IE 02 Mai .pdf



Nom original: IE-02-Mai.pdf
Titre: Mise en page 1 (Page 1)

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par QuarkXPress(R) 12.1 / Acrobat Distiller 8.0.0 (Macintosh), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/05/2018 à 09:46, depuis l'adresse IP 194.250.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 340 fois.
Taille du document: 6.8 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


31e année

n°04 - Mai 2018
GRATUIT

www.info-eco.fr
INFORMATIONS ÉCONOMIQUES DU POITOU ET DES CHARENTES • 1ER MENSUEL RÉGIONAL INDÉPENDANT

DOSSIER

Les coulisses
du Poitiers Basket 86
SOLIDARITÉ

TOURISME

500 Ferrari,
un circuit
et la rage de vaincre

Le Sud Vienne comme
vous ne l’avez jamais vu

Lancée le mois dernier et après trois ans de préparation, la nouvelle marque de
destination des offices de tourisme de la communauté de communes Vienne et
Gartempe a pour vocation de valoriser les différents sites touristiques
insoupçonnés du territoire. PAGE 2


L'association Sport & Collection revient au circuit
du Vigeant pour sa 24e édition de 500 Ferrari contre
le cancer du 1er au 3 juin. Elle vise un nouveau record
pour 2020 : atteindre les 5 M¤. PAGE 6



P -AM
PROM

3eme edition

PAR Eq
P
quipes :
3 amateurs
am
s
1 professio
p
onnel
1 4 & 1 5 septe
embre 2018

Compétition agréée pa
ar PGA France

Golf du Haut-Poitou - 86130 BEAUMONT SAINT-CYR

www.go
g lfduhautpoitou.
p
fr

Con
nstituez
votre
e équipe !
er
a
artageant av
sportif d’exception !
05 49 62 53 62
contact@golffduhautp
poitou.com

Vie des Territoires
I 2 I Info-éco

Mai 2018

TOURISME

Toujours y croire !
Il faut parfois toucher le fond pour
atteindre des sommets. Dans le monde du
sport comme dans celui de l'entreprise,
nous pouvons rencontrer des périodes
difficiles semées d'embûches et des
successions de mauvaises nouvelles.
Néanmoins, l'humain a cette folle capacité
de s'adapter et de rebondir pour continuer
à avancer et réussir. Pour réussir, les leaders
ont en commun huit points : la passion,
une vision, un esprit de gagnant, ils
s'entourent bien, pensent différemment,
vont à l'essentiel, ne procrastinent pas et
considèrent l'échec comme une tentative.
Et oui, car même si nous perdons, nous
gagnons. Nous gagnons, le droit de
recommencer et de faire mieux.
Partenaire du Club Affaires du Poitiers
Basket 86 depuis sept ans, la rédaction
d'Info-éco a été piquée par le virus. Entre
défaites et victoires, c'est toujours un
plaisir de suivre une équipe, de voir son
évolution, de l'accompagner dans ses
actions en dehors du terrain de jeu. Ainsi à
travers notre dossier, « Dans les coulisses
du PB86 », nous vous invitons à découvrir
l'envers du décor. Car au-delà du spectacle
du samedi soir, c'est une entreprise à part
entière qui s'active pour développer et
faire fructifier ses activités. Quels sont les
projets du club ? Que fait-il en termes de
formation ? Qui sont les partenaires ? D'où
vient la force du bénévolat ? Vous
trouverez toutes les réponses dans ce
dossier spécial consacré au club, aux
femmes et aux hommes qui l'animent avec
une passion débordante et contagieuse.
Allez le PB, nous sommes avec vous !
Lydia De Abreu,
rédactrice en chef adjointe

Sud Vienne Poitou
va surprendre les touristes
Sud Vienne Poitou est la nouvelle marque de destination des offices
de tourisme de la communauté de communes Vienne et Gartempe.
Partez à la découverte de lieux insoupçonnés en Vienne. 

