ProjetEVS .pdf



Nom original: ProjetEVS.pdfTitre: Mise en page 1

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(R) 8.01, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/01/2019 à 11:08, depuis l'adresse IP 78.229.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 355 fois.
Taille du document: 10.9 Mo (17 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Projet :

La Ruchette
- Association loi 1901 -

(Futur) Espace d’animation
de Vie Sociale
de Haute-Tarentaise

La ruchette - EVS
page 1

Projet :

La Ruchette
Association loi 1901

Sommaire :
- Relecture du projet
- Graphique explicatif
- Planning type
- Annexes

page 2
page 6
page 7
page 9

La ruchette - EVS
page 2

La Ruchette - Association loi 1901
(Futur) Espace d’animation de Vie Sociale de Haute-Tarentaise
Suite à la prévalidation de notre projet par la
CAF (Caisse d’Allocation Familiales) en juin dernier et
à sa présentation le 18 octobre à monsieur
Gaston PASCAL-MOUSSELARD, Président de la
Communauté de Communes de Haute-Tarentaise,
nous répondons à sa demande par cette nouvelle
présentation d’un futur Espace d'animation de Vie
Sociale de Haute-Tarentaise.
Un EVS s’inscrit dans un cadre aux objectifs, à la
déontologie et à l’organisation définis par la CNAF
(Caisse Nationale des Allocations Familiale) sur la base
de contrats d’objectifs renouvelés tous les quatre ans.
Pour plus d’information, il est possible de consulter la
plaquette de présentation des EVS par la CAF ici.
Un EVS est une structure qui évolue par nature
selon les
besoins,
les
compétences,
l’engagement et les envies des habitants du
territoire.
AinSi, cHAqUE EVS EST UniqUE !
Depuis octobre 2018, nous continuons à fédérer :

Soutiens
institutionnels et
professionnels.
Un lieu dédié
Une équipe composée
d’un conseil d’administration,
d’un animateur social et
d’habitants bénévoles.

La Ruchette
de HauteTarentaise
Espace d’animation de
Vie Sociale

Mise en place de Pôles d’activités
thématiques qui ont permis de faire émerger de
nouveaux habitants bénévoles,
O

Journée en Vie de familles associatives le
18 novembre 2018 (article en annexe),
O

L’activation de la messagerie du futur EVS
(futurevsdehautetarentaise@gmail.com) répondant aux exigences
et au respect des lois anti-spam et relatives à la protection des données,
O

La création de la page Facebook
(https://www.facebook.com/FuturEVSHauteTarentaise),
O

La conférence du 10 janvier 2019 sur le Lien
social du psychologue communautaire Éric VERDIER,
Association SEDAP (Société d’Entraide et d’Action
Psychologique), missionnée par le Ministère de la
Santé (articles en annexe).
O

Faire société
Habitants et
associations de
Haute-Tarentaise

La ruchette - EVS
page 3

À ce jour, avec le peu de moyens dont nous disposons, nous formons une équipe solide
aux compétences multiples de 55 personnes prêtes à coanimer des ateliers.
Tout ce qui vous est proposé dans le Planning type (pages 7 et 8) est dès à présent en
cours ou prêt à être lancé.
L’offre d’activités augmentera et évoluera au fur et à mesure de l’implication des
habitants.
Pour démarrer, l’EVS a donc besoin :
O de se constituer en association loi 1901 sous le nom de La Ruchette HauteTarentaise,
O de la validation par les élus de la Communauté de Communes de Haute-Tarentaise,
O de la finalisation de l’accord avec la Caisse d’Allocations Familiales de Savoie,
O d’un lieu identifié, un local exploitable pour un EVS (localisation
centrale et surface suffisante),
O de moyens financiers en vue de l’embauche d’un animateur de vie sociale,
O d’une éventuelle contribution de la communauté de communes de
Haute-Tarentaise au fonctionnement de l’EVS.

