures d’énergie ne
sont pas exploitées pour effectuer le bilan et l’analyse des consommations.
 La commune ne possède pas de plan d’implantation des points lumineux et
des réseaux.
 L’entretien de l’éclairage public est assuré par un entretien curatif, au coup par
coup par l’entreprise SARLEC.

B. La consommation et la dépense énergétique de l’éclairage public
La consommation du poste « Eclairage Public » est de 272 738 kwh/an et la
dépense de
32 862 €/an soit 109 kwh/hab pour un coût de 13 €/hab.
L’ «Eclairage Public» représente 25% de la consommation énergétique de la
commune et 38% de la dépense énergétique.
L’ «Eclairage Public» représente 84% de la consommation d’électricité de la
commune et 82% de la dépense d’électricité.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

44

C. Etat des lieux de l’Eclairage Public dans la commune
La commune possède actuellement 436 points lumineux pour une puissance
installée de 90 kW soit 0.17 point lumineux par habitant et 35 W par habitant.

Eclairage Public
Nombre d’armoires d’éclairage public

38 armoires

(dont 3 sans compteur)

Nombre de points lumineux

436 points lumineux

(dont 49 non comptabilisé)

Consommation d’électricité

272 738 kWh/an

25% de la consommation (84
% de la conso elec)

Dépense énergétique annuelle

32 862 €/an

39% de la dépense (83% de
la conso elec)

Part de consommation EP

25 %

20 % (moyenne nationale)

Part de dépenses EP

39 %

22 % (moyenne nationale)

Part de consommation EP sur
l’électricité

84 %

Part de dépense EP sur l’électricité

83 %

Puissance souscrite par point
lumineux

0,22 kW/point

0,15 (moyenne nationale)

Nombre d’heure d’éclairement*

3 228 heures

3 089 (moyenne nationale)

Prix moyen de l’électricité

12 c€/kWh

8,2 c€/kWh

Gestion de l’éclairage

Semi-Permanent

Cellule photoélectrique et
télécommande EDF

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

45

Plan représentant les différents points lumineux de la commune et les positions des points
de livraison.

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

46

1. Les indices énergétiques
Ce tableau récapitule les dépenses et les consommations d’énergie entre 2006 et 2008.
Consommation
(en kWh)

Dépense
(en €)

Nb de Point
Lumineux

24 487 €

2006

244 517

387

2007

265 231

28 057 €

387

2008

272 738

32 862 €

387

Référence 2008
avec puissance
souscrite

279 073

36 503

387

Référence 2008
réelle

312 425

37 426

436

Totaux annuels des consommations de l'éclairage public

Consommation en kWh

350000
300000
250000
200000
150000
100000
50000
0
2006

2007

2008

Référence

Référence
Réelle

Totaux annuels des dépenses de l'éclairage public

Dépense en €

40 000 €
35 000 €
30 000 €
25 000 €
20 000 €
15 000 €
10 000 €
5 000 €
-€
2006

2007

2008

Référence

Référence
Réelle

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

47

La commune possède 38 points de livraisons, dont 3 armoires pour la signalisation, 5
armoires pour les illuminations de fin d’année et les festivités, 1 armoire pour
l’éclairage de l’église.
Répartition des consommations d'éclairage en kWh
Illumination
Signalisation
bâtiment
1%
2%
Illumination
festive
2%

Eclairage
Public
95%

Répartition des dépense d'éclairage en €
Illumination
festive
37%

Illumination
bâtiment
1%

Signalisation
1%

Eclairage Public
61%

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

48

2 . Prescriptions et améliorations possibles
1. Choix d’éclairer juste

Eclairer juste : signifie éclairer au niveau ou on en a besoin (ni plus ni moins).
Cela se traduit par des modifications de consommations : graduation de la puissance
lumineuse, éclairage semi-permanent, limitation de la pollution lumineuse…)
L’éclairage public, dans la très grande majorité des cas doit fonctionner quand la
lumière naturelle n’est pas suffisante pour assurer une vision satisfaisante
nécessaire à la sécurité et au confort de tous les usagers des espaces publics
(conducteurs, cyclistes, piétons, etc.)
Il est donc indispensable que l’éclairage soit en fonctionnement dès la tombée de la
nuit jusqu’au lever du jour, lorsque la lumière naturelle est insuffisante. Le dispositif
de commande est donc très important (cellule photoélectrique ou horloge
astronomique).
En revanche, il n’est pas nécessaire que l'éclairage soit assuré tant que (ou dès que)
la lumière naturelle suffit à une bonne vision. Il est également considéré par certains
gestionnaires de voirie qu’il n’est pas nécessaire d’éclairer certains lieux en
l’absence de public, ou à certaines heures où l’affluence est particulièrement faible.
Il en résulte que les commandes d’éclairage doivent être coordonnées d’une façon
ou d’une autre au rythme diurne / nocturne naturel, ainsi qu’à l’absence de public
dans certains cas.

a) Différents types de commandes

Les différents types de commande qui se rencontrent sont les suivants :
 Cellule photosensible avec ou sans réglage de sensibilité
 Système de gestion télécommande EDF
 Calculateur astronomique

Conseil en Energie Partagé - Rapport annuel du CEP – Octobre 2010

49


Documents similaires


Fichier PDF cep 1ere annee periers
Fichier PDF les depenses de consommation des menages algeriens
Fichier PDF gte rapport agrin
Fichier PDF fyi2c0e
Fichier PDF resume rapport reunion ag 2018 amcg
Fichier PDF book2011 1


Sur le même sujet..