L

e 22 mars dernier,
la marque SVP
comme Sud Vienne
Poitou, a été lancée officiellement. Il s’agit d’un
nom de destination pour
mettre en avant des prestations touristiques sur
l’ensemble du territoire de
la communauté de communes Vienne et Gartempe. « Cela représente tout
de même un tiers du département de la Vienne », précise
Yvonne Léauthaud, directrice des offices de tourisme de Vienne et Gartempe.
Et ce fût un travail de
longue haleine qui a
débuté en 2014 lorsque les
représentants de la communauté de communes
ont décidé de mettre l’accent sur le tourisme. C’est
devenu une priorité pour
la politique locale dans le
but d'impliquer les acteurs
du territoire (c’est-à-dire
les hébergeurs et les différents sites touristiques).
« Nous avons constaté que le
territoire possédait des atouts,
mais ils étaient mal connus et
peu mis en avant », poursuit
la directrice.

Trois années de
préparation
INFO-ÉCO
Siège social :
Public Media
7 impasse du Moulin
86700 Payré

Il a fallu à peine plus de
trois ans pour mettre en

Amélie Geay (à g.) chargée de la boutique de l’office de tourisme de Montmorillon et conseillère en
séjour. Yvonne Léauthaud, directrice des offices de tourisme de Vienne et Gartempe.

place cette marque, ce
label et le lancement de
SVP, lors de la saison 2018.
Sud Vienne Poitou se positionne sur la tendance du
slow tourisme, autrement
dit les touristes qui prennent le temps de découvrir
une destination, d’apprécier des paysages en privilégiant des endroits proches de chez eux et des
moyens de transport
moins polluants.
Pour communiquer sur
ce territoire important du
département, ils ont pris les
devants en publiant un
magazine qui met en
lumière toutes les destinations possibles autour de
plusieurs thèmes : adréna-

Directeur de publication / Rédacteur en chef : Roger Anglument
Rédactrice en chef adjointe / Responsable de la rédaction :
Lydia De Abreu

Contact :
Adresse : 48 rue Jean-Jaurès, 86 000 Poitiers
Tél. : 05 49 42 74 30
Mail : info@publicmedia.fr
Site : www.info-eco.fr
Facebook : Info-eco.fr et Twitter @infoecofr
Publicité :
ComWest 2 : 06 81 14 22 06
Abonnement : 99 euros pour un an
Tél. : 05 45 31 06 05
Imprimerie : L'Éveil - 43 000 Le Puy-en-Velay

Plus 20 % d’ici trois ans
Toutes ces initiatives ont
été prises pour dynamiser
le tourisme dans cette partie du département. L’objectif, est d'augmenter le
nombre de touristes de
+20 % d'ici trois ans,
sachant qu’aujourd’hui, le
nombre de nuitées s’élève
à 700 000 chaque année. En
ce moment, le chiffre d'affaires généré par le tou-

Informations économiques et échos du Poitou-Charentes
Fondateur : Michel Geniteau

Rédaction : Mathilde Wojylac

line, exception culturelle,
famille, vert et nature, gourmand terroir. « Il y a plein de
choses à faire. On y retrouve
tous les vrais atouts du territoire : le patrimoine matériel,
le patrimoine architectural, les
activités ludiques ... », complète Yvonne Léauthaud.
Les offices du tourisme de
Vienne et Gartempe y travaillent depuis l’été dernier.
De nombreuses photos qui
représentent les différents
sites répertoriés ont été
réalisées. En octobre, ils
sont passés à la rédaction
de petits textes explicatifs
qui accompagnent ces belles images.

risme est estimé à
20 millions d’euros. Avec
cette augmentation, il
serait révisé à la hausse.
Car le tourisme fait vivre
l'économie locale.
Cette année, Sud Vienne
Poitou a fait le tour des
salons touristiques : Londres, Lyon et même
40 stands au salon Proxi’loisirs de Poitiers début
mars. « Il y a tant de choses
à voir que même les habitants
de la Vienne ignorent tout sur
ce qu’il y a à découvrir ici »,
sourit Yvonne Léauthaud.
La marque va même mettre en ligne d’ici fin mai un
site internet sudviennepoitou.com avec des vidéos de
promotion, des photographies. Tout pour donner
envie de s'y rendre. L’an
prochain, la marque va
s’attaquer aux départements limitrophes en
déployant une campagne
publicitaire originale … car
le Sud Vienne Poitou risque
de nous surprendre
comme l’indique leur slogan : Surprenez-vous. ◆
JULIEN PRIVAT

Le Parc Aventure ArbreSo propose tyroliennes et parcours
accrobranches à l’Isle-Jourdain.