Pré-budget estimé hors cotisation adhérent (5€) et sponsoring :
cHArgES
Activités
Animateur-Coordonnateur
social (indice 588) 1/2 ETP
Comptabilité de l’EVS +
Fiche de paie

Equipement/
Amortissement

ProdUiTS
3 000 €

État FDVA (FONDS

POUR

LE

DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE)

23 000 € Département de la Savoie
Communauté de Communes
2 000 € de Haute-Tarentaise ou villes
Local
Communauté de Communes
de Haute-Tarentaise ou villes
Fonctionnement
REAAP (RÉSEAUx D'ÉCOUTE,
3 000 € D'APPUI ET D'ACCOMPAGNEMENT DES
PARENTS)

Prestation de Service CAF
Local + Charges

12 000 € Appels à projet (CAF +DE 60 ANS)
43 000 €

2 000 €
2 500 €
10 000 €
2 000 €
2 000 €
22 500 €
2 000€
43 000 €

La ruchette - EVS
page 4

Les pôles de La Ruchette

La Ruchette
de HauteTarentaise
Espace d’animation de
Vie Sociale

Pôle 1 : Famille
Pôle 2 : Jeunes seniors
Pôle 3 : Lien intergénérationnel

Pôle 4 : Société
Pôle 5 : Environnement
Pôle 7 : communication et administration

Pôle 8 : optimisation du bénévolat

La ruchette - EVS
page 5

Pôle 1 : Famille

- ACCOMPAGNEMENT À LA PARENTALITÉ ET AU VIVRE
ENSEMbLE – Les Saintexupériens.
- ATELIER PETITS ARTISTES – Ateliers artistiques pour les
enfants.
- DÉVELOPPER SA STRATÉGIE PAR LES JEUx VIDÉO ET LES JEUx
DE SOCIÉTÉ - Les Geeks de Savoie.
- RENCONTRES DES PARENTS D’ÉLèVES – Les parents
décollent du Centre et La planète du Petit Prince .
- PROJETS DE MONTAGE D'UNE ÉCOLE USEP – Pratique du
sport pour les enfants.
- ATELIERS DE MÉDIATION PAR LE CHEVAL ET
ACCOMPAGNEMENT DU HANDICAP – Association Équi_libre.
- ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLARITÉ DE SON ENFANT.

Pôle 2 : Jeunes seniors

- ATELIERS DE RELAxATION ET yOGA.
- LES 70IES : ANGLAIS, MUSIqUE ET
SOCIÉTÉ.
- FORMATION DE bÉNÉVOLES POUR
L'AIDE AUx DEVOIRS.
- bALADES EN MOyENNE-MONTAGNE ET
ACTIVITÉS DE PLEIN AIR.
- TRANSMISSION DES SAVOIRS
PROFESSIONNELS ET DES SAVOIRS-FAIRE.
- GROUPES DE PAROLES AVEC OU SANS
PROFESSIONNEL SUR LES PRObLÉMATIqUES
LIÉES À L'âGE.

Pôle 3 : Lien intergénérationnel

- SANTÉ – les Camilliennes, partenariat MGEN.
- ATELIER DIÉTÉTIqUE ET MEILLEURE CONSOMMATION.
- ATELIERS ARTISTIqUES : ORIGAMIS.
- ATELIERS D'ÉCRITURE ET DE LECTURES INTERGÉNÉRATIONNELLES.
- THÉ OU CAFÉ : moments d'échange, liens et contacts entre habitants.
- COURS DE COUTURE – association Allumait.
- ÉCHANGES DE SERVICES ENTRE HAbITANTS.
- ATELIERS DE LANGUES VIVANTES (ANGLAIS-FRANçAIS-PORTUGAIS-ITALIEN), VOyAGES ET INSERTION.
- ATELIER AMIS DE HAUTE-TARENTAISE : rencontres avec les habitants en résidence secondaire.
- ATELIER DU bON USAGE DES RÉSEAUx SOCIAUx.

Pôle 4 : Société

- FAIRE SOCIÉTÉ – groupes de travail et
formation en partenariat avec la SEDAP et
l’IREPS.
- VIOLENCES FAMILIALES – Professionnels de
santé, Nous toutes 73.
- GROUPES DE TRAVAIL HAbITATS PARTICIPATIFS.

Pôle 6 : communication et
administration

- POINT D’INFORMATION DES HAbITANTS.
- SOUTIEN AUPRèS DES ASSOCIATIONS DU
TERRITOIRE – Animateur social de l’EVS.
- RÉDACTIONS D’ARTICLES ET GESTION DES
RÉSEAUx SOCIAUx.
- ADMINISTRATION – Administratif,
animateur social et bénévoles.

pôle 5 : Environnement*

- ATELIER ANTI GASPILLAGE – Les Colibris de
Tarentaise et habitants.
- REPAIR CAFÉ – Les Colibris de Tarentaise
et habitants.
- SOIRÉES COLIbRIS AUTOUR DE L'ÉCOLOGIE, DE
LA CONSOMMATION ET DES ÉNERGIES – Les
Colibris de Tarentaise.
* les propositions d'ateliers ne toucheront pas aux

compétences Environnement
Communauté de Communes.

et

déchets

de

la

Pôle 7 : optimisation du bénévolat

- PRISE EN COMPTE DE bIEN-êTRE.
- FORMATION – Fédération des Centres sociaux
des 2 Savoie, France bénévolat
- SAVOIR RECONNAîTRE SES COMPÉTENCES ET LES
PARTAGER.

