refuges pour ordures en BA Alexandre MVONDO Ingenieur Civil et Geotechnique .pdf



Nom original: refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdfAuteur: Julienne Clacla YEME

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/11/2021 à 23:50, depuis l'adresse IP 154.73.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 0 fois.
Taille du document: 1.4 Mo (28 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


REHABILATION DES REFUGES POUR
ORDURES EN BA
NOTE DE CALCUL

Réhabilitation Refuges_ études
Page 1 sur 28

Partie A : VERIFICATION DE
L’OUVRAGE
Partie B : CALCUL DE BETON ARME

Partie C : ANNEXE DES PLANS

Réhabilitation Refuges_ études
Page 2 sur 28

Partie A : VERIFICATION DE
L’OUVRAGE
I.- JUSTIFICATIONS DE LA REHABILITATION/ REPARATION DES
REFUGES EN BA POUR ORDURES
II.- HYPOTHESES ET BASES DE CALCUL:
III.- GEOMETRIE ET MODELISATION DE L’OUVRAGE:
IV.- NOTE DE CALCUL DE VERIFICATION GENERALE D’UN REFUGE

Réhabilitation Refuges_ études
Page 3 sur 28

I-

JUSTIFICATIONS DE LA REHABILITATION/ REPARATION DES
REFUGES EN BA POUR ORDURES

Les refuges en béton armé, sont exposés à plusieurs facteurs qui accélèrent leur
vieillissement, on notera les plus essentiels :
-

Les actions des intempéries (cycles pluie/ soleil) ;
Les actions et contraintes dues à leur utilisation quotidienne ;
Et le temps.

Les conséquences directes de ces multitudes actions sur ces ouvrages sont la
détérioration structurelle ou non empêchant à ces refuges de jouer pleinement leur
rôle.
La réparation d’armatures passives intérieures au béton consiste à enlever le béton
endommagé ou pollué et à dégager les armatures longitudinales ou transversales corrodées.
Après préparation du support (nettoyage, aspiration soufflage, repiquage du béton,
élimination des poussières et morceaux de béton et ragréage éventuel) et des armatures
(décapage complet des armatures corrodées, par brossage métallique, repiquage, sablage,
grenaillage ou à l’eau sous pression, le dégagement des armatures doit se faire sur une
longueur suffisante pour assurer le recouvrement des barres), les nouvelles armatures sont
mises en place en respectant les dispositions constructives habituelles.
Le raccordement des armatures est assuré par recouvrement, par soudure ou raboutage.
Les caractéristiques du mortier ou du béton de ré-enrobage des armatures remplacées
doivent être compatibles avec celles du béton existant et l’agressivité de l’environnement de
l’ouvrage.
Le mortier ou le béton mis en place permet de reconstituer ou de d’augmenter la géométrie
initiale de la partie d’ouvrage concernée et enrober les nouvelles armatures.
Il est mis en œuvre manuellement ou mécaniquement dans des coffrages ou projetés, selon
le volume et la géométrie de la cavité à combler. Après durcissement du mortier ou du béton,
la mise en place d’un produit ou d’un système de protection est souvent nécessaire pour
améliorer la durabilité de la réparation
La méthode utilisée pour ce cas est dite ‘’ Réparation et renforcement des structures par des

armatures passives additionnelles.’’

Réhabilitation Refuges_ études
Page 4 sur 28

II-

HYPOTHESES ET BASES DE CALCUL:

I.1- Les efforts mécaniques appliqués
Ils sont appliqués à l’ouvrage selon l’Eurocode 1 (EN 1991-1-1 :2002) ;
a- Stockage (bennes à ordures sur le plancher du refuge)

Réhabilitation Refuges_ études
Page 5 sur 28

b- Essieu des camions bennes sur le refuge

Réhabilitation Refuges_ études
Page 6 sur 28

I.2- Les paramètres géotechniques,
En l’absence d’une campagne géotechnique poussée de tous les sites susceptibles
d’abriter les refuges,
On rencontre dans le bassin sédimentaire de Douala diverses formations de sols
avec des proportions variables d’argile et de sables, notamment :
-

Des argiles sableuses jaunâtres ;
Des argiles grisâtres contenant des débris végétaux ;
Ou encore des sables argileux de différentes couleurs.