Xpédition Sud-Vienne
La communauté de communes Vienne et Gartempe organise
pour la troisième année le challenge Xpédition Sud-Vienne le
vendredi 15 juin au CPA de Lathus, à partir de 14h. Ce défi
sportif et ludique, avec des épreuves sportives mais aussi des
jeux d'adresse, d'équilibre … est à destination des entreprises,
des associations et des collectivités. Il a pour objectif de
créer une dynamique territoriale, en faisant découvrir le territoire et en favorisant les relations humaines au sein des
structures participantes. Un espace pour valoriser l’entreprise
et son activité est offert avec l’inscription. Le Challenge sera
suivi d’un buffet avec toutes les équipes participantes.

Situé à Saint-Martin-l’Ars, l’Abbaye royale de la Réau est un joyau du
Haut-Poitou.

Vie des Entreprises
I 3 I Info-éco

Mai 2018

NUMÉRIQUE — NIORT & POITIERS / 79 & 86

Avis d’expert

Tédélec, au service
de la technologie

La déclaration
d’accident du travail
en ligne

Depuis 1965, Tédélec se développe au gré des avancées numériques
dans l’audiovisuel. Robert Crépeau a toujours privilégié la proximité
avec ses clients et la veille technologique.

T

édélec décline son
savoir-faire en
trois métiers : la
vente de matériel audiovisuel, l'installation/dépannage et la location/prestation, en direction des
professionnels. Si le siège
est à Niort, l'entreprise
s'est implantée également
à Poitiers, zone de la République. Face à son développement, elle vient de
déménager dans de nouveaux locaux, plus grands
(500 m2), pour un investissement de 550 000 euros.
Son dirigeant, Robert Crépeau veut ainsi affirmer sa
présence et convaincre de
nouveaux clients de lui
faire confiance.
Tout a commencé avec
le beau-père de Robert Crépeau. Pierre Favereau crée
l'entreprise en 1965. « Il
était alors disquaire à Niort et
vendait des platines à côté. Il
a développé un nouveau
métier et la société avec la
réparation de matériel »,
explique le Niortais. Dans
les années fastes, l'entreprise a été grossiste pour la
Camif en hifi, vidéo, son …
« Dans les années 1970, la
société prend le tournant de la
vente de matériel vidéo professionnel. Il y a alors peu
d'entreprises sur ce créneau
et du potentiel. » Robert Crépeau arrive en 1984 dans la
société. Après trois années
difficiles, il redresse la
barre des comptes et développe l'entreprise. Il
rachète VidéoVox à Poitiers
en 2004, qui fusionnera en
2008 pour devenir Tédélec.
En 2014, il crée Tédélec

Au plus tard 48 heures après que l’accident vous ait été
signalé, vous devez
établir la déclaration
d’accident du travail et
l’adresser à la Caisse
primaire d‘assurance
maladie du lieu de
résidence de la victime.

Quels sont les
avantages de la
e-DAT en ligne via
net-entreprises.fr ?

Robert Crépeau est arrivé en 1984 dans l’entreprise familiale.

Event pour la partie évènementielle et location de
matériel. « Je suis fier d'avoir
développé la société tout en
conservant les équipes et de
travailler aujourd'hui dans
une bonne ambiance. Quand
je suis arrivé, l'entreprise
comptait quatre personnes.
Actuellement, nous sommes
19. »

Le sur-mesure du son
et de la vidéo
Tédélec se concentre
aujourd'hui sur l'audiovisuel professionnel. « Une
collectivité, une entreprise a
un problème. Nous nous
adaptons à chaque projet, au
budget, à la salle, aux
contraintes, au matériel. Nous
essayons d'amener un angle
d'attaque différent, une expertise en plus. » La société
équipe en vidéo et son les
salles de conseils (mairie
de Poitiers, Niort ...), de

cours, les amphithéâtres
(pour l'université de Poitiers, les mutuelles, les
banques …) avec des
casques, des vidéoprojecteurs, des tableaux numériques, des enceintes sans
fil ... Parmi les belles réalisations, il faut citer l'équipement d'attractions au
Futuroscope : “L'Extraordinaire voyage” et plus
récemment “Sebastien
Loeb Racing Xperience”.
« Nous faisons du sur-mesure,
souligne Robert Crépeau.
Nous partons des besoins et
des usages de nos clients pour
trouver la solution technique
adéquate. Chez nous, pas de
prêt-à-porter, que du surmesure. Et, plus c’est simple
d’utilisation pour les clients,
plus c’est compliqué pour
nous dans la réalisation. Nous
faisons beaucoup de veille
technologique et nous testons
de nombreux produits avant