Lieu

le

de p
r
o
x
i
m
ité

Bien-être
Inclusion sociale

Santé

Entraide

emb
ivre ens
Mieux v

La ruchette - EVS
page 6

Pôle 5 :
Environnement

Pôle 2 :
Jeunes
seniors
Pôle 3 :
Pôle 1 :
Lien
Famille
Habitants
intergénéraAssociations
tionnel
conseil
d’Administration
Animateur
Pôle 6 :
Pôle 4 :
social
communiSociété
cation

et
Citoyenn

Association La Ruchette - Association loi 1901
Haute-Tarentaise

R
e
s
p
e
ct

Pôle 7 :
optimisation
du bénévolat

é

Nature

Insertion

ial

Solidarité

Lien soc

Laïcité

Sport

é
Mixit

+

*

)

(

&

%

La ruchette - EVS
page 7

,

3

7

" # $

C D

& '

! !

: !

%

!

! !
! !

! !

! !

(

$

# $

# $

# $

8

0

.

3 E

8 !

'

-

! !

F

! !

! !

! !

5

" !

# $

# $

5

La Ruchette

;!7=

!
5

/01

'

7

2

5

! !

8

!

! !

! !

3
0

G

# $

# $

# $

@

9!! :

! !

0

A ! !
!

C

# $

# $

" !

! !

# $

! !

! !

! !

! !

Futur Espace d'animation de Vie Sociale de Haute-Tarentaise

!

:

8 !
+

!

7

;

!

!

<

;!7=

7

B
!!

# $

2314

! !

# $

! 4
+& 5

! !

# $

# $

! !

# $

! !

! !

6

!

!

>

1

!

;

! !

! !

# $

# $

6: ?5

La ruchette - EVS
page 8
&

"

"

*

'

9"

!

'
)

"

1

& '

"

(

"
%

$ %

"

! "

7

"

%

%

5
)

6 ,

#

6
000

6

$ %

'

,

9"
$

"
-

"

"

"

"

"
%

5

+.
/ 000

#

)

#

$ %

Futur Espace d'animation de Vie Sociale de Haute-Tarentaise

+

'

"

"

!

,
"
9"
$

$

La Ruchette

#

$ %

23' + 4 2 +
$#
%

#

!
"

"

!

$

"

" # $

(

!

$

%

*

9"

$

"

6
'

"

-

"

"
7

%

6

#
)

*

#

/"

#

"
+*

"

"

5
"
!4 8

$ %

"

La ruchette - EVS
page 9

Projet :

La Ruchette
Association loi 1901

Annexes :
- Les partenaires
page 10
- Fiche de poste
de l’animateur social page 11
- Articles de presse
page 12
- Page d’accueil du futur
EVS sur Facebook
page 16

quelques partenaires du projet La Ruchette

La ruchette - EVS
page 10

Allumait

http://alumait.toile-libre.org/

Association Le Gai Logis

https://associationlegailogis.com/

CAF

https://www.caf.fr/

Équi-libre

https://www.facebook.com/Equi-Libre1020742284638048/

FCPE Fédération des conseils de parents d'élèves

https://www.fcpe.asso.fr/

Fédération des Centres Sociaux des 2 Savoie

http://2savoie.centres-sociaux.fr/

France Active Savoie Mont-blanc

http://franceactive-savoiemontblanc.org/

France bénévolat

https://www.francebenevolat.org/

IREPS Instance Régionale d’Éducation et de
Promotion de la Santé - Délégation Savoie

http://www.ireps-ara.org/portail/portail.asp?recherche=73%20-%20SAVOIE

Joue-la comme Indiana

http://www.jouelacommeindiana.com/

La Planète du Petit Prince

https://www.facebook.com/La-Plan%C3%A8tedu-Petit-Prince-297096474224249/

Les Geeks de Savoie

http://legeeksdesavoie.fr/

Les parents décollent du Centre

https://www.facebook.com/associationdeparentsdeleve/

Les Saintexupériens

https://www.facebook.com/Saintexup%C3%A9rie
ns-TOUS-968906406508306/

M'atome

https://www.facebook.com/assomatome/

MGEN

https://www.mgen.fr/

Mouvement Colibris Tarentaise

https://www.facebook.com/tarentaisecolibris/

Nous toutes 73

https://www.facebook.com/NousToutes73/

PEEP Parents d'Elèves de l'Enseignement Public

http://peep.asso.fr/

REAAP Réseau d'Écoute d'Appui et
d'Accompagnement des Parents

https://reaap73.org/

SEDAP Société d’Entraide et d’Action Psychologique http://www.addictions-sedap.fr/
UDAF Union Départementale des Associations
Familiales