Tableau 1 : valeurs moyennes de certaines caractéristiques géotechniques de
l’argile sableuse (revue de l’académie des sciences du Cameroun vol.3_ n°2 -2003)

I.3- Les paramètres d’agressivité des ouvrages,
L’agressivité des milieux dans lesquels peuvent se trouver les ouvrages en béton est
liée à la présence d’eau et à l’aptitude de celle-ci à réagir avec certains minéraux de
la matrice cimentaire du béton. En effet, les agents agressifs (dans ce cas ; les
détritus générés dans les ménages ; l’action des micro-organisme) dissous dans
l’eau constituent une solution chimiquement agressive pour le béton qui peut
provoquer plusieurs types de phénomènes lorsque la formulation du béton n’est pas
optimisée.

Réhabilitation Refuges_ études
Page 7 sur 28

III-

GEOMETRIE ET MODELISATION DE L’OUVRAGE:
a- Géométrie de l’ouvrage

Figure 1 : caractéristiques géométriques du refuge

Réhabilitation Refuges_ études
Page 8 sur 28

a- Modélisation de l’ouvrage

Figure 2 : Modélisation, ELU

Figure 3 : Modélisation, ELS
Réhabilitation Refuges_ études
Page 9 sur 28

Figure 4 : Modélisation maillée, profil

Figure 5 : Modélisation maillée, axonométrique

Réhabilitation Refuges_ études
Page 10 sur 28

Figure 5 : Modélisation maillée, arrière

Réhabilitation Refuges_ études
Page 11 sur 28

IV-

NOTE DE CALCUL DE VERIFICATION GENERALE D’UN REFUGE

Projet: Réhabilitation/ réparation des refuges pour ordures en BA

Proprieties mecaniques de l’ouvrage
Propriétés du projet:

refuges

Type de structure: Coque

Coordonnées du centre de gravité de la structure:
X=
4.000 (m)
Y=
2.903 (m)
Z=
0.622 (m)
Moments d'inertie centraux de la structure:
Ix = 159073.442 (kg*m2)
Iy = 421467.666 (kg*m2)
Iz = 575062.400 (kg*m2)
Masse = 62190.159 (kg)

Description de la structure
Nombre de noeuds:
Nombre de barres:
Eléments finis linéiques:
Eléments finis surfaciques:
Eléments finis volumiques:
Nbre de degrés de liberté stat.:
Cas:
Combinaisons:

92
0
0
83
0
168
5
2

Liste de cas de charges/types de calculs
Cas 1
:
g
Type d'analyse: Statique linéaire

Réhabilitation Refuges_ études
Page 12 sur 28

Cas 2
:
Q1
Type d'analyse: Statique linéaire
Cas 3
:
Q2
Type d'analyse: Statique linéaire
Cas 4
:
ELU
Type d'analyse: Combinaison linéaire
Cas 5
:
ELS
Type d'analyse: Combinaison linéaire
Pondérations
Pondérations suivant le règlement :
EUROCODE_SIMPLIFIED

Paramètres de la création des pondérations
Type de pondérations : complètes
Liste de cas actifs :
1: g

permanente

G1

1.00

PERM1

2: Q1

d'exploitation Q1

1.00

explot 2

3: Q2

d'exploitation Q1

1.00

explot 1

Liste de modèles de combinaison :
ELU

1 variable action

ELU

2 variable actions

ELU

3 variable actions

ELS

1 variable action

ELS

>1 variable actions

Liste de groupes définis :
permanente:

G1

et,

d'exploitation:

Q1

ou,

Réhabilitation Refuges_ études
Page 13 sur 28

Liste de relations définies :
permanente:

G1

d'exploitation:

Q1

Charges
- Cas: 1 (g)
Cas
1

Type de
charge

Liste

poids propre

1 3A5

Valeurs de la charge
PZ Moins Coef=1,00

Combinaisons
- Cas: 4 5
Combin
aison

Nom

4 (C)

ELU

5 (C)

ELS

Type
d'analyse

Combinaiso
n linéaire
Combinaiso
n linéaire

Type de la
combinai
son

Nature du cas

Définition

ELU

permanente

1*1.35+(2+3)*1.50

ELS

permanente

(1+2+3)*1.00

Réactions: Extrêmes globaux
Repère global - Cas: 1A5
FX [kN]

MAX
Noeud
Cas

6,47
63
4 (C)

FY [kN]

9,25
20
4 (C)

FZ [kN]

141,47
23
4 (C)

MX
[kNm]
10,35
13
4 (C)

MY
[kNm]
6,14
8
4 (C)

MZ [kNm]

0,05
8
4 (C)

Réhabilitation Refuges_ études
Page 14 sur 28

MIN
Noeud
Cas

-6,67
47
4 (C)

-10,80
34
4 (C)

0,00
50
3

-10,40
19
4 (C)

-6,14
33
4 (C)

RX [Rad]

RY [Rad]

-0,03
33
4 (C)

Déplacements: Extrêmes globaux
- Cas: 1A5
UX [cm]

UY [cm]

UZ [cm]

RZ [Rad]

MAX
Noeud
Cas

0,0
36
4 (C)

0,0
26
4 (C)

0,0
1
1

0,000
55
4 (C)

0,000
36
4 (C)

0,000
7
4 (C)

MIN
Noeud
Cas

-0,0
7
4 (C)

-0,0
36
4 (C)

-0,0
9
4 (C)

-0,000
9
4 (C)

-0,000
7
4 (C)

-0,000
36
4 (C)

Réhabilitation Refuges_ études
Page 15 sur 28

Partie B : CALCUL DE BETON ARME
I.- PLANCHER REFUGE EN BA
II.- MURET EXTERIEUR

Réhabilitation Refuges_ études
Page 16 sur 28

II.1.

PLANCHER REFUGE EN BA
Dalle: Dalle1 - panneau n° 1
1.1. Ferraillage:
 Type
 Direction armatures principales
Classe armatures principales
déformation
 Classe de ductilité
 Diamètres des barres
 Enrobage
 Écarts de l'enrobage

: Plancher BA
: 0°
: HA 500; résistance caractéristique = 500,00 MPa
branche horizontale du diagramme contrainte:C
inférieures
d1 = 1,2 (cm)
supérieures
d1 = 1,2 (cm)
inférieur c1 = 3,0 (cm)
supérieur
c2 = 3,0 (cm)
Cdev = 1,0(cm), Cdur = 0,0(cm)

d2 = 1,2 (cm)
d2 = 1,2 (cm)

1.2. Béton
Classe
 Densité
 Coefficient de fluage du béton
 Classe du ciment

: BETON30; résistance caractéristique = 30,00 MPa
répartition rectangulaire des charges [3.1.7(3)]
: 2501,36 (kG/m3)
: 1,31
:N

1.3. Hypothèses
 Calculs suivant
 Méthode de calcul de la section d'acier
 Largeur des fissures admissible
- lit supérieur
- lit inférieur
 Flèche admissible
 Vérification du poinçonnement
 Milieu
- lit supérieur
- lit inférieur
 Type de calcul
 Classe de structure

: EN 1992-1-1:2004 AC:2008
: Analytique
: 0,40 (mm)
: 0,40 (mm)
: 3,0 (cm)
: non
: X0
: X0
: flexion
: S1

Réhabilitation Refuges_ études
Page 17 sur 28

1.4. Geométrie de la dalle
Epaisseur 0,45 (m)
Contour:
bord

début
x1
0,00
8,00
8,00
0,00

1
2
3
4

fin
x2
8,00
8,00
0,00
0,00

y1
5,00
5,00
0,00
0,00

y2
5,00
0,00
0,00
5,00

longueur
(m)
8,00
5,00
8,00
5,00

Appui:


Nom

0
0
0

linéaire
linéaire
linéaire

dimensions
(m)
5,00 / 0,30
0,30 / 8,00
5,00 / 0,30

coordonnées
x
y
0,00
2,50
4,00
5,00
8,00
2,50

bord




* - présence du chapiteau

1.5. Résultats des calculs:
1.5.1. Moments maximaux + ferraillage pour la flexion
Ax(+)

Ax(-)

Ay(+)

Ay(-

11,31

11,31

11,31

6,09

5,91

5,91

6,09

5,91

5,91

0,00;5,00

0,00;5,00

)
Ferraillage réelle (cm2/m):
11,31
Ferraillage théorique modifié (cm2/m):
6,09
Ferraillage théorique primaire (cm2/m):
6,09
Coordonnées (m):
1,00;4,00
0,00;4,00

1.5.2. Moments maximaux + ferraillage pour la flexion
Ax(+)

Ax(-)

Ay(+)

Ay(-

6,09/11,31

6,09/11,31

6,09/11,31

6,09/11,31

5,91/11,31

5,91/11,31

)
Symboles: section théorique/section réelle
Ax(+) (cm2/m)
6,09/11,31
6,09/11,31
Ax(-) (cm2/m)
6,09/11,31
6,09/11,31
Ay(+) (cm2/m)
5,91/11,31
5,91/11,31

Réhabilitation Refuges_ études
Page 18 sur 28

Ay(-) (cm2/m)

5,91/11,31
5,91/11,31

5,91/11,31

5,91/11,31

ELS
Mxx (kN*m/m)
Myy (kN*m/m)
Mxy (kN*m/m)

0,52
-0,54
-0,00

-2,24
1,65
-0,03

-2,24
1,65
-0,03

-2,60
-1,35
-0,06

Nxx (kN/m)
Nyy (kN/m)
Nxy (kN/m)

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

ELU
Mxx (kN*m/m)
Myy (kN*m/m)
Mxy (kN*m/m)

0,75
-0,78
-0,00

-3,20
2,37
-0,05

-3,20
2,37
-0,05

-3,73
-1,94
-0,08

Nxx (kN/m)
Nyy (kN/m)
Nxy (kN/m)

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

0,00
0,00
0,00

Coordonnées (m)

1,00;4,00
0,00;5,00
0,00;5,00
0,00;4,00
1,00;4,00;0,63
0,00;5,00;0,63
0,00;5,00;0,63
0,00;4,00;0,63
* - Coordonnées dans le repère global de la structure

Coordonnées* (m)

1.5.4. Flèche
|f(+)| = 0,0 (cm) <= fdop(+) = 3,0 (cm)
|f(-)| = 0,0 (cm) <= fdop(-) = 3,0 (cm)
1.5.5. Fissuration
lit supérieur
ax = 0,00 (mm) <= adop = 0,40 (mm)
ay = 0,00 (mm) <= adop = 0,40 (mm)
lit inférieur
ax = 0,00 (mm) <= adop = 0,40 (mm)
ay = 0,00 (mm) <= adop = 0,40 (mm)

2.

Chargements:
Cas
1
1
44,15[kN/m]
1
44,15[kN/m]
2
2
30,00[kN/m]

Type
Liste
Valeur
poids propre
1 3A5
PZ Moins
(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-44,15[kN/m]
FZ2=N1X=0,0[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=0,0[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]
(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-44,15[kN/m]
FZ2=N1X=8,00[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=8,00[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]
(EF) surfacique uniforme
1
PZ=-7,50[kN/m2]
(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-30,00[kN/m]
FZ2=N1X=0,0[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=0,0[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]

Réhabilitation Refuges_ études
Page 19 sur 28

2
30,00[kN/m]
3
3
20,00[kN/m]
3
20,00[kN/m]

