Etude Foyers Améliorés ONG JVE BENIN .pdf



Nom original: Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdfAuteur: CARIN KARL CLENA2016

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Publisher 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/03/2018 à 18:57, depuis l'adresse IP 41.85.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 896 fois.
Taille du document: 8.2 Mo (40 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


TOUT SAVOIR SUR LES
FOYERS AMELIORES
Mon Guide de bonnes pratiques et
de bonnes
adresses au Bénin

Décembre 2016

TOUT SAVOIR SUR LES FOYERS
AMELIORES

Mon Guide de bonnes pratiques et de bonnes adresses

Décembre 2016

Cette publication a été réalisée par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement Bénin (JVE BENIN),
grâce à un appui financier de NORGES NATURVERNFORBUND (NNV)dans le cadre du projet Clean Energy
for Africa (CLENA)
Copyright © Jeunes Volontaires pour l’Environnement Bénin, 2016
Tous droits de publication réservés, sous toutes formes, y compris des banques de données et la traduction.
A condition d’en mentionner la source, la présente publication peut être reproduite intégralement ou en
partie sous quelque forme que ce soit à des fins pédagogiques ou non lucratives sans autorisation spéciale
du détenteur du copyright. Jeunes Volontaires pour l’Environnement Bénin souhaiterait recevoir un
exemplaire de toute publication produite à partir des informations contenues dans le présent document.

Rédaction et coordination:
Carin Karl ATONDE , JVE BENIN
Supervision:
Christian HOUNKANNOU & Mawusé HOUNTONDJI, JVE BENIN

Remerciements :
L’ONG JVE BENIN tient à exprimer ses vifs remerciements aux experts et
personnes ressources (Krystel DOSSOU, OFEDI ONG) et (Raymond
AZOKPOTA, GERES) qui ont contribué fondamentalement à la
réalisation de ce document en partageant les informations à leur
disposition ainsi que leurs expériences.
Elle remercie également Jean KOKOSSOU, PDG MTC Sarl, pour sa
précieuse collaboration ainsi que l’équipe de jeunes enquêteurs
volontaires mobilisés pour les travaux de terrain.
Enfin, l’ONG JVE BENIN tient à remercier Sena ALOUKA, pour sa
relecture approfondie du présent document.

Conception graphique :

Carin Karl ATONDE & ESAN Communication, Cotonou Bénin
Crédit photo:

JVE BENIN, 2016

sommaire

glossaire ………………………………………….……. 5
avant-propos ………………………………..………. 6

glossaire

Céramique

tout un processus
Quels principes et méthodes ……….. 10

terme générique désignant l’ensemble
des objets fabriqués en terre qui ont
subi une transformation physicochimique irréversible au cours d’une
cuisson à température plus ou moins
élevée.

Bourse d’informations …... 12

Combustibles ligneux

introduction
préface ………………………..……. 7

1– généralités sur les foyers …………….……. 12
2– problématique de vulgarisation des
Foyers Améliorés ……………… 14
3– description technique:
les Foyers Améliorés …………. 16
4– différence entre foyer traditionnel et
Foyer amélioré ……...…………. 18
5– standards: qu’est-ce qu’un bon
Foyer Amélioré …………….….. 19

Projecteur sur le
foyer Nansu ……. 22
6– le foyer Nansu: fiche technique ……….... 22
a) genèse et présentation …...……....….. 22
b) spécifications techniques……...…….. 24
c) fabrication et caractéristiques …..…. 25
d) critères de comparaison ………….…. 27
7– analyse de la situation des Nansu
Au Bénin ………....…….. 28
8– conseils pratiques pour tirer un
maximum de profit de son Nansu .. 32
 précautions d’utilisation ………….…….…. 32
 comment entretenir son Nansu ………….. 32
 les choses à ne jamais faire ……………..… 32

matière issue du bois capable de
brûler au contact de l’oxygène ou d’un
gaz contenant de l’oxygène, en
produisant une quantité de chaleur
utilisable

Biomasse
matière organique issue des êtres
vivants et notamment des végétaux,
est la source d’énergie la plus
ancienne utilisée par l’humanité (bois).
Elle représente environ 10% de
l’énergie primaire mondiale (utilisable
sans transformation) et permet de
produire de l’électricité, de la chaleur
et de fabriquer des biocarburants

Ferblantier
celui qui fabrique ou qui vend des
outils ou ustensiles en fer-blanc,
souvent ménagers tels que les
casseroles, bassines, assiettes,
lanternes en fer recouvert d'une fine
couche d'étain. Il fait la conception, la
fabrication, l'assemblage, l'installation
et la réparation de produits en tôle. Il
peut être assimilé au forgeron.

Gaz à effet de serre
ensemble des gaz qui retiennent le
rayonnement infrarouge émis par les
surfaces, et qui contribuent au
réchauffement global de la planète.

Nansu Map à Cotonou ….….. 34
9– les bonnes adresses Nansu ………….….... 34
conclusion
plaidoyer ………………………..……. 36
sigles et acronymes
références ……....….…. 38

Page 4 • 5

avant-propos
Tout savoir sur les Foyers améliorés propose une multitude d’informations sur l’énergie
domestique et sur l’utilisation des foyers au Bénin en mettant un accent particulier sur le Foyer
Amélioré Nansu.
Il souligne le lien entre la protection de l’environnement et la satisfaction des besoins locaux
tout en donnant une idée de la complexité et de la diversité de la demande énergétique des
milliers de familles. Ce livret établit un rapport entre les problèmes de l’environnement, comme
les changements climatiques et le déboisement, et la vie quotidienne des gens (surtout dans leur
cuisine). Tout savoir sur les Foyers améliorés se fonde sur les expériences locales en
s’appuyant sur les pratiques et technologies existantes en matière d’approvisionnement en
énergie domestique. Il présente ainsi des options et spécifiquement promeut l’utilisation du
foyer amélioré Nansu pour réduire la consommation de bois et atténuer le problème du
déboisement.
Les dispositions du point 4.f. du plan d’action régional WACCA représentent une
consolidation importante de l’engagement des pays de la sous-région en faveur d’un
développement des modes de cuisson, les rendant plus propres, sûrs, efficaces et abordables
pour tous.
Dans ce contexte, et aussi celui de la redynamisation de l’Alliance Clean Cookstove au
Bénin, le rôle des OSC telles que l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE BENIN)
dans la recherche de solutions locales et de sensibilisation des populations aux problèmes
globaux de l’environnement devient de plus en plus indispensable en vue l’amélioration des
conditions de vie dans les pays en développement.
Il est évident qu’une action, pour connaître le succès, doit se baser sur la participation et les
initiatives locales, ce qui exige une bonne connaissance du contexte local. Tout savoir sur les
Foyers améliorés permet donc une meilleure compréhension de cette diversité et de cette
complexité locale en donnant une vue d’ensemble sur les problèmes de l’énergie domestique au
Bénin, clarifiant le paysage des modes de cuisson au Bénin pour mettre enfin en avant un type
de foyer dont l’utilisation par tous les ménages ferait sans nul doute atteindre l’objectif jumelé
de « satisfaction de l’utilisatrice-préservation de l’environnement ».
Nous espérons donc que ce livret servira de contribution à une meilleure compréhension
des modes de cuisson, qu’il inspirera et en même temps défiera ses lecteurs à poursuivre la
recherche et l’application des solutions créatives notamment l’adoption des foyers
améliorés.