UNAFAM Union NAtionale de FAmilles et amis

de personnes malades et/ou handicapées psychiques

USEP Union Sportive de l'Enseignement du Premier
degré

http://www.udaf73.fr/
http://www.unafam.org/
https://usep.org/

La ruchette - EVS
page 11

Fiche de poste de l’animateur-coordinateur social de
La Ruchette - (Futur) EVS Haute-Tarentaise :
FicHE dE PoSTE : AnimATEUr SociAL-coordinATEUr à ½ ETP

D’une manière générale, le rôle de l’animateur- coordinateur est de mettre en
œuvre les décisions du Conseil d’Administration et de favoriser le développement de
l’association dans le respect du projet associatif et éducatif.
Il est chargé de mettre en place les moyens nécessaires à la réalisation des diverses actions et activités de l’association dans le respect des textes en vigueur et des
attentes des adhérents, dans la stratégie de l’intérêt local.

MISSIONS :
Sous la direction du bureau :
- Gestion de l’association dans le cadre d’un projet de développement,
- Élaboration et conduite du projet social,
- Élaboration et suivi des dossiers de financements (CAF, CG, mairies...),
- Évaluation des projets menés par l’équipe et avec les partenaires,
- Contribution et coordination des actions d’animation de la vie sociale
(Élaboration des projets (pédagogiques, d’actions,...) - Animation des groupes
de travail sur les projets à développer par l’association - Gestion de la
promotion des actions, communication, mise à jour site internet, ...)
- Développement du partenariat local et contribution au dynamisme de la vie
associative, collaboration avec les autres services institutionnels,
- Relations avec le public (Accompagnement et soutien des initiatives des
bénévoles - être à l’écoute et répondre aux demandes du public)
- Gestion administrative et financière de la structure,
- Recherche de financements,
- Gestion des locaux.

La ruchette - EVS
page 12

- Article de la Tarentaise hebdo du jeudi 19 novembre 2018
BBourg-Saint-Maurice
ourg-Saint-Maurice AAUU FIL
FIL DE
DE L’ACTU
L’ACTU

Unn vrai
U
vrai dimanche
dimanche en
en ffamilles
amilles aassociatives
ssociatives

L’’
L

équipe
é
quipe d
d’habitants,
’habitants,
porteurs
du
porteurs d
u projet
projet
d’espace
d’espace d
’animation
d’animation
de
de vie
vie sociale
sociale en
en h
aute T
arenhaute
Tarentaise,
porte
taise, a ouvert
ouvert la
la p
orte et
et écarté
écarté
les
les rrideaux
ideaux de
de la
la salle
salle Chorus
Chorus
en
dimanche
de
en cce
ed
imanche après-midi
après-midi d
e
novembre,
novembre, ensoleillé
ensoleillé certes,
certes,
mais aux
aux rrues
ues ssilencieuses
ilencieuses et
et
mais
désertes. Le
Le plaisir
plaisir a b
ien été
été d
e
désertes.
bien
de
se rrencontrer
encontrer autour
autour du
du repas
repas
se
partagé, de
de lla
a salade
salade d
e fruits
fruits
partagé,
de
collaborative,
collaborative, d’échanger
d’échanger et
et de
de
s’informer ssur
ur lle
ep
rojet d’EVS
d’EVS
s’informer
projet
déjà nommé
nommé « La
La Ruchette
Ruchette » et
et
déjà
de participer
participer a
vec lles
es enfants
enfants
de
avec
aux a
nimations.
aux
animations.
G
rands e
etits ssont
ont passés
passés
Grands
ett p
petits
d
e ll’atelier
’atelier peinture
peinture a
nimé par
par
de
animé
JJean-Lou,
ean-Lou, à lla
a ttable
able o
ù Michèle
Michèle

e
anielle a
ccueillaient d
es enenett D
Danielle
accueillaient
des
ffants
ants pour
pour une
une ffantaisie
antaisie ciselée
ciselée
d
e colombes,
colombes, fleurs
fleurs et
et cristaux.
cristaux.
de
L
e jeu
jeu d
e stratégie
stratégie de
de G
eoffrey,
Le
de
Geoffrey,
lla
a pâte
pâte à m
odeler d
e Christine,
Christine,
modeler
de
de
lles
es contes
contes de
de nos
nos montagnes
montagnes d
e
Delphin,
D
elphin, les
les sséances
éances maquilmaquilllage
age des
des petits
petits m
inois des
des
minois
jjeunes
eunes m
amans ont
ont é
té suspensuspenmamans
été
d
ues quelques
quelques m
inutes ! S
ophie
dues
minutes
Sophie