(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-30,00[kN/m]
FZ2=N1X=8,00[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=8,00[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]
(EF) surfacique uniforme
1
PZ=-5,00[kN/m2]
(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-20,00[kN/m]
FZ2=N1X=0,0[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=0,0[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]
(EF) linéaire 2p (3D)
FZ1=-20,00[kN/m]
FZ2=N1X=8,00[m] N1Y=0,0[m] N1Z=0,62[m] N2X=8,00[m] N2Y=5,00[m] N2Z=0,62[m]

Combinaison / Composante
ELU/4
ELS/5

Définition
1*1.35+(2+3)*1.50
(1+2+3)*1.00

3. Résultats théoriques - disposition des armatures
Liste de solutions:
Ferraillage par barres
Solution n°

Armatures
Diamètre / Poids
-

1

Poids total
(kG)
1420,99

Résultats pour la solution n° 1
Zones de ferraillage
Ferraillage inférieur
Nom
adoptées

coordonnées
At
x1
y1
[cm2/m]

[cm]
1/1- Ax Principal
0,00
<
11,31
1/2- Ay Perpendiculaire 0,00
<
11,31
Ferraillage supérieur
Nom
adoptées

4.

0,00

8,00

5,00

12,0 / 10,0

6,09

0,00

8,00

5,00

12,0 / 10,0

5,91

coordonnées
At
x1
y1
[cm2/m]

[cm]
1/1+ Ax Principal
0,00
<
11,31
1/2+ Ay Perpendiculaire0,00
<
11,31

x2
y2
[cm2/m]

Armatures
Ar
[mm] /

x2
y2
[cm2/m]

Armatures
Ar
[mm] /

0,00

8,00

5,00

12,0 / 10,0

6,09

0,00

8,00

5,00

12,0 / 10,0

5,91

Quantitatif
 Volume de Béton
 Surface de Coffrage
 Périmètre de la dalle

= 18,00 (m3)
= 40,00 (m2)
= 26,00 (m)

Réhabilitation Refuges_ études
Page 20 sur 28

 Superficie des réservations







= 0,00 (m2)

Acier HA 500
Poids total
Densité
Diamètre moyen
Liste par diamètres:
Diamètre
12
12

= 1343,83 (kG)
= 74,66 (kG/m3)
= 12,0 (mm)

Longueur
(m)
4,94
7,94

Nombre:
152
96

Réhabilitation Refuges_ études
Page 21 sur 28

II-

II. 1

MURET EXTERIEUR

Niveau:





Nom :
Niveau de l’étage :
Position de l'étage :
Milieu :

Niveau -0,05
inférieur -0,05 (m)
intermédiaire
non agressif

II. 2 Voile: Muret
2.1

Caractéristiques des matériaux:







Béton :
fc28 = 30,00 (MPa) Densité = 2501,36 (kG/m3)
Armature longitudinale :
type HA 500
fe = 500,00 (MPa)
Armature transversale :
type HA 500
fe = 500,00 (MPa)
Age du béton au chargement : 28
Coefficient de comportement: q = 2,50

2.2

Géométrie:

Nom: P1
Longueur:
Epaisseur:
Hauteur:
Hauteur de la couronne:
Appui vertical:
Conditions aux appuis :

2.3

Hypothèses de calcul:
Calculs suivant :
Enrobage
:

2.4

8,00 (m)
0,30 (m)
1,50 (m)
0,00 (m)
--------plancher aboutissant de deux côtés

BAEL 91 mod. 99
1,0 (cm)

Chargements:
2.4.1 Réduites:

Réhabilitation Refuges_ études
Page 22 sur 28

Nature

N
(kN)
101,90
23,35
15,57

permanente (g)
d'exploitation (Q1)
d'exploitation (Q2)

2.5

M
(kN*m)
-1,28
-0,67
-0,44

H
(kN)
0,00
0,00
0,00

Résultats théoriques:
2.5.1

Diagrammes

10
[cm2]