Mawusé HOUNTONDJI
Directeur Exécutif
ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement
Bénin

Introduction/Préface
Notre modèle de consommation actuel repose presque entièrement sur l’usage des énergies
non renouvelables que sont le pétrole, le gaz, le charbon et l’uranium. Les réserves d’énergies
fossiles sont limitées et polluantes. La consommation mondiale d’énergie augmente et nous
devrons dans les prochaines décennies faire face à une pénurie des sources d’énergie fossiles.
Au cœur des problématiques de l’Afrique figure l’énergie. Au sud du Sahara, seul 30% de
la population a accès à l’électricité. Sur les 54 pays de l’Afrique, plus de la moitié ont un taux
d’électrification de moins de 20%. Sortir l’Afrique subsaharienne de la pauvreté énergétique
qui frappe plus de 620 millions d’habitants est une urgence absolue.
Pour les pays de l’Afrique de l’Ouest, à l’instar des autres pays en développement, le système
énergétique est à dominance biomasse (bois, charbon de bois et déchets végétaux). En réalité,
la consommation du bois et de ses dérivés représente entre 80 et 95% des consommations
finales d’énergie des ménages. Cette dépendance sur la biomasse contribue au déséquilibre des
écosystèmes et au renforcement de la vulnérabilité sociale et économique des femmes.
Le Bénin ne fait pas exception à ce constat général. En effet, Au Bénin, la majorité des
ménages utilise du bois et du charbon de bois comme principales sources d’énergie
domestiques. Ainsi, la consommation d’énergie dans le pays se caractérise par une forte
prédominance de la biomasse dans le bilan énergétique national. L’une des conséquences de ce
constat est la destruction progressive des ressources forestières. Les grandes villes (et
agglomérations périurbaines) du Bénin font face à la demande de plus en plus forte pour satisfaire
les besoins en énergie domestiques des populations. Les forêts quant à elles continuent de subir de
fortes pressions dans les formations savanicoles qui composent la couverture forestière du pays.
En gros, les populations africaines ont fortement recours à la biomasse pour la satisfaction de
leurs besoins en énergie. Ainsi, on estime que 657 millions de personnes, soit 65 % de la
population totale du continent, ont recours à la biomasse pour la cuisson des repas.
Malheureusement, cette pratique entraine la dégradation du couvert végétal.
Depuis le début des années 80, des programmes et des projets de développement ont été
conçus dans le monde et qui se consacrent aux problèmes de l’énergie et de l’environnement ainsi
qu’à «l’amélioration et la diffusion de foyers». C’est dans ce même sens que l’ONG JVE BENIN, met
en œuvre depuis 2012 son projet Clean Energy for Africa (CLENA) qui se veut être un projet de
plaidoyer et de sensibilisateurs de tous les acteurs pour le recours aux énergies alternatives,
propres durables et renouvelables ; donc des modes de cuisson propres (foyers améliorés) aussi.
Au Bénin, CLENA c’est : plus de 500 kits solaires Sun KING Pro distribués, plus de 5 études
d’évaluation des politiques énergétiques et plus d’une dizaine d’ateliers d’information de
plaidoyer et de renforcement de capacités des acteurs (ONG, médias, communautés à la base,
secteur privé) sur la question énergétique.
Mais force est de constater au Bénin que, la documentation actuelle sur les foyers améliorés
reste insuffisante voire même incomplète.
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 6 • 7

Tout sur les Foyers
Améliorés
se conçoit comme une contribution ou une impulsion pour
l’adoption des foyers améliorés surtout de type NANSU dans les
ménages au Bénin. Des technologies appropriées et économisant
l’énergie peuvent aider à réduire la consommation de bois et la charge de
travail dans les cuisines des ménages et, ainsi, influer positivement sur le
développement économique et écologique. Il suffit juste de les connaitre.
Par sa publication, cette documentation souhaite toucher un large public
et le sensibiliser. Tout savoir sur les Foyers Améliorés présente par
écrit et en images l’état des lieux des technologies de cuisson dans un
environnement complexe de cultures et de régions différentes au Bénin
et offre une réelle introduction aux thèmes importants se rapportant aux
foyers et d’innombrables informations très peu connues du grand public.

Le cœur de cette publication est l’accent mis sur la présentation technique
du foyer amélioré Nansu ainsi que l’identification des points de fabrication
et distribution de celui-ci pour une meilleure vulgarisation du produit.
Tout sur les Foyers
Améliorés

se concentre sur trois grands aspects qui déterminent le caractère de cet
ouvrage. Il s’agit de
documenter

répertorier

sensibiliser

Grâce à des informations et des données techniques, Tout savoir sur les
Foyers Améliorés donne une vue d’ensemble systématique et
typologique sur les foyers traditionnels et améliorés actuellement
utilisés conventionnellement au Bénin et plus particulièrement sur le
foyer Nansu.

A qui est destiné Tout
savoir sur les Foyers
Améliorés?

On pourrait résumer la réponse de la façon suivante: «les cibles sont
illimitées, allant de la cuisinière/ménagère au ministre en passant par
les organisations et institutions en quête d’informations sur le sujet».

Comment est structuré
Tout sur les Foyers
Améliorés?!
Tout savoir sur les Foyers Améliorés se compose de trois parties
autonomes qui peuvent être lues indépendamment les unes des autres.
Néanmoins, une lecture croisée apporte au lecteur intéressé des
informations complémentaires, lui permettant de lier les parties entre
elles.

Bourse d’informations sur
les Foyers

Projecteur sur le foyer Nansu

Nansu Map à Cotonou

Dans une première subdivision de ce livret, il a été clarifié de fond en comble, illustration et
comparaisons à l’appui, ce qu’il faut comprendre par foyer amélioré. Cette partie
informationnelle occupe près de 55% de la documentation.
Dans une deuxième partie qui prend environs 35% de ses parts, ce document a commencé à
mettre toute la lumière sur un type de foyer amélioré répandu et utilisé au Bénin. Il s’agit du
foyer Nansu en plus d’un plaidoyer en faveur de sa promotion et vulgarisation.
Et enfin, il est clôturé par une carte illustrée et descriptive de la multiplicité des points de
vente et/ou de fabrication du foyer Nansu sur toute l’étendue de la ville de Cotonou.

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 8 • 9

TOUT UN PROCESSUS
Quels principes et méthodes
ont été appliqués ?
Le concept de Tout savoir sur les Foyers Améliorés se fonde sur une coopération étroite
avec les projets et les organisations du pays travaillant dans le domaine et sur les expériences déjà acquises par JVE BENIN en matière de promotion de foyers améliorés.
Les démarches étaient les suivantes:
Coopération
Mise en place d’une communication et d’une coopération
Les organisations GERES, OFEDI, MTC, etc. ont été visitées, dans le but
– de faire connaître le concept Tout savoir sur les Foyers Améliorés,
– de recueillir conseils et informations sur la conception, les méthodes de
travail, les adresses, etc.
Bienvenue sur le
terrain

Documentation
et présentation

Présentation et
design

Cela a essentiellement consisté en rencontrer les personnes de contacts afin
d’identifier les producteurs de foyer Nansu, et par la suite dépêcher des équipes
d’enquêteurs sur toute l’étendue de la ville de Cotonou. Ces derniers ont été
entretenus au départ sur l’importance de données géo référencées (utilisation
de GPS). Ce qui a notamment permis d’établir un répertoire bien fourni et
d’enrichir ce document avec une carte pouvant désormais orienter les
populations de la ville de Cotonou vers les foyers Nansu.