de les proposer. » Affichage
dynamique, streaming,
automatisation
des
tâches … le numérique
évolue vite. Pour ne pas
rester seul face à ces changements, il a notamment
intégré le SPN, le réseau
des professionnels du
numérique, dès 2005, pour
en devenir vice-président,
puis président et aujourd'hui trésorier. « Le travail
avec le local est un de mes
chevaux de bataille. Quand
nous nous éloignons de nos
bases, nous travaillons systématiquement avec des confrères du territoire. La proximité
nous permet d'être réactif. » ◆
MATHILDE WOJYLAC

FICHE D’IDENTITÉ
Création : 1965
Siège : Niort
Dirigeant : Robert Crépeau
Effectif : 19 personnes
CA : 4,3 M¤

Frédéric Jallais, conseiller
Informatique Services

• Plus complète :
grâce à une aide en ligne, les déclarations sont mieux
renseignées, ce qui limite les allers-retours avec la
Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
• Plus économique : vous n‘avez plus besoin
d‘envoyer de courrier en recommandé avec accusé de
réception. L’inscription et l’utilisation de net-entreprises.fr sont entièrement gratuites.
• Plus rapide : la e-DAT en ligne vous permet de
transmettre instantanément votre déclaration. Elle
offre aussi un traitement plus rapide par l’Assurance
Maladie.
• Pratique : vous renseignez en une seule fois les
2 formulaires nécessaires, la déclaration d’accident
du travail et la feuille d’accident qui permet au salarié
victime de bénéficier de la gratuité des soins consécutifs à l’accident. En plus du formulaire en ligne, vous
avez aussi la possibilité d’apporter toutes les informations que vous souhaitez communiquer ou de joindre des documents complémentaires.

Vous êtes déjà inscrit sur net-entreprises.fr
mais vous n‘êtes pas encore inscrit à ce
service ?
Inscrivez-vous à partir de votre menu personnalisé.
Vous pourrez accéder à ce service dès le lendemain.

Vous n’êtes pas encore inscrit sur netentreprises.fr ?
Vérifiez au sein de votre entreprise si vos collègues
le sont déjà. Sinon, rendez-vous sur la page d‘accueil
du site net-entreprises.fr.
Renseignez la rubrique « Vous inscrire » avec le
numéro Siret de votre établissement, vos nom, prénom, numéro de téléphone et e-mail. Sélectionnez
ensuite les déclarations susceptibles de vous intéresser dès maintenant ou dans le futur, à commencer
par la déclaration d’accident du travail et l’attestation
de salaire pour le versement des indemnités journalières.
Vous pourrez accéder à la déclaration d’accident
du travail et à l’attestation de salaire en ligne 7 jours
après votre inscription à ces services.
Contact :
Pour tout accompagnement concernant la e-DAT,
contactez votre conseiller Informatique Services, Frédéric Jallais.
Mail : cis-employeurs@cpam-poitiers.cnamts.fr.

Les Cheminées Poujoulat avaient besoin d’un support de présentation
de leur usine. La Boîte à Films s’est chargée du contenu et Tédélec du
matériel, en l’occurrence des casques de réalité virtuelle.

A l’inauguration des nouveaux locaux de l’entreprise à Poitiers, le
maire de la ville, Alain Claeys a souligné : « Vous êtes un assemblier
qui à partir de matériels différents propose une solution complète.
J’ai également retenu un mot : collaboratif. »

Vie des Entreprises
I 4 I Info-éco

Mai 2018

BIJOUTERIE — SAINT-TROJAN-LES-BAINS / 17

Retour de plage
a le succès modeste
Les bijoux fantaisie de l'artisan d'art oléronnais Retour de plage font le bonheur des clients. La société va
bientôt commercialiser un nouveau coffret-cadeau à destination des entreprises.

