Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



poème Le mépris et la bénédiction .pdf



Nom original: poème Le mépris et la bénédiction.pdf
Titre: poème Le mépris et la bénédiction
Auteur: Rachid Sadek Bouziane

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator 2.2.2.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/10/2016 à 18:42, depuis l'adresse IP 41.102.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 278 fois.
Taille du document: 146 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Envoyé le : 13/5/2012 19:37
Plume de satin

Le mépris et la bénédiction

Le mépris et la bénédiction
O ! Médiocrité, n’insultes pas ma plume, tu ne pourras jamais
accéder à son ardeur
Inscrit le: 19/8/2010
O ! Nullité, n’outrages pas ma plume, tu ne pourras jamais
De: Algérie
empêcher ce soleil neuronal de resplendir
Envois: 46
O ! Inertie, ne détruis pas l’élasticité de ma plume, tu ne
En ligne
pourras jamais paralyser sa mobilité
O ! Débilité, n’injures pas le savoir que véhicule ma plume, tu
ne pourras jamais comprendre son vocabulaire, ni sa
métaphore
O ! Obscurité, n’obscurcis pas la voie de ma plume, ton
immense noirceur demeure à l’éternité inapte à toute
perturbation lui faisant changer sa destination

O ! Opacité, n’éclipses pas la lumière diffusée par ma plume,
son texte demeure à l’infini opalescent, perméable,
transparent et diaphane
O ! Insuffisance, n’épuises pas ma fortune cérébrale, tu ne
pourras pas séquencer le contenu, ni quantifier le continu
O ! Ignorance, je dirai que je ne saurai dépenser ne serais-ce
qu’une seule molécule de ma salive pour apporter mes
réponses aux inepties diffusées par les différents courants de
la nullité
O ! Liberté, laisses-moi contempler et apprécier la symphonie
de l’autonomie, de l’indépendance, de la dispense, de
l’exemption, de la relaxation, de la latitude, de la délivrance,
de la justice, de l’égalité, du bonheur et de la joie
O ! Transparence, l’opacité délivrée par l’incapacité, ne
pourra jamais voiler la lumière émise par la foi, ni arrêter le
mouvement de cette intelligence qui se distingue par la
qualité de son neurone et la beauté de son produit.
O ! Science, c'est par l'instrument ou par l’équation, que la
réflexion interroge instantanément la nature afin d’édifier le
temple du savoir dans lequel, l’intelligence vient méditer
l’infaillibilité à travers le savoir, la sagesse, la modestie et la
vertu.
O ! Rigueur, dissimulée dans la clarté, l’assurance, la réalité,
l’objectivité, séduit par ton portrait, ivre de mathématiques,
tout mon corps vibre de science lorsque mon âme apothéose
la qualité de la compétence et mon intelligence saturée
d’imagination, vient à travers l’équation, exprimer le
déterminisme, chanter la certitude et méditer l’infaillibilité,
tout en demeurant toujours vêtue de vertu
O ! Savoir, c’est dans la modestie que réside l’éducation de
cette compréhension très fragile dont le fondement s’appuie
sur la quantité d’électricité grise mise en activité pour mettre
en émergence ce soleil neuronal conditionné par la méthode
et quantifié par la rigueur
O ! Intelligence, porte-parole du génie, compositeur de
l’infiniment séduisant, ton duel avec l’infiniment compliqué
s’achève toujours par le fondement d’une équation qui
quantifie la manifestation, exprime la communication et
explique la cohérence de cette infaillibilité infiniment
élégante
O ! Pureté, je te vois comblée d’ordre, de pudeur, de
sincérité, de propreté, alimentée de probité, d’ingénuité,
identifiée par l’authenticité, la cohérence, l’originalité, et
l’homogénéité, géométrisée par la référence, le repère, la
dimension, composée d’honneur, de sainteté, de
considération, de révérence et de gloire, suite à cet exploit
plein de succès, mon moi, ma conscience, ma réflexion, mon
intelligence, ma pensée se rejoignent pour orbiter autour de
ce triomphe immatériel afin de chanter l’hymne de la
convergence tout en réprimant à néant cette divergence
venant détruire la cohésion du système de la raison et de la
foi
O ! Modestie, plus l’exploit et le triomphe, me propulsent vers
le haut, pour me mettre en distinction, plus ma réflexion se
perd dans l’exploration de cet infiniment compliqué et plus
mon intelligence transcende vers la pureté pour épouser ton
altesse
O ! Vertu, vêtue du continu, veux-tu m’affecter de ta
bénédiction pour m’épargner la méchanceté de l’inconnu, le
discontinu du régulier et l’activité interrompue ou suspendue,
veux-tu m’éclairer le chemin de ma destiné tout en me

dimensionnant l’horizon de ce voyage entrepris pour
conquérir le savoir et quantifier la communication, veux-tu
me motiver à m’investir dans la substance grise, afin de
mettre en émergence l’élégance et l’éclat de cette équation
grise qui expertise instantanément la nature et le cosmos.
O ! Convictions, c’est dans la certitude absolue, dans la vérité
transcendantale, et dans l’immunisation totale contre le
doute, que résident en cohabitation la foi et la raison.
Par, Rachid Sadek
Bouziane


poème Le mépris et la bénédiction.pdf - page 1/4
poème Le mépris et la bénédiction.pdf - page 2/4
poème Le mépris et la bénédiction.pdf - page 3/4
poème Le mépris et la bénédiction.pdf - page 4/4

Documents similaires


Fichier PDF poeme le mepris et la benediction 2
Fichier PDF le 7 quantique 12 06 2016
Fichier PDF poeme le mepris et la benediction
Fichier PDF la dualite en cohabitation la foi et l intelligence 1
Fichier PDF equation d alembert 24 02 2016
Fichier PDF lintelligence poeme


Sur le même sujet..