Le matériel (photos, données, adresses) a été documenté sur une période de
deux (2) mois, traité, analysé et structuré. Malgré des recherches intenses et
une collection assez riche et structurée, cette publication ne saurait prétendre
à l’exhaustivité. Elle est néanmoins une des documentations les plus étendues et
les plus fournies qui aient jamais été publiées sur les foyers améliorés Nansu.
A ses débuts, la conception du canevas Tout savoir sur les Foyers Améliorés a
servi de cadre de référence et d’orientation pour élaborer le projet et sa forme de
présentation. Le design actuel est finalement un exercice d’équilibre entre la
volonté d’informer succinctement mais en profondeur et la recherche d’une
forme très visuelle immédiatement compréhensible. Celui-ci cherche à être aussi
adaptée que possible aux groupes-cibles de différentes cultures. Nous
espérons que nous y sommes parvenus et que la présente publication soit utile
à tous les lecteurs.

I
‘‘

Sur le plan mondial, trois milliards
d’individus continuent de dépendre de
foyers traditionnels ouverts qui utilisent
des combustibles solides comme le bois
de chauffage

’’

(IEA, 2014)

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 10 • 11

BOURSE D’INFORMATIONS

GENERALITES SUR LES FOYERS

L

es foyers à combustible ligneux
sont les plus utilisés dans les ménages des pays
en voie de développement. Ils font partie de la
vie courante et chaque ménage en utilise
pour la cuisson de ses repas.
Au Bénin, les combustibles ligneux
satisfont plus de 89% de l’énergie
domestique dont 75% par le bois et 14%
par le charbon de bois1.
Les foyers utilisés par les ménages au Bénin
peuvent être subdivisés en trois catégories
(voir illustration ci-contre) :
Les foyers traditionnels : foyers de base
n’ayant aucune amélioration
 Les foyers améliorés, objets de ce
document
 Les réchauds à pétrole, électriques et
gazinières


Foyers traditionnels

Foyers améliorés

Les réchauds

Revenons un peu plus donc à la catégorie qui nous intéresse ici : celle des foyers
améliorés.
Le foyer amélioré est en réalité un équipement de cuisson offrant des rendements
énergétiques plus élevés que ceux du foyer traditionnel, notamment grâce à un meilleur
transfert de chaleur à la marmite par convection et rayonnement.
Il est connu sous différentes appellations tirés des langues locales (ex : asuto au Togo,
sakkanal et diambar au Sénégal, sewa au Mali, Kenyan jiko au Kénya, ouaga métallique au
Burkina, etc). Au Bénin, il a été dénommé « NANSU ».
Sa promotion vise à : réduire la pression de la demande en bois de chauffe sur les massifs
forestiers, améliorer la qualité de l'air intérieur des maisons et plus particulièrement des
cuisines, diminuer la part des dépenses en énergie de cuisson dans les budgets des ménages qui
dépendent de l'achat de la ressource et diminuer le temps consacré à la collecte de la ressource
pour les ménages qui prélèvent directement le bois dans leur environnement de proximité.

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 12 • 13

L

PROBLEMATIQUE DE VULGARISATION
DES FOYERS AMELIORES

a problématique des foyers est multidimensionnelle : technique, économique,
politique, sociale, culturelle et écologique. Chacune de ces dimensions doit être

prise en compte pour comprendre et promouvoir avec succès des dynamiques de diffusion des

• Technique : la dimension technique, sur
laquelle porte

le

travail

créateur

• Politique : les actions de promotion des

des

foyers améliorés des années 80 n’étaient pas

concepteurs et artisans, est un critère de

soutenues par une stratégie cohérente et avec

sélection des foyers à diffuser;

des objectifs de diffusion à grande échelle ; de
plus, elles reposaient surtout sur une

• Économique : les faibles revenus de la

approche par subvention et dons, ciblaient

plupart des populations (le nombre de

essentiellement les ménages urbains, et

personnes vivant avec moins de 1,25

parfois

dollars par jour est en augmentation selon

spécifique;

la Banque Mondiale, 2005),

les

un

type

de

foyer

amélioré

prix

relativement bas de la ressource par rapport
aux combustibles de substitution (gaz butane,
charbon

minéral,

bio

charbon,

etc.)

• Sociale : le bois est un produit social très
sensible;

d’une
des

part,

étant

ménages

donné

envers

la

contribuent au maintien du bois dans les

dépendance

cette

ménages des pays en voie de développement.

ressource, toute rupture d’approvisionnement

La dimension économique agit aussi comme

peut induire des tensions sociales ; de plus,

une contrainte à la pénétration des foyers

même si le bois est le combustible disponible

améliorés du fait de leur coût d'acquisition,

le moins coûteux, il pèse lourdement sur les

qui constitue une barrière pour les ménages

budgets des ménages ; finalement, l’utilisation

pauvres;

du bois avec des foyers traditionnels, dans des

cuisines fermées et mal ventilées, pose un

lors de la cuisson des repas journaliers ou

problème de santé publique au vu du nombre

encore 360 millions de tonnes équivalent

de décès prématurés estimés annuellement.

CO2 qui sont émis dans l’atmosphère3.

Selon Africa Progress Panel, un groupe de
réflexion

sur

les

politiques

publiques,

La ressource forestière en Afrique est donc
sévèrement menacée par la déforestation.

l’inhalation de la fumée de cuisine tue

Selon l’ONU,

600.000 Africains chaque année2.

d’hectares de forêt en Afrique disparaissent

Selon l’Organisation
Santé
des

(2016),
foyers

Mondiale

de

la

les émanations toxiques
traditionnels

près de quatre millions

par an (11 000 hectares par jour)4.
Cette

forte

dépendance

vis-à-vis

des

de cuisson

ressources forestières est l’une des causes de

conduisent à plus de 4 millions de décès

la régression des forêts au Benin où on

par an (plus que

le

estime à plus de 50.000 ha la superficie

paludisme combinés) notamment chez les

de forêts perdue en 2015 (Global Forest

femmes et les enfants (Rysankova et al.,

Watch, 2015).

le VIH-SIDA et

2014; WHO, 2016).
• Culturelle : la dimension culturelle agit
• Écologique : le rythme de dégradation
des

forêts

s’accélère,

sous

de

favorable à l’utilisation des foyers améliorés

l’augmentation de la demande en bois

(sacralisation des forêts et de certaines espèces

combinée à des techniques d’exploitation des

qui protège la ressource)

forêts par des opérateurs peu soucieuses de

l’accroissement de la demande (les tabous et

l’environnement,

objectifs

pratiques culinaires qui ne favorisent pas

d'approvisionnement sans tenir compte des

certains types de foyers améliorés ou les

volumes disponible sur pied.

combustibles autres que le bois).

visant

des

l'effet

dans deux directions opposées, dont l’une est

et

l’autre

à

Sans accès à l’énergie, les familles doivent
se contenter de bois de feu pour la cuisson des
aliments. La consommation journalière est
de 6 à 10 kg par famille, soit 2 à 4 tonnes
par an et par famille3.
Avec 750 millions d’habitants sur le
continent africain, dont on estime que 55%
vivent en zone rurale, c’est 275 millions de
tonnes de biomasse qui partent en fumées
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 14 • 15

DESCRIPTION TECHNIQUE: LES
FOYERS AMELIORES

L

e foyer amélioré permet d’économiser 42% à 62% de combustibles par rapport
au foyer traditionnel, et de réduire la fumée. (Akouehou et al. (2012b)

La conception du foyer est soit artisanale ou industrielle. Il est en argile ou en métal. Les
différents types de foyers améliorés ont des coûts de production, prix d’acquisition, durée de vie,
facilité de fabrication et d’entretien et efficacités variables en fonction du design et de la qualité
de fabrication.