Les
L
es résidentes
résidentes d
de
e lla
aR
Roselière
oselière p
proposeront
roposeront u
un
n atelier
atelier c
chansons
hansons d
de
e lleur
eur jjeunesse
eunesse llors
ors d
de
e lla
a
prochaine
p
rochaine rencontre.
rencontre.
Adam
ett Lucy
Cameron
A
dam e
Lucy C
ameron ont
ont
en
ssurpris
urpris les
les habitants
habitants e
n lleur
eur ofofffrant
rant lleur
eur création
création ssensible
ensible et
et
o
riginale en
en m
ouvements dandanoriginale
mouvements
ssés
és et
et m
élodieuse llangue
angue ananmélodieuse

glaise
poème
g
laise iinspirée
nspirée par
par lle
ep
oème de
de
Victor
Demain
V
ictor Hugo,
Hugo, « D
emain dès
dès
ll’aube
’aube »»,, écrit
écrit en
en h
ommage à sa
sa
hommage
ffille,
ille, morte
morte n
oyée dans
dans lla
aS
eine.
noyée
Seine.
C
es d
ames d
e lla
a Roselière,
Roselière,
Ces
dames
de
e
nchantées de
de lleur
eur a
près-midi
enchantées
après-midi
rriche
iche d
e l’évocation
l’évocation d’histoires
d’histoires
de
ffantastiques
antastiques ccontées
ontées aux
aux veilveilont
demandé
llées
ées d’autrefois,
d’autrefois, o
nt d
emandé lla
a
prochaine
p
rochaine date
date et
et proposé
proposé un
un
atelier
a
telier chansons
chansons de
de leur
leur jeujeunesse
Puis,
n
esse ! P
uis, les
les plus
plus jeunes
jeunes ont
ont
ett Catherine
rretrouvé
etrouvé Nicolas
Nicolas e
Catherine
au
Marais
un
grand
a
u M
arais pour
pour u
n g
rand jeu
jeu
plein
dont
p
lein air
air d
ont sseul
eul IIndiana
ndiana a lle
e
ssecret
ecret !
Avec
A
vec lle
e ffilm
ilm « Le
Le cerveau
cerveau
des
enfants
programmé
d
es e
nfants »,
», p
rogrammé pour
pour
public
ccette
ette jjournée,
ournée, le
le p
ublic s’est
s’est
élargi
un
moment
é
largi pour
pour u
nm
oment ffort
ort et
et
de
rriche,
iche, ouvrant
ouvrant d
e nouvelles
nouvelles
pistes
p
istes parfois,
parfois, démontrant
démontrant ce
ce
que
nous
q
ue n
ous savons
savons ttous,
ous, parents
parents
ett cco-éducateurs.
e
o-éducateurs.

Au
d’une
A
u pays
pays d
’une si
si grande
grande
beauté,
de
b
eauté, d
e ll’exploit
’exploit hors-norme,
hors-norme,
de
en
avant
économique
d
e la
la fuite
fuite e
na
vant é
conomique
perpétuelle,
p
erpétuelle, le
le ttravail
ravail de
de
espace
de
ll’équipe
’équipe du
du futur
futur e
space d
e vie
vi e
haute
ssociale
ociale en
en h
aute Tarentaise
Tarentaise est
est
de
d
e continuer
continuer à ffédérer
es habihabiédérer lles
ett leurs
associations
ttants
ants e
leurs a
ssociations pour
pour
que
q
ue l’isolement,
l’isolement, l’indifférence,
l’indifférence,
lles
es clivages
clivages générationnels,
générationnels, sosoett cculturels,
génécciaux
iaux e
ulturels, ttoutes
outes g
énérrations
ations confondues,
confondues, reculent.
reculent.
Prochaine
P
rochaine date
date iimportante
mportante :
cconférence-débat
onférence-débat « Le
Le lien
lien
aujourd’hui
ssocial
ocial a
ujourd’hui »»,, d’Eric
d’Eric
Verdier,
psychologue
V
erdier, p
sychologue commucommunautaire,
n
autaire, ssociologue,
ociologue, le
le jeudi
jeudi 10
10
jjanvier,
anvier, à 20h,
20h, à la
la salle
salle Chorus
Chorus
de
Bourg-Saint-Maurice.
d
e
Bourg-Saint-Maurice.
Contact
C
ontact : futurevsenhautetafuturevsenhautetarrentaise@gmail.com
entaise@gmail.com
• Marie-Annick
Marie-Annick V
VERGUET
ERGUET

Les ateliers
Les
ateliers peinture,
peinture, maquillage
maquillage et
et rrepas
epas p
partagé
artagé o
ont
nt réuni
réuni
petits
ett grands.
p
etits e
grands.