N

ous nous attendions à un chef
d'entreprise
euphorique, fier ou encore
incrédule de voir sa société
figurer pour la seconde
année consécutive parmi
« les 500 Champions de l'économie française » listés
par nos confrères du journal Les Echos. Pas du tout.
« En fait, nous avons un peu
baissé », a réagi Patrice Boulard, co-dirigeant avec son
épouse Myriam Bataille de
la PME à succès Retour de
plage, spécialisée dans les
bijoux fantaisie. « En fait, ce
classement repose sur trois
exercices comptables, 2014,
2015 et 2016 pour celui de
2017 et 2015, 2016 et 2017
pour celui de 2018, dévoile til. Pour le premier classement,
en cumulant les trois exercices,
on était à plus de 100 % d'augmentation de notre chiffre d'affaires, mais pour le second on
est descendu à 93 %. » Patrice

Tout sort de l’imagination de Myriam Bataille, inspirée par les voyages.

Boulard n'est pas en train
de faire la fine bouche. Simplement l'humilité est une
vertu cardinale à Retour de
plage, qui surfe pourtant
sur la réussite depuis 1999.
« Notre succès tient en partie
à la chance, celle d'être complémentaires avec mon
épouse. Elle crée et moi je
m'occupe des autres aspects,
administration, marketing,
développement commercial.
Vous savez, un artiste est un
peu en décalage avec la

rigueur que demande une
entreprise. C'est presque antagoniste. Mais quand on est
complémentaire, on progresse.
D'autant que mon épouse n'a
pas de prétention. Elle crée des
petites séries et attend le
retour des clients. Elle se
demande encore pourquoi ça
marche. »

Coffret-cadeau
d'entreprise
Et pourtant, ça marche.
Elle a commencé en expo-

Patrice Boulard en train de peaufiner ses coffrets cadeaux à destination des entreprises.

sant quelques bijoux sur
un filet de pêche. Aujourd'hui ce couple d'anciens
moniteurs de ski (elle) et
de voile (lui) compte
7 magasins de Noirmoutier à Royan et emploie
48 personnes en équivalent temps plein. « Nous
allons bientôt passer les 50 »,
souffle même Patrice Boulard, qui peaufine un projet

de coffret-cadeau à destination des entreprises pour
diversifier encore l'offre de
Retour de plage, qui propose aussi du parfum. « Il
s'agit d'un coffret tiroir plurisensoriel avec un livret, un
marque-page, un échantillon
de parfum, des bonbons, du
thé, un paquet cadeau et une
carte cadeau en magasin ou
sur internet, détaille le diri-

geant. Nous l'avons testé
avec l'équipe de notre cabinetcomptable (60 personnes), les
salariés étaient ravis. Si le
succès suit, cela permettrait
de lisser l'activité, très saisonnière, sur tout l'année et de
solidifier encore le chiffre d'affaires. » On n'a peut-être
pas fini de voir Retour de
plage dans Les Echos. ◆
OLIVIER GUÉRIN

INFORMATIQUE – LA ROCHELLE / 17

La bonne santé d’OpenXtrem,
éditeur de logiciels médicaux
La PME édite des logiciels pour le monde de la santé. Son dernier logiciel d’aide à la pratique médicale
étant commercialisé et le lancement à l’export d’un second augurent pour la société une belle croissance.

C

patients, ceux-ci pouvant recevoir et envoyer de nombreuses
informations de pré-admission
et post-hospitalisation (documents, formulaires, suivi de récupération).

'est super, ça couronne des
années de travail, réagit le
co-fondateur de cette
société d’édition de logiciels pour
le monde de la santé, Thomas
Despoix. Mais honnêtement cela n'a
rien d'exceptionnel au regard de
notre croissance. Cela fait des années
que notre chiffre d'affaires augmente
de 20 à 25 % chaque année. Mais
avant, nous ne passions pas le « cut »
des 2 millions d'euros en dessous
duquel on n'apparaît pas dans le
classement. Mais je vous le dis tout
de suite, nous y serons aussi en
2019. »

OX Mediboard à l'export

TAMM commercialisé
Le jeune dirigeant (41 ans)
peut être sûr de lui, il sait que
deux éléments vont consolider
la bonne santé d'OpenXtrem.
Tout d'abord, après trois ans de
développement et de certifications, le logiciel d'aide à la pratique médicale TAMM est commercialisé. « TAMM, c'est à la fois
le dossier patient personnalisé numé-

Thomas Despoix et le chargé de qualité logiciel Paul Briton.