Foyer amélioré
Banco
est fabriqué à partir de matériaux locaux disponibles : terre
argileuse, eau et bouse de vache et éventuellement d’autres
matériaux (paille, cendre, etc.). Son efficacité dépend de sa
bonne construction. Les contextes variés et les multiples
inspirations ont donné lieu à une très grande diversité de
design. Le bon dimensionnement de la circulation de l’air est
un facteur important pour optimiser l’économie de bois. Il doit
être protégé de la pluie et du soleil et un entretien régulier
est nécessaire. Sa durée de vie moyenne est de 1 à 2 ans et sa
construction requiert 1 jour avec 2 à 3 jours pour son séchage. Il
utilise du bois. Son coût en matériaux est quasi nul.

Foyer amélioré
Métallique

est

entièrement

fabriqué

en

atelier par des artisans avec de la
tôle

neuve

ou

récupérée.

L’efficacité et l’acceptation du
foyer dépendent de son design, de
sa

qualité

et

de

son

prix

d’acquisition. Il utilise du bois ou
du charbon de bois. Il a une durée de vie moyenne de 2 ans.

Foyer amélioré
Métalcéramique
est constitué d’un foyer métallique ayant à l’intérieur une partie céramique qui permet de conserver au maximum la chaleur. Ce foyer
fabriqué en atelier a un rendement énergétique de l’ordre de
50%, une durée de vie de 3 à 5 ans.

Fiche technique PRISME
n°7 - Les foyers améliorés
www.ifdd.francophonie.org/
ressources

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 16 • 17

DIFFERENCE ENTRE FOYER
TRADITIONNEL ET FOYER AMELIORE

L

e foyer est un équipement soit rudimentaire (foyer traditionnel) soit performant
(foyer amélioré).

Le foyer traditionnel (foyer trois pierres) s’est développé spontanément, sans influence
extérieure directe. Il est caractérisé par une forte dispersion des flammes et de la chaleur ,
un manque de contrôle du feu et une forte exposition à la chaleur et à la fumée entraînant
des risques d’incendie et de maladies respiratoires.
Le foyer amélioré est une technologie qui permet une réduction de la consommation de
bois de chauffe de 70 à 80% et qui consomme moins de charbon de bois tant que les énergies
de substitution à usage domestique ne soient vulgarisées au Bénin. L’utilisation des foyers
améliorés doit être préférée par rapport aux
foyers à trois pierres pour les raisons suivantes :
1. Le foyer à trois pierres permet de récupérer seulement
8% de l’énergie de combustion du bois pour la cuisson des
aliments. Les 92% de l’énergie produite lors de la
combustion sont perdus donc gaspillés
2. Le foyer à trois pierres expose la ménagère et
toute sa famille au feu et à toutes ses conséquences
telles que les brulures, la chaleur, les intoxications
par la fumée, les incendies, etc.
3. Les foyers améliorés permettent ce qui suit :
i) de récupérer 40 à 70% de l’énergie produite par la combustion du
bois pour la cuisson des aliments;
ii) d’économiser 42 à 62% du bois utilisé pour la cuisson des aliments;
iii) d’économiser 42 à 62% de l’argent utilisé dans l’achat de bois
pour la cuisson des aliments;
iv) d’économiser 42 à 62% des ressources ligneuses de la forêt
coupée pour la production de bois de feu;
v) d’alléger les travaux domestiques des femmes
4. Le foyer amélioré protège la ménagère prévoyante et sa
famille de l’exposition au feu et de la chaleur, les
intoxications par la fumée, les incendies, etc.

STANDARDS: QU’EST-CE QU’UN BON
FOYER AMELIORE?

L

a perception sur ce qui est un bon foyer a changé au cours des années. Très
rapidement, on se concentre sur “la protection de l’environnement“, donc les économies de
combustible pour qualifier un foyer amélioré de « bon ». Depuis une décennie, il y a un nouveau
type de développement prôné intégrant d’autres objectifs. On regarde donc à présent:
a.Les gaz à effet de serre
b.La santé
c.La sécurité
Mais si l’on veut vulgariser des foyers avec succès et dans des quantités considérables, ce
qui compte réellement est : « la perception de l’utilisatrice ».
Se basant sur la multitude d’études faites sur cet aspect par des organisations intervenant
dans le domaine telles que la GIZ, nous comprenons mieux désormais les différentes
perceptions sur la question – comment un bon foyer doit être ?.
Le graphique ci-contre,
tiré de:
« Etude qualitative à
travers des discussions
avec des groupes cibles –
étude de faisabilité pour
un nouveau design »
(Carlotta Werner
Bénin, février 2012)

au

montre parfaitement
les critères guidant les
ménagères
béninoises
dans leur choix d’un foyer
amélioré.

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 18 • 19

En résumé, le Foyer Amélioré remplissant toutes les conditions suivantes peut être
considéré comme « un bon foyer » (du moins pour les utilisatrices) :

©

Moins cher (Abordable)

©

Consommation en combustible (Faible)

©

Réduction de la fumée

©

Réduction de la chaleur

©

Vitesse (Rapide)

©

Beauté

©

Propreté

En dehors de ces critères généraux chers aux utilisatrices, il existe aussi certaines
exigences, jugées particulières, qui peuvent caractériser un bon foyer amélioré.
Exigences spéciales


Etre bas et stable



Transportable



Préparation de certains mets spéciaux

Les bénéfices associés
↠Réduction de la consommation des bois de chauffe et Conservation des forêts
↠Réduction de la charge de travail

des femmes et des enfants (les femmes qui utili-

sent parfois jusqu'à 5h de leur temps par jour pour la collecte du bois de chauffage
(Rysankova et al. 2014))
↠Réduction de la pollution de l’air

dans les maisons

↠Réduction des maladies liées aux fumées
↠Prévention des incendies
↠Réduction

des heures de cuisine (efficacité énergétique de plus 18% et récupération de

40 à 70% de l’énergie produite par la combustion du bois pour la cuisson des aliments donc près de 30 à 45mn gagnées (Akouehou, et al., 2012b))
↠Amélioration du niveau et de la qualité de vie
↠Foyer (ménage) heureux, mari content

II
‘‘

Nansu est un foyer amélioré à base
d’argile développé au Benin. Il s’agit d’une
technologie verte qui se classe dans la
catégorie « Substitution and Savings»
des technologies propres proposée par
Oltra et al. (2005)

’’

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 20 • 21

PROJECTEUR SUR LE FOYER
NANSU
LE FOYER NANSU: FICHE
TECHNIQUE
a

L

Genèse et Présentation du promoteur

a problématique de la réduction de la consommation en bois-énergie a conduit

les partenaires techniques notamment la GTZ (actuelle GIZ) dans les années 2000 à promouvoir les technologies innovantes.
Nansu est l’une de ses technologies, révélée au monde en 2000 dans le cadre du projet « Foyers Améliorés au Bénin » (FABEN) du Programme de Conservation et de
Gestion des Ressources Naturelles (ProCGRN).
L’entreprise Micro Techno Céramique (MTC) est
spécialisée dans la fabrication des cœurs en céramique pour ce
type de foyer amélioré et détient de façon formelle le monopole
de ce marché.
Le siège social de MTC est situé à Porto-Novo au
quartier Kandévié Owodé.