9
8
7
6
5
4
3
2
1

[m]

0
0

1

2
Théorique

Ferraillage / Vertical

3
Réel

4

5

6

7

3

4

5

6

7

3

4

5

6

7

8

Principale vertical

10
[cm2]

9
8
7
6
5
4
3
2
1

[m]

0
0

1

Ferraillage / Horizontal

2
Théorique

8

Réel

12
[MPa]
10
8
6
4
2
[m]
0
0

1

2

ELU / Contraintes (compression simple)
ELU1: 1.35 g
ELU5: 1.35 g +1.5 Q2
ELU6: 1 g +1.5 Q1 +1.5 Q2

ELU2: 1 g
ELU3: 1.35 g +1.5 Q1 +1.5 Q2
ELU7: 1 g +1.5 Q1
ELU8: 1 g +1.5 Q2

ELU4: 1.35 g +1.5 Q1
Non armé
Armé

Réhabilitation Refuges_ études
Page 23 sur 28

8

[MPa]
F=136,59kN

10

F=110,08kN
F=108,35kN
F=107,88kN
F=107,70kN
F=107,13kN
F=106,69kN
F=106,00kN

8
6

4
2
[m]
0
0

1

2

3

4

ELU / Contraintes (compression avec flexion)
ELU1: 1.35 g
ELU5: 1.35 g +1.5 Q2
ELU6: 1 g +1.5 Q1 +1.5 Q2

5

ELU2: 1 g
ELU7: 1 g +1.5 Q1

6

ELU3: 1.35 g +1.5 Q1 +1.5 Q2
ELU8: 1 g +1.5 Q2

7

8

ELU4: 1.35 g +1.5 Q1

0

-0.0005

-0.001

-0.0015

-0.002
[m]
0

1

2

ELU / Déformation
ELU1: 1.35 g
ELU6: 1 g +1.5 Q1 +1.5 Q2

3

ELU2: 1 g
ELU7: 1 g +1.5 Q1

4
ELU3: 1.35 g +1.5 Q1 +1.5 Q2
ELU8: 1 g +1.5 Q2

5

6

ELU4: 1.35 g +1.5 Q1

7
ELU5: 1.35 g +1.5 Q2

2.5.2 Résultats théoriques - détaillés:
2.5.2.1 Combinaisons
2.5.2.1.1 Sollicitations ELU
ELU.1
ELU.2
ELU.3
ELU.4
ELU.5
ELU.6
ELU.7
ELU.8

-

1.35 g
1g
1.35 g +1.5 Q1 +1.5 Q2
1.35 g +1.5 Q1
1.35 g +1.5 Q2
1 g +1.5 Q1 +1.5 Q2
1 g +1.5 Q1
1 g +1.5 Q2

2.5.2.2 Longueur de flambement
Lf' = 1,28 (m)
Lf'_rnf = 1,20 (m)
Lf = 1,28 (m)
Lf_rnf = 1,20 (m)
2.5.2.3 Elancement
= 14,72
rnf = 13,86
2.5.2.4 Coefficient
1,1

(Age du béton au chargement :28)

Réhabilitation Refuges_ études
Page 24 sur 28

8

= 0,56
rnf = 0,75
2.5.2.5 Résistance du voile non armé
ulim = 11,69 (MPa)
2.5.2.6 Armatures réparties
Combinaison dimensionnante: ELU 3
N umax= 24,49 (kN/m)
umax = 0,08 (MPa)
Nulim = 3507,81 (kN/m)
ulim = 11,69 (MPa)
Numax<Nulim
=>
Voile non armé
24,49 (kN/m) < 3507,81 (kN/m)
2.5.2.7 Armatures de bord
2.5.2.7.1 Bord gauche
2.5.2.7.1.1 Raidisseur en flexion composé
Af L = 3,14 (cm2)
Combinaison dimensionnante: ELU 1
2.5.2.7.1.2 Potelets minimaux
Largeur: d':
d' = 0,30 (m)
2.5.2.7.2 Bord droit
2.5.2.7.2.1 Raidisseur en flexion composé
Af R= 3,14 (cm2)
Combinaison dimensionnante: ELU 1
2.5.2.7.2.3 Potelets minimaux
Largeur: d':
d' = 0,30 (m)
2.5.2.8 Cisaillement (BAEL91 A5.1,23)
Armatures horizontales
Combinaison dimensionnante-ELU: ELU 3
Vu = 0,00 (kN)
= 0,00 (MPa)
Ah = 0,00 (cm2/m)