LLaa Tarentaise
Tarentaise Hebdo
Hebdo
jeudi
jeudi 22
22 novembre
novembre 2018
2018 - nn°635
°635

11
1
1

- Article du Dauphiné libéré du 21 novembre 2018

La ruchette - EVS
page 13

- Une de la Tarentaise hebdo du jeudi 17 janvier 2019

La ruchette - EVS
page 14

- Article de la Tarentaise hebdo du jeudi 17 janvier 2019
BBourg-Saint-Maurice
ourg-Saint-Maurice AAUU FFILIL DE
DE L’ACTU
L’ACTU

LLes
es leviers
leviers du
du lien
lien ssocial,
ocial, par
par EEric
ric Verdier
Verdier

O

rrganisée
ganisée p
ar L
es
par
Les
Saintexupériens, la
la
Saintexupériens,
soirée partagée
partagée à la
la
soirée
salle Chorus
Chorus d
e B
ourg-Saintsalle
de
Bourg-SaintMaurice, le
le jjeudi
eudi 10
10 jjanvier
anvier a
vec
Maurice,
avec
Eric
Eric Verdier,
Verdier, psychologue
psychologue ccomommunautaire,
80
munautaire, a rrassemblé
assemblé 8
0
personnes
de
de
personnes d
e ttous
ous âges
âges et
et d
e
toutes
origines.
toutes o
rigines. Les
Les échanges
échanges
nombreux
pendant
de
nombreux p
endant plus
plus d
e
deux
deux h
eures et
et demie
demie o
nt fait
fait la
la
heures
ont
preuve
preuve de
de l’intérêt
l’intérêt du
du public,
public,
interpelé
définition
de
interpelé par
par la
la d
éfinition d
e
« llien
ien social
social »»,, à ssavoir
avoir : ttout
out
groupe
humain
qui
groupe h
umain q
ui partage
partage un
un
vécu
est
un
vécu ccommun
ommun e
st relié
relié par
par u
n
lien
Chacun
vite
lien social.
social. C
hacun a ttrès
rès v
ite
admis lla
a p
ertinence de
de lla
a
admis
pertinence
démonstration
ett s’est
démonstration e
s’est llaissé
aissé
guider
par
guider p
ar lle
e cconférencier.
onférencier.