Depuis 2004, l’entreprise est autonome et maîtrise pleinement la production des inserts
(cœurs) en terre cuite en mêlant savoir-faire traditionnel et matériau performant. La qualité
des cœurs de MTC en font le fournisseur quasi monopolistique (95 % environs) pour la trentaine de
ferblantiers du pays.
Cette entreprise bien qu’issue d’un programme de
coopération est devenue rentable (elle est même
parvenue à autofinancer la plus grande partie de ses
investissements) et est un acteur clef pour la diffusion de
foyers améliorés permettant des économies de charbon de
bois. Elle crée de la valeur ajoutée en transformant la
ressource abondante et peu valorisée qu’est l’argile.
L'entreprise a su créer un véritable écosystème. Elle emploie huit salariés et six
ouvriers occasionnels, et donne du travail à 26 ferblantiers environ. Ces artisans fabriquent
le cadre métallique qui soutient l'insert en céramique de MTC pour former ce qu’on connait sous
l’appellation NANSU.

On estime à 13 000 FCFA / an, les économies financières d’un ménage utilisant le
foyer NANSU par rapport au foyer 3 pierres traditionnel (environ 140 kg de charbon
économisé, équivalent 150-200 m2 de forêt). Ce qui est énorme lorsqu’on connaît le pouvoir
d’achat moyen d’un ménage béninois.

« Notre foyer fabriqué en céramique à base d'argile est plus performant que ceux de nos
concurrents. Nos clients ont donc moins besoin d'acheter du bois. L'économie par an est estimée à
environ 13 000 francs CFA [environ 20 euros] », explique Jean Kokossou. Et qui dit moindre
consommation de bois, dit aussi préservation des forêts.
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 22 • 23

Spécifications techniques

b

Le foyer Nansu est un foyer amélioré à double
paroi séparé par une ceinture d’attachement (Voire
Figure 1). Il est construit en céramique avec une
enveloppe

métallique.

La partie

supérieure est constituée d’un cœur
céramique pour le combustible, de
deux poignets servant à soulever/
porter le foyer et de trois support
métalliques.

Quant à sa partie

inférieure, elle est posée sur un
socle et est constituée d’un volet
de réglage du débit d’air primaire
et d’une porte d’entrée pour le
volet de réglage. Le foyer présente
une
forme

chambre

de combustion

cylindrique

également

la cendre

qui

recueille

issue de

combustion lors de l’utilisation
foyer.

de
la
du

Il utilise le charbon de bois

comme combustible et est adapté
aux

marmites (métallique

en

l’occurrence) dont le fond a pour diamètre 26 cm.

Figure 1: Différentes composantes du
foyer Nansu
Source: GTZ, 2011

Fabrication et caractéristiques

c

Le foyer Nansu est réalisé suivant des
méthodes et techniques artisanales. Deux
principales étapes marquent

la mise au

point et l’assemblage du foyer Nansu. Il
s’agit de l’étape de la poterie et celle de la

ETAPE 2
2: LA SOUDURE

soudure.

L’étape de soudure vise la réalisation
de

ETAPE 1
1: LA POTERIE
L’étape

de

essentiellement

la

la

poterie

la cage

métallique

ainsi

que

le

mélange d’isolation du foyer.
vise

La cage métallique est réalisée avec une

fabrication du cœur

feuille de tôle d’un millimètre d’épaisseur.

céramique du foyer.

Pour le traçage des gabarits on prévoit les

Pour ce faire, un mélange d’argile et

parties qui sont pliées ou qui serviront au

de chamotte est dans un premier temps

rivetage (environ un

broyé dans un concasseur.

dimension).

cm

sur

chaque

Ensuite il est homogénéisé avec de

Le traçage se fait selon six gabarits

l’eau dans un malaxeur, puis une forme

(deux pour la partie inférieure, deux

est donnée à ce mélange dans un tour

pour la partie supérieure, un pour le volet

muni

et un pour le socle).

d’un

moule

conçu

pour

la

circonstance. Le cœur céramique est séché

L’ajustage se fait par ceintrage à la

pendant deux jours, puis la grille est

soudure

perforée

d’un tuyau de

supérieures et par simple soudure, pliage

perforation, avant d’être à nouveau séché

ou rivetage des autres parties. Les trois

pendant dix-neuf jours.

supports sont en fer de huit millimètres.

à

l’aide

des

parties inférieures et

Enfin, vient la cuisson du produit où

Quant au mélange d’isolation, il est

le cœur céramique est introduit dans un

constitué à 50% de cendre, 30% de sable

four à une température variant entre 80 et

non salé et 20% de ciment ; il est utilisé

120°C.

pour

coller

le

cœur

céramique

au

revêtement.
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 24 • 25

Il existe plusieurs modèles de Nansu dont le plus connu est le Nansu portatif. Il
est de dimensions réduites, facilitant ainsi son transport. Les caractéristiques sont
résumées dans le tableau ci-après.

Tableau1: Dimensions et caractéristiques du foyer Nansu
Source : Fiche Technique Foyers améliorés recommandés pour des usages domestiques au
Bénin de bois au Bénin, Akouehou et al (2012)

d

Pourquoi choisir le foyer Nansu?
Critères de comparaison

Tableau 2: Comparaison du foyer Nansu par rapport aux autres foyers améliorés
Source : Fiche Technique Foyers améliorés recommandés pour des usages domestiques au
Bénin de bois au Bénin, Akouehou et al (2012)
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 26 • 27

ANALYSE DE LA SITUATION DES
NANSU AU BENIN
Pour comprendre la situation ou l’état
des lieux de la promotion des foyers Nansu,
il est important de partir de la perception des
différents acteurs impliqués dans la chaîne.
Au Bénin, la fabrication du
Nansu se fait

suivant

des

foyer
normes

Sarl). Ce dernier a évoqué en effet un aspect
essentiel qui constitue un frein à l’activité,
c’est la « piraterie ». Il s’agit en réalité de
faussaires qui fabriquent des inserts de basse
qualité ne répondant pas aux normes
établies, et les écoulent sur le marché à des
prix

inférieurs

à

ceux

pratiqués

par

techniques bien connues et standardisées.

l’entreprise MTC. Et connaissant la mentalité

En effet, dans la gamme des technologies de

béninoise, naturellement les ferblantiers (en

foyers améliorés, le foyer Nansu s’est

quête aussi de moyens pour faire le

démarqué en standardisant ses normes, ce

maximum de profit) se tournent vers les

qui facilite sa reproduction et donc son

inserts moins coûteux et de moindre qualité

adoption

pour monter le foyer Nansu. Tout ceci jette

dans

d’autres

pays.