2.6

Ferraillage:
Armatures verticales:

Zone
X0
(m)
0,30
X0

X1
(m)
7,70

Nombre:

Acier

60

HA 500

Diamètre
(mm)
12,0

Longueur
(m)
1,95

Espacement
(m)
0,25

- Début de la zone

Réhabilitation Refuges_ études
Page 25 sur 28

X1

- Fin de la zone

Armatures horizontales:
Type

Nombre:

Acier

A
(m)
7,98

B
(m)
0,00

C
(m)
0,00

Espacement
(m)
0,25

Forme

HA 500

Diamètre
(mm)
12,0

droit

12

boucles U
boucles U

6
6

HA 500
HA 500

12,0
12,0

0,50
0,50

0,27
0,27

0,50
0,50

-

21
21

Epingles:
Nombre:

Acier

90

HA 500

Diamètre
(mm)
12,0

A
(m)
0,30

B
(m)
0,00

Acier

Diamètre
(mm)
HA 500
HA 500
HA 500
HA 500
12,0
12,0

C
(m)
0,00

Forme
00

Armature de bord (Af):
Nombre:
Armatures longitudinales - gauche
Armatures longitudinales - droite
Armature transversale - gauche
Armature transversale - droite
Épingles - gauche
12
Épingles - droite
12

8
8
6
6
HA 500
HA 500

A
(m)
12,0
12,0
12,0
12,0
0,28
0,28

B
(m)
1,95
1,95
0,28
0,28
0,00
0,00

C
(m)
0,00
0,00
0,28
0,28
0,00
0,00

Forme
0,00
0,00
0,28
0,28
00
00

31
31

II. 3 Quantitatif:



Volume de Béton
Surface de Coffrage

= 3,60 (m3)
= 24,90 (m2)



Acier HA 500

Poids total

Densité

Diamètre moyen

= 297,63 (kG)
= 82,68 (kG/m3)
= 12,0 (mm)



Liste par diamètres:
Diamètre
Longueur
(m)
12
335,13

Poids
(kG)
297,63

Réhabilitation Refuges_ études
Page 26 sur 28

Partie C : DQE ET ANNEXE DES PLANS

Réhabilitation Refuges_ études
Page 27 sur 28

REHABILITATION / REPARATION
DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF
pour un (01) refuge


Désignation
travaux
100 préparatoires
101- Installation+
replis
102- Propreté

Unité

Quantité Prix Unit

Prix total Part Remarque

fft

1

350 000

350 000

ens,
ens,

1
1

200 000
100 000

200 000
100 000

ens,
m3
m3

1
0
10

65 000
170 000
220 000

65 000
0
2 200 000

PREPARATION DU
200 SUPPORT
201- Démolitions
zones dégradées
201- Piquetage

300 Béton Amé
301- Film polyane
302- BP (150)
303- BA (350)

Total HT

2 915 000 Fcfa

Réhabilitation Refuges_ études
Page 28 sur 28


Aperçu du document refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdf - page 1/28

 
refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdf - page 3/28
refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdf - page 4/28
refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdf - page 5/28
refuges pour ordures en BA_ Alexandre MVONDO _Ingenieur Civil et Geotechnique.pdf - page 6/28
 




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


refuges pour ordures en ba alexandre mvondo ingenieur civil et g
note dalle1 ing mvondo alexandre
dalle1
dalle109
memo guide de l ingenieur
semelle785

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s