LLee m
mécanisme
écanisme rrelationnel
elationnel
eenn jjeu
eu !
La
L
a d
démarche
émarche d’ensemble
d’ensemble
donne
outils
donne lles
es o
utils de
de rréflexion,
éflexion,
d’observation
d’action
pour
d’observation et
et d
’action p
our
interagir
interagir sur
sur tous
tous lles
es lliens
iens sosociaux
nos
en
ciaux de
de n
os vies
vies : e
n famille,
famille, en
en
vie
associative,
vie a
ssociative, à l’école,
l’école, en
en enentreprise,
dans
treprise, d
ans son
son quartier,
quartier, ssa
a
ville
pays.
Nous
ville voire
voire sson
on p
ays. N
ous
sommes
des
sommes donc
donc ttous
ous d
es chamchampions
du
en
pions d
u « lien
lien ssocial
ocial » et
et e
n
capacité
devenir
capacité à d
evenir ccoresponsaoresponsables
bles cconscients!
onscients!
On
O
n admet
admet que
que la
la relation
relation
triangulaire
triangulaire de
de ttrois
rois iindividus
ndividus
ou
de
groupes
ou d
e ttrois
rois g
roupes d’individus
d’individus
est
est une
une constante
constante « ssociale
ociale »».. Le
Le
nazi,
ett lle
est
nazi, lle
e juif
juif e
e collabo
collabo e
st
l’exemple
l’exemple lle
e plus
plus sschématique
chématique
et
plus
et lle
ep
lus brutal
brutal ! Les
Les exemples
exemples
ordinaires
dans
ordinaires abondent
abondent d
ans
toutes
de
nos
vies
toutes les
les sphères
sphères d
en
os v
ies :
un
de
un employé
employé au
au ffort
ort iinstinct
nstinct d
e
domination,
de
domination, lles
es collègues
collègues d
e
travail
travail ricanant,
ricanant, le
le jjeune
eune sstatagiaire
giaire maladroit.
maladroit. En
En club
club sporsportif,
arrogant,
tif, le
le jeune
jeune cchampion
hampion a
rrogant,
le
le vilain
vilain petit
petit canard
canard peu
peu doué,
doué,
les
les camarades
camarades qui
qui cherchent
cherchent à
être
par
En
être aimés
aimés p
ar le
le lleader.
eader. E
n fafamille
mille aussi,
aussi, malheureusement.
malheureusement.
En
E
n ssomme,
omme, c’est
c’est ttoujours
oujours la
la
même
histoire
petit
même h
istoire ! Un
Un p
etit nomnombre
d’individus
un
bre d
’individus ou
ou u
n seul
seul iindindividu
par
des
vidu domine(nt)
domine(nt) p
ar d
es signes
signes
indiscutables
de
ett d
de
indiscutables d
e pouvoir
pouvoir e
e
domination.
domination. Ce
Ce groupe
groupe ou
ou cet
cet
individu
exclut
une
individu nocif
nocif e
xclut u
ne minominorité
ou
rité de
de personnes
personnes --le
le o
u lles
es
bouc-émissairesbouc-émissaires- au
au moyen
moyen de
de
l’isolement,
l’isolement, lle
e mépris,
mépris, l’indiffél’indifférence,
micro-violences,
rence, lles
es m
icro-violences, lle
e
harcèlement,
harcèlement, lle
e rrejet.
ejet. Cette
Cette perpersonne
personnes
sonne ou
ou cces
es p
ersonnes ne
ne
peuvent
peuvent pas
pas être
être aidés
aidés puisque
puisque
« les
les spectateurs
spectateurs » appelés
appelés
«n
normopathes
Eric
ormopathes » par
par E
ric VerVerdier,
dier, ssont
ont témoins
témoins inactifs,
inactifs,

A ll’invitation
’invitation d
des
es S
Saintexupériens,
aintexupériens, lle
ep
psychologue
sychologue c
communautaire
ommunautaire E
Eric
ric V
Verdier
erdier a échangé
échangé avec
avec
sson
on public
public sur
sur le
le lien
lien social.
social.
s’abritent
derrière
prétexte
s’abritent d
errière le
le p
rétexte
de
par-desde la
la norme,
norme, ccraignant
raignant p
ar-dessus
d’être
ett rejetés
sus ttout
out d
’être iisolés
solés e
rejetés
s’ils
ne
Le
s’ils n
e ss’y
’y cconforment
onforment pas.
pas. L
e
dénominateur
dénominateur commun
commun de
de ces
ces
trois
trois groupes
groupes ou
ou individus
individus est
est la
la
peur
peur
de
peur : p
eur d
e perdre
perdre son
son poupouvoir,
d’être
peur
de
voir, peur
peur d
’être rrejeté,
ejeté, p
eur d
e
souffrir
davantage.
souffrir d
avantage. Dans
Dans cces
es
conditions,
en
conditions, le
le lien
lien social
social est
es t e
n
souffrance
processus
souffrance ccar
ar le
le p
rocessus
d’exclusion,
d’exclusion, de
de non
non reconnaisreconnaissance
de
sance des
des ssingularités
ingularités d
e chachacun
cun est
est à ll’œuvre.
’œuvre.

Le ccontre-pouvoir
Le
ontre-pouvoir et
et la
la
rréparation
éparation du
du lien
lien ssocial
ocial
Les
L
es ssituations
ituations proposées
proposées en
en
exemple
plus
haut
e
xemple p
lus h
aut peuvent
peuvent sse
e
grâce
rrésoudre
ésoudre g
râce à l’intervention
l’intervention
d’un
autre
d
’un a
utre groupe
groupe ou
ou iindindividu
France
v
idu … ll’histoire
’histoire de
de la
la F
rance
occupée
o
ccupée lles
es a appelés
appelés les
les « rrééentreprise,
ssistants
istants ».
». En
En e
ntreprise, ce
ce