La

standardisation concerne notamment les

du

matériaux de construction, la forme du

fonctionnalités du véritable foyer Nansu.

foyer et le dimensionnement. C’est suivant
ces normes que les artisans sont formés et
c’est le respect strict desdites normes qui
confère au produit l’appellation de foyer
Nansu.
Mais la situation à propos des foyers
Nansu se dégrade au fur et à mesure des
années (selon M. KOKOSSOU, PDG de MTC

discrédit

sur

la

qualité

et

les

Le constat est donc que, actuellement
sur le marché, beaucoup de faux ou
mauvais foyers Nansu circulent et sont
commercialisés. Pire encore, les faux et les
vrais foyers se côtoient presque auprès des
revendeurs et il s’avère être quasi mission
impossible de pouvoir les différencier.

Tout de même, afin d’essayer de
différencier les bons foyers des mauvais
Cela rend la tâche de promotion et de

(donc les foyers Nansu produits avec les

vulgarisation des vrais foyers Nansu très

inserts de MTC), outre les détails à prendre

difficile.

en compte pour la distinction, l’entreprise
les

MTC aussi met aussi en application certaines

nombreux foyers qui ont l’apparence du

stratégies qu’il est important de partager

NANSU mais qui n’en sont pas en réalité

avec le grand public:

Nous

en

voulons

pour

preuve

rencontrés un peu partout dans la ville de
Cotonou. Ces foyers portaient divers noms
tels que ANFANI, PROJET DEAM, et même

®

Les inserts de MTC sont bien dorés ;

®

Les trous au milieu des inserts sont
réguliers et faits avec soin ;

d’autres sont sans noms. Une enquête
beaucoup plus poussée afin d’expliquer ce

®

Depuis peu de temps, des inscriptions

constat a abouti à ce que l’on découvre que,

« MTC » sont faits à l’intérieur des

non

inserts afin de marquer la signature de

seulement

les

producteurs

la société sur ses produits.

s’approvisionnent en inserts de mauvaise
qualité parfois, mais aussi les logos à coller

Voilà donc les choses auxquelles il est

sur les foyers fabriqués sont vendus à 50F

important désormais de faire attention afin

l’unité. Le système est donc fait de sorte à ce

de réduire le risque d’acquérir un foyer

que chacun est libre de choisir le logo qu’il

Nansu qui n’en est pas un en réalité.

met sur son foyer et de le commercialiser. Ce
qui apporte de la concurrence aux foyers
Nansu en plus du doute qui plane désormais
sur leur qualité.
Plus encore, il a été rencontré des

Par ailleurs, lorsque cela se présente, la
chute du Naira au niveau du géant voisin
du

Bénin

qu’est

le

Nigéria

influe

véritablement sur l’écoulement des foyers
dans

la

mesure



cela

empêche

foyers ayant la signature de MTC mais qui

l’exportation vers les gros acheteurs du

n’étaient pas des foyers Nansu. Ce qui veut

Nigéria ou de la Côte d’Ivoire. A ceci vient

donc dire que certains s’approvisionnent en

s’ajouter le problème de communication avec

insert de bonnes qualités auprès de la société

les fabricants qui estiment manquer de

MTC mais les utilisent à des différents autres

moyen pour la communication. C’est en cela

que la fabrication des foyers Nansu. Ce qui

que M. KOKOSSOU trouve en l’initiative de

pose aussi bien évidemment le problème de

Tout savoir sur les foyers améliorés de

la clientèle de la société MTC et du suivi de la

JVE une solution pour apporter un minimum

traçabilité du sort accordé aux inserts

de visibilité aux foyers Nansu.

vendus par MTC.

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 28 • 29

Les
Concernant l’efficacité énergétique du

études

populations

de

satisfaction

renseignent

des

que

ces

foyer Nansu, les différents tests notamment

dernières sont satisfaites du niveau

le test d’ébullition de l’eau (TEE) et le test

d’efficacité énergétique du foyer et par

de cuisine contrôlé (TCC), couplés aux

ricochet,

expériences en milieu réel ont permis

monétaire qu’il engendre (Akouehou, et al

d’établir une efficacité énergétique de

2012b).

18% pour le foyer Nansu. Il permet en

traditionnels,

effet de récupérer 40 à 70% de l’énergie

divers

produite par la combustion du bois pour

notamment

la cuisson des aliments; d’économiser 42

domestiques

à 62% du bois utilisé (Akouehou, et al.,

protection contre l’exposition à la chaleur,

2012b). Sur le plan monétaire, il permet

les

d’économiser 42 à 62% de l’argent

incendies, etc.

du
En

niveau

comparaison

d’économie
aux

foyers

les ménages soulignent les

aspects

pratiques

l’allégement
pour

intoxications

les
par

du

produit

des

travaux

femmes,
la

fumée,

la
les

utilisé dans l’achat de bois pour la

Un autre aspect important sur lequel il

cuisson des aliments soit environ 13.000

s’avère non indispensable d’analyser la

Fcfa par an par ménage5.

situation des Nansu au Bénin est leur impact

Pour ce qui est du taux de pénétration,

sur la variable « emploi ».

Nombre

en Décembre 2010, soit quatre années

d’emplois formels et informels sont créés

après son introduction au Bénin, 7200

par la technologie du foyer Nansu. Les

foyers

et

emplois formels sont ceux liés aux projets

vendus au niveau des ménages résidant

de vulgarisation du foyer (FABEN par

aussi bien en milieu rural qu’en zone

exemple) ainsi que des ONG et autres

urbaine5. En 2014, 5000 nouveaux foyers

structures formelles enregistrées et qui

Nansu ont été mis à la disposition des

s’activent

ménages dans les communes de Cotonou

distribution des foyers Nansu. C’est le cas

et d’Abomey au travers du Plan d’Action de

par exemple de MTC qui employait huit

l’Initiative 1000 jours pour la réalisation

salariés et six ouvriers occasionnels, et

des

donnait du travail à 26 ferblantiers en

améliorés

Objectifs

étaient

produits

du Millénaire

pour

le

dans

la

fabrication

et

Développement au Bénin (MPR/CP-OMD-

date de Novembre 2013

ODD,

les

promoteur de Nansu M. Kokossou Jean. En

productions du foyer Nansu réalisées sur

ce qui concerne les acteurs du secteur

des initiatives privées et entrepreneuriales

informel, les différentes étapes liées à la

et qui sont commercialisées sur les marchés

fabrication du foyer Nansu favorisent la

locaux.

création d’emploi au niveau des artisans

2014).