risé, un logiciel d'aide à la décision
médicale et un logiciel de gestion de
cabinet, surtout si celui-ci est pluridisciplinaire, détaille l'ingénieur
en architecture logicielle. Il y a un
volet prise de rendez-vous, un volet
de prescription avec les produits que
prend le patient et les possibles inter-

actions médicamenteuses ou encore
un volet organisationnel quant à l'occupation régulière de toutes les salles
de soins. Et bien sûr, la carte vitale
est gérée également. »
Ce nouveau service vient compléter la gamme OpenXtrem, qui
compte déjà OX Mediboard, un

système d'information hospitalier pour optimiser les ressources
matérielles et humaines à destination des établissements de
santé de toutes tailles (clinique,
maternité, autre) et Appfine, une
application créant un lien entre
établissement de santé et

Cet ensemble de services a été
imaginé par l'autre co-fondateur
d'Openxtrem, Romain Ollivier,
41 ans lui aussi, qui a mené une
partie de ses études d'ingénieur
dans l'administration des établissements de santé.
Autre élément confortant la
présence d'OpenXtrem dans le
top 500 en 2019, les deux Rochelais, qui dispensent des cours à
l'université, vont lancer OX Mediboard à l'export. « Dans la CEE, il
existe des spécificités régionales,
comme notre carte vitale, mais c'est
la même réglementation et la même
exigence partout, explique Thomas
Despoix. Nous retrouvons le même
tronc commun. » ◆
O. G.

Vie des Entreprises
I 5 I Info-éco

Mai 2018

INVENTION — VALDIVIENNE / 86

L’hygiène des écuries,
le dada de CDN Horse
CDN Horse vient d’emménager dans de nouveaux locaux à Valdivienne. La PME se développe et compte
bien s'ouvrir à de nouveaux clients avec sa machine de lavage pour le matériel équin.

P

as très loin de la
centrale nucléaire
de Civaux, à Valdivienne, CDN Horse a
installé ses nouveaux
bureaux et son atelier
(450 m2). « Je n'ai pas besoin
de showroom et les transporteurs viennent jusqu'à moi. Le
prix du m2 est également intéressant. Il n'y a donc pas d'objections à ce que je m'installe
en milieu rural », souligne
Sébastien Nominé, le dirigeant. Jusqu'à présent,
l'entreprise avait ses quartiers chez le chef d'entreprise, à Sillars. Mais avec
le développement de son
catalogue et du nombre de
clients, il fallait voir plus
grand.

Une machine unique
Après plusieurs années
chez Décathlon, au lavage
de couvertures, Sébastien
Nominé crée en 2013,
Conseil et Développement
Nominé. « Grâce à mon acti-

vité de conseil en stratégie
industrielle, j'ai parallèlement
développé des produits pour
le monde équestre sous la
marque CDN Horse. » En
2014, il brevète sa machine
de lavage. « C'est en fait la
conjonction des moyens financiers et de l'idée qui m'ont
poussé à créer mon activité.
En étant moi-même cavalier,
je rencontrais ce problème. »
Et pour les clubs ou les
petits propriétaires, il
n'existait pas de solutions
satisfaisantes.
Le produit phare de CDN
Horse se nomme My
Groom. C'est une machine
d'entretien et de lavage
destinée en premier lieu
au matériel et à l'équipement pour cavaliers et chevaux. « C'est une machine
unique au monde, simple et
efficace, souligne l'inventeur. Avec une prise et un
tuyau d'arrosage, elle permet
de laver tous les textiles et de
réaliser l'entretien des cuirs

Se diversifier

Sébastien Nominé a développé My Groom, une machine qui lave et
désinfecte tout le matériel équin et entretient les cuirs.

de façon mécanique et aussi
bien que s'il était fait à la
main ! Poil, boue, terre … tout
est enlevé et sans abimer les
matières. »
Au fur et à mesure, le
catalogue s'est étoffé. « Il
s'est construit en écoutant les
besoins des clients, tout en
restant toujours sur des produits qui n'existaient pas déjà
sur le marché. » Ainsi, CDN
Horse a ensuite développé

des séchoirs, ainsi que des
consommables pour le
lavage des textiles et l'entretien du cuir. « Nous avons
nos propres produits, mais
surtout sur des besoins spécifiques (une lessive désinfectante, une pour les couvertures extérieures …). Là aussi,
nous avons cherché, avant
tout, à répondre à la demande
de nos clients », note Sébastien Nominé.