peut
nouveau
p
eut être
être un
un n
ouveau manager
manager
qui
de
yeux.
q
ui rrefusera
efusera d
e fermer
fermer lles
es y
eux.
L’interven3tion
de
L
’interven3tion d
e ccelui
elui ou
ou ceux
ceux
qui
peur
perdre
q
ui n’ont
n’ont ni
ni p
eur de
de p
erdre lleur
eur
pouvoir,
nii p
peur
p
ouvoir, n
eur d’être
d’être rejetés,
rejetés,
nii peur
n
peur de
de ssouffrir
ouffrir davantage,
davantage,
est
essentielle.
de
e
st e
ssentielle. Leur
Leur estime
estime d
e
ett donc
perssoi
oi est
est ssolide
olide e
donc leur
leur p
ermet
m
et d’être
d’être empathiques,
empathiques, cc'est'està-dire
d’imaginer
à
-dire d
’imaginer la
la souffrance
souffrance
des
bouc-émissaires
ett de
d
es b
ouc-émissaires e
de comcomprendre
p
rendre lla
a llâcheté
âcheté de
de la
la majomajopopulation
rrité
ité (85
(85 % de
de la
la p
opulation
ffrançaise
rançaise suite
suite à un
un ttest
est récent
r é ce n t
osent
!!).
). Les
Les « rebelles
rebelles » o
sent prenprendre
échappent
d
re des
des risques,
risques, é
chappent à lla
a
norme
vigueur
n
orme en
en v
igueur et
et ccontrôlée
ontrôlée
par
dominants.
p
ar lles
es d
ominants. Plus
Plus lle
e
groupe
g
roupe de
de « rrebelles
ebelles » sse
e rrenenplus
fforce,
orce, p
lus les
les « normopathes
normopathes »
parce
lles
es rrejoignent
ejoignent p
arce que
que lla
a
norme
n
orme cchange
hange de
de ccamp.
amp. Alors,
Alors,
ett lle
lle
e lien
lien ssocial
ocial sse
e renforce
renforce e
e
vivre
v
ivre ensemble
ensemble ss’enrichit.
’enrichit.

Les
mécanismes
L
es m
écanismes ssont
ont simsimples
en
p
les : lleur
eur seule
seule mise
mise e
n éviévidence
d
ence rrègle
ègle déjà
déjà beaucoup
beaucoup de
de
ssituations
ituations et
et iincite
ncite à rrevisiter
evisiter sa
sa
propre
p
ropre histoire.
histoire. Les
Les relations
relations
évolué
ssociales
ociales ont
ont é
volué depuis
depuis les
les
20
années.
2
0 dernières
dernières a
nnées. Le
Le respect
respect
des
élites
ett d
de
d
es é
lites e
e la
la hiérarchie
hiérarchie est
est
aujourd’hui
par
a
ujourd’hui conditionné
conditionné p
ar la
la
rrespectabilité,
espectabilité, lla
a transparence,
transparence,
de
L’accès
ll’honnêteté
’honnêteté d
e cceux-ci.
eux-ci. L
’accès
ett la
à lla
a culture
culture e
la cconnaissance
onnaissance
est
La
de
e
st ffacile.
acile. L
a reconnaissance
reconnaissance d
e
ne
délla
a valeur
valeur individuelle
individuelle n
e d
épend
p
end plus
plus que
que de
de lla
a sseule
eule réusréusuniversitaire
ssite
ite u
niversitaire ou
ou sociale.
sociale. Le
Le
est
plus
ccitoyen
itoyen e
st plus
plus créatif,
créatif, p
lus
pas
iimaginatif.
maginatif. Tout
Tout n’est
n’est p
as iidéal,
déal,
mais
de
m
ais lles
es habitants
habitants d
e nos
nos villes
villes
ont
o
nt du
du ttalent
alent et
et veulent
veulent le
le parparttager.
ager.
• Marie-Annick
Marie-Annick VERGUET
VERGUET

LLaa TTarentaise
arentaise Hebdo
Hebdo
jjeudi
eudi 17
17 janvier
janvier 22019
019 - nn°643
°6 4 3

13
1
3

La ruchette - EVS
page 15

- Article du Dauphiné libéré du jeudi 17 janvier 2019, page 10

La ruchette - EVS
page 16

La page Facebook du (futur) EVS de Haute-Tarentaise
181 abonnés en 1 semaine (du 11 au 18 janvier 2019)


Aperçu du document ProjetEVS.pdf - page 1/17

 
ProjetEVS.pdf - page 3/17
ProjetEVS.pdf - page 4/17
ProjetEVS.pdf - page 5/17
ProjetEVS.pdf - page 6/17
 




Télécharger le fichier (PDF)


ProjetEVS.pdf (PDF, 10.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


projetevs
projet de pre
systemes day dossier de presse 2015
programmation du quartier education alternatiba idf
vivre ici 79
vivre ici n 79

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.019s