A

cela

s’ajoutent

selon

la

le

aussi de boussole pour les consommateurs
notamment les potiers et les soudeurs,

désireux se procurer un foyer Nansu à

ainsi que les ferblantiers qui par effet

Cotonou, afin d’inverser cette tendance.

induit emploient des ouvriers et des
apprentis qu’ils forment à la technologie

Mais il faut déjà réussir à trouver le bon
foyer Nansu !!!

du foyer Nansu.
Mais tout de même, à l’issue des
enquêtes de terrain, pas moins de 70 points
de vente et/ou de fabrication du foyer
Nansu ont été identifiés dans la ville de
Cotonou. La plupart de ces points se
trouvent dans les marchés des quartiers
pour bon nombre de cas. Par ailleurs,
trois (3) points de fabrication ont été
identifiés dans la ville dont le plus
important se trouve au quartier Midombo
à Akpakpa.
Les

avis

des

différents

acteurs

rencontrés sont mitigés quant à l’état actuel
de la demande en foyer Nansu. En effet, les
fabricants trouvent toujours la demande
en foyer très forte. Cela s’explique par le fait
qu’ils arrivent toujours à écouler auprès de
leurs

revendeurs

les

produits

qu’ils

fabriquent. Par contre, la majorité des
revendeurs identifiés dans la ville, trouve
que le demande n’est plus aussi forte qu’il
y a quelques années. Cela explique le fait
qu’ils arrivent à peine à vendre une vingtaine
de foyers Nansu par an.
Ces révélations viennent renforcer
encore plus l’objectif du présent document
qui servira non seulement de lanterne mais
lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 30 • 31

CONSEILS PRATIQUES POUR TIRER UN
MAXIMUM DE PROFIT DE SON NANSU
Précautions d’utilisation

Comment entretenir son Nansu?

Avant l'utilisation du foyer « Nansu »




Bien crépir le foyer, de préférence avec de la

tout au long de la durée de vie du foyer. Par

bouse de vache fraîche, pour augmenter sa
résistance

conséquent,

Bien lisser le foyer et le recouvrir jusqu'à ce
qu'il soit entièrement sec. Pendant le séchage,
placer tous les jours la marmite pour corriger les
défauts au fur et à mesure

Pendant l'utilisation des foyers améliorés :


Il est important de garder le flux d'air correct



Retirez les cendres après la cuisson



Nettoyez la chambre de combustion avec un
chiffon sec ou un balai/pinceau



Nettoyer régulièrement l’extérieur du foyer
pour conserver sa propreté

Respecter la quantité de charbon de bois à
mettre dans la chambre de combustion



bonne braise; Soufflez ou attendez!


Une fois que le repas bout, la porte doit être
fermée pour économiser le charbon : Utilisez
un couvercle







Ne pas s'asseoir devant la porte, lors de la



Eteindre le feu avec de l’eau dans le foyer

Nansu



Incliner le foyer en vue d’enlever les braises

restantes après la cuisson

préparation, pour permettre une bonne aération



Casser les braises dans le foyer amélioré

Eteindre le feu à la fin de chaque préparation



L’exposer à la pluie

pour éviter le gaspillage du charbon de bois



Le secouer fortement ou brusquement



Le laisser à la portée des enfants ou leur laisser

Utiliser une louche pour enlever les braises après
la cuisson



Les choses à ne jamais faire!

Ne pas placer la marmite avant qu'il n’y ait une

Nettoyer proprement l'intérieur et l’extérieur
du foyer à chaque renouvèlement de feu

jouer avec !

III
‘‘

Au bénin par exemple, 107 000
fourneaux améliorés ont été vendus en
seulement 6 ans, impactant plus d’un demi
-million de personnes et permettant
l’économie d’environ 15 tonnes de bois par
an

’’

(Données OCDE)

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 32 • 33

NANSU MAP A COTONOU
Les bonnes adresses Nansu

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 34 • 35











Marché Agla sud

AGLA derrière hoptial Anastasie

Marché WOLOGUEDE
(4 points de vente)

MIDOMBO, von de la pharmacie,
Petit marché de Midombo (Zone
des forgerons)

Marché St Michel
(4 points de vente)





Marché Dantokpa
boutique n° 0279



AGBATO, marché

St Michel, à côté de
la station legba

Marché Dantokpa
(10 points de vente)





ZONE 7

100m après le
carrefour calvaire
du côté droit barré
par les fers





AGLA à quelques
mètres du
supermarché World
Market/Côté gauche
en allant à Godomey



ZONE 2

AGBODJEDO, en face de la
pharmacie

LOM-NAVA, à côté e l’ONG AIECSC
BENIN



MIDOMBO, à 100m de la pharmacie
en face du prêt à porter

Marché Casse-auto au bord de la voie
en quittant vedoko
ZONE 6

VEDOKO Casse-auto, 30m après le
centre de santé des policiers en allant
vers le stade



MIDEDJI, 2 rue après fin pavés en
prenant la rue de PISAD Bénin, 4ème
maison à gauche

ème

Marché FIFADJI, en face de l(école de
base de fifadji

Marché VEDOKO, Boutique B05

« central »

 Marché Ste RITA Boutique 3
 AGONTIKON, Rue après le bar

ZOGBO, rue après celle du marché
1ère maison à gauche

30m après le marché de Houénoussou
quittant fin pavés fidjrossè après le
dépôt de ciment









AGLA marché Ste trinité derrière
l’église

AGLA 200m après le bar petit à petit
2 allant à godomey du côté gauche











ZONE 1

KOWEGBO à 300
de l’hopital de zone
en venant du pavé à
coté du bar « la reine
mere »

ZONE 8

 MENONTIN,
environ 20m après le
carrefour du collège
martin luther king
en allant vers
kindonou au bord du
pavé

KINDONOU, à 30m
environ du carrefour
du supermarché
Benin Marché en
venant de Godomey

 Marché Ganhi
(2 points de vente)




KINDONOU,
Boutique Ste FACE
sur les pavés allant
vers l’échangeur



KINDONOU, au
bord du pavé allant
vers l’échangeur de
godomey à 5m de la
boutique Ste face



KOUHOUNOU,
derrière le stade en
face de la double voie
allant à Menontin



ZONE 3



Vossa, ADANONIHOUN
Sylvain, 96146777

VOSSA boutique 78

Marché Wologuede

YAGBE, rue de l’ancienne
pharmacie Saint Martin

SENADE, en face du petit
marché

ZONE 9

Derrière le marché VOSSA
97442437




SURU-LERE , en quittant
l’hopital de kowegbo pour le
CEG suru-lere

YENAWA, en face de la
pharmacie

AKPAKPA PTT/ Synapostel





Gbedjromede en face de la
clinique pédiatrique « le
cajolain » boutique 76
Sté chez Nono sarl, carrefour
de la station total en allant à
Gbedjromede













ZONE 4

ZONE 10
 Marché Abattoir
 Marché Degakon (conteneur
bleu)
 DEGAKON mosquée
 TOKPLEGBE, Ets
COJEMEC derrière immeuble
HECM
 AVOTROU, face marché
 Marché AVOTROU
 AVOTROU, à 100m marché

Marché Gbégamey Boutique
118

VODJE marché à côté du
supermarché mont sinai, 1er
emplacement

Boutique 810 sur les pavés du
marché gbegamey côté opposé
à Moov, 1ère boutique

Gbegamey marché fin pavé à
droite du côté du salon de
coiffure








ZONE 5

Conclusion/Plaidoyer
Le développement des technologies propres nécessite des investissements importants
aussi bien pour la conception que pour la mise à l’échelle, d’où la nécessité pour un pays
comme le Bénin de mettre en place une politique incitatrice pour le développement des
technologies propres
La question de l’amélioration de l’efficacité énergétique pour les populations passe de plus
en plus par le développement et la promotion des technologies propres durables et écologiques.
C’est indéniable! Ces technologies visent entre autres à mettre les services énergétiques à la
portée des plus vulnérables et démunis, aussi bien dans les régions rurales que celles urbaines.
C’est un enjeu qui était beaucoup moins privilégié par les politiques. Cela traduit la position de
gouvernements africains, pour qui les actions d’économie d’énergie sont perçues comme
moins prioritaires que les investissements en installation de production (RCD, 2014) et donc
reçoivent moins d’attention. Cette vision peut entraver durablement la résolution du problème
énergétique si les gouvernements africains n’investissent pas beaucoup plus dans l’efficacité
énergétique au même titre que la production. Dans le cas précis de l’énergie de cuisson, les
pays africains tels que le Bénin qui pour la plupart dépendent du bois-énergie doivent
s’investir aussi bien dans la production, la recherche de sources alternatives que le
développement de technologies propres et efficaces qui garantissent une faible
consommation en bois-énergie. Les pays africains doivent donc désormais penser à mettre
en place des mécanisme d’incitation et d’encadrement afin de faciliter et favoriser
l’éclosion de ces technologies.
Les technologies de cuisson propre telles que NANSU offrent aussi une opportunité
d’affaire pour divers acteurs dans la chaine de fabrication
La fabrication de Nansu par exemple fait intervenir des artisans : potiers et soudeurs pour
qui la technologie est devenue une formidable opportunité entrepreneuriale. Le potentiel
entrepreneurial est énorme notamment dans la mise en place des unités d’assemblage à
moyenne et grande échelle mais aussi dans les possibilités d’amélioration pour atteindre des
cibles beaucoup plus variées. En raison de leur double avantage socio-économique et
environnemental, les technologies propres dans le domaine de l’énergie de cuisson représentent
des solutions durables en Afrique. Afin de mieux capter les opportunités entrepreneuriales
associées à ces technologies et en tirer un maximum de profit, il est nécessaire que chaque
pays africain développe des mécanismes qui capitalisent les efforts passés et en cours,
proposent des axes d’amélioration, des scenarios sur la rentabilité afin de guider les jeunes
et les investisseurs à se positionner sur ces opportunités.

Une synergie de stratégies et d’actions doit être adoptée afin de faire de la promotion
des technologies de cuisson propre et écologique, une arme de lutte contre les changements
climatiques et un gage de développement durable harmonieux de nos pays africains
Au vu des statistiques alarmistes actuelles et futures sur la consommation du bois-énergie et
des conséquences sur la santé, l’économie et l’environnement en Afrique Sub-saharienne, il
est urgent que des organisations panafricaines comme l’Union Africaine (UA), la Fondation pour
le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) développent des stratégies de renforcement
de capacités spécifiquement aux profits des Etats Africains. A travers ces stratégies, l’UA et
l’ACBF doivent engager les Etats africains dans des programmes d’efficacité énergétique qui
améliorent les modèles de production et de consommation de l’énergie de cuisson.
Les exemples de stratégies suivantes sont des pistes : (i) Promouvoir le développement des
foyers améliorés en créant des centres pilotes de renforcement de capacités, d’incubation et de
test pour les initiatives de développement de technologie d’efficacité énergétique;
(ii) Introduire des foyers améliorés dans les ménages en communiquant sur leurs avantages
et en mettant en place des mécanismes de subvention pour faciliter une large adoption;
(iii) développer de vastes projets de plantation de bois-énergie avec des essences à croissance
rapide et à grande valeur calorifique.

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 36 • 37

références
Sigles et acronymes

CLENA
Clean Energy for Africa

FABEN
Foyers Améliorés au Bénin

JVE
Jeunes Volontaires pour
l’Environnement

MTC
Micro Techno Céramique

PROCGRN
Programme de Conservation et de
Gestion des Ressources Naturelles

RCD
Réseau Climat Développement

WACCA
West Africa Clean Cooking Alliance,
est l’Alliance pour les foyers de
cuisson propre de l'Afrique de l'Ouest

[1]
Anjorin M., Awanto, C., Houngnan, A., Fagbémi
L., Feidt M. (2010). Codification des foyers à
usage domestique. CIFEM2010- ART-1-52.
6p
[2]
http://fr.africacheck.org/reports/la-fumee-decuisine-tue-t-elle-600-000-africains-par-an/
[3]
http://www.youphil.com/fr/article/05225-foyers
-ameliores-une-solution-durable-pour-lafrique?ypcli=ano
[4]
http://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/
home/ourperspective/
ourperspectivearticles/2015/03/27/energieet-environnement-en-afrique-quelsenjeux.html
Akouehou, G.S., Segnon, A., Duclos L.,
Hounsounou L. C., Goussanou A. C., Gbozo, E.,
Mensah G. A., (2012b). Fiche Technique :

Foyers améliorés recommandés pour des
usages domestiques au Bénin de bois au
Bénin. 11p.
DGE, (2010). Plan stratégique de
développement du secteur de l’énergie
au Bénin : Rapport. Direction générale de

l’énergie. 64p

PBFII 2011. Rapport d’achèvement. Projet
Bois de Feu II.
http://www.afdb.org/fileadmin/uploads/
afdb/Documents/Project-andOperations/B%C3%A9nin-_P-BJ-AA0002_RAP_Projet_Bois_de_feu_Phase_II_
.pdf
Reikat A., (2012). Programme pour

l’Energie de Cuisson Economique en
Afrique de l’Ouest: Présentation
globale. Coopération Technique

Allemande (GTZ). 18p

Rysankova, D., Putti, V. R., Hyseni, B.,
Kammila, S. and Kappen, J. F., 2014.

Clean and Improved Cooking in SubSaharan Africa: A Landscape Report.

http://www.worldenergyoutlook.org/africa/
https://www.oecd.org/derec/netherlands/
Impact-Evaluation-of-Improved-Cooking
-Stoves-in%20Burkina-Faso.pdf

Etude de cas n°36 Technologies propres:

Leçons du foyer amélioré "Nansu" au
Bénin, Secrétariat de la Communauté

Africaine de Pratiques sur la Gestion axée
sur les Résultats de Développement. 9p
Fiche technique PRISME n°7 - Les foyers

améliorés

www.ifdd.francophonie.org/ressources

Global forest watch 2015. Satellites Uncover
5 Surprising Hotspots for Tree Cover
Loss (http://
blog.globalforestwatch.org/2015/09/2
014-tree-cover-loss-2 )
GTZ, (2011). Fiche technique de fabrication

Foyer amélioré portatif « céramique tipule à
usage de bois ». Coopération Technique

Allemande - programme de conservation et
de gestion des ressources naturelles
(ProCGRN). 6p

© JVE BENIN 2016

lior
Tout Savoir sur les Foyers Amé

és Page 38 • 39

Une publication de l’ONG Jeunes Volontaires
pour l’Environnement (JVE BENIN)
C/478 Bar TITO Maison POBLAH
02 BP 2739 Cotonou, BENIN

Tel: (+229) 21 32 08 38 / (+229) 95 71 92 67
E-mail: jvebnin@gmail.com
http:// www.jvebenin.org


Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 1/40
 
Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 2/40
Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 3/40
Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 4/40
Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 5/40
Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf - page 6/40
 




Télécharger le fichier (PDF)


Etude Foyers Améliorés_ONG JVE BENIN.pdf (PDF, 8.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


etude foyers ameliores ong jve benin
29 09 15 8h00 9h00 gayot
defis de la durabilite en tunisie samir meddeb 2011
om16 g3 pondard
05 strategie plan action 1
decryptage du reseau social terrestre 2020

Sur le même sujet..