Récemment, les produits phyto-sanitaires sont
venus compléter le catalogue. « C'est un marché tendance qui doit nous permettre
de nous diversifier. Globalement, nous sommes sur des
produits pour le bien-être des
chevaux et l'hygiène dans les
écuries, mais My Groom peut
aussi répondre à d'autres problématiques. » Actuellement, plus de 1 500 écuries
sont équipées, mais des
clubs de motocross, de
rugby se sont montrés
intéressés. « Pour un élevage
de chiens, de faisans, pour un
gîte …, pour laver des couvertures, des chaussures de
sport, des tapis de voiture …
les domaines d'application
sont très larges. »
Il a vendu également
quelques produits à l'étranger dans une dizaine
de pays européens. « Cela
s'est fait avant tout par opportunité et non par rapport à

une prospection construite à
l'international, mais nous
avons du potentiel. » L'entreprise compte cinq salariés.
« Je suis parti de zéro. En quatre ans, une équipe a été formée, des produits ont été
conçus et développés, nous
réalisons l'achat des pièces,
l'assemblage, le contrôle, la
commercialisation et le service-après-vente. Nous avons
intégré tout le process. » Et
des nouveautés devraient
bientôt sortir. Ainsi, son
dernier né est un machine
de lavage compacte,
transportable dans les
camions pour les jours de
compétition. ◆
MATHILDE WOJYLAC

FICHE D’IDENTITÉ
Création : 2013
Dirigeant : Sébastien
Nominé
Siège : Sillars
Effectif : 6 personnes

Le premier média
économique régional*
Info-eco

un mensuel papier
info-eco.fr
un site internet 24h/24

+

Info-eco 2.0
un hebdomadaire
numérique

Info-eco2
un dossier thématique

Info-eco.tv

L’actualité économique
en images

Suivez-nous sur
info-eco.fr

@infoecofr

*Toute l’information économique de Poitou-Charentes
et rédigée
par des journalistes professionnels
pour être informéstraitée
des dernières
actualités.
Rédaction - Abonnements : 48, rue Jean-Jaurès • 86000 Poitiers • Tél. 05 49 42 74 30 • Mail : info@publicmedia.fr

Loisirs
I 6 I Info-éco

Mai 2018

SOLIDARITÉ — VIENNE

500 Ferrari, un circuit
et la rage de vaincre
L'association Sport & Collection revient au circuit du Vigeant pour sa 24e édition de 500 Ferrari contre le
cancer du 1er au 3 juin. Depuis sa création, 4 M¤ ont été directement reversés au pôle de cancérologie du
CHU de Poitiers, cette année, elle souhaite atteindre un nouveau record et vise les 5 M¤ pour 2020.

C

haque année des
milliers de visiteurs se pressent
au circuit du Vigeant pour
découvrir un plateau
unique au monde de
500 Ferrari dont la « Daytona » qui fêtera ses
50 ans, mais également
d'autres marques de prestige telles que Jaguar,
Aston Martin, Maserati,
Lamborghini, Porche …
Aux commandes de
cette manifestation devenue incontournable dans
le département de la
Vienne, Jean-Pierre Doury,
le président, est satisfait
d'annoncer un programme
riche pour les amateurs
comme les passionnés de
bolides haut de gamme.
« Malgré la pluie, l'an passé
nous avons accueilli plus de

FEWEA

développement. Cette année,
nous aurons 10 projets à
financer. »
Alors pour allier plaisir
et belle cause, une seule
adresse, le Val de Vienne, le
circuit du Vigeant dès le
1er juin, 500 Ferrari et Cie
seront là pour le plaisir des
yeux, mais également pour
les plus téméraires, pour
faire un baptême de
piste. ◆

40 000 spectateurs. Cette
année, avec le soleil, nous
escomptons le double. Nous
avons un programme riche en
plateaux. Nous relançons le
concours d'Etat Ferrari. L'Armée de l'air nous fait l'honneur de sa présence. Tout est
réuni pour passer trois jours
de festivité et de découverte
avec comme but ultime, aider
la recherche contre le cancer. »

A quoi sert l'argent ?
Depuis sa création en
1995, l'association reverse
l'intégralité des bénéfices
de la manifestation au pôle
de cancérologie du CHU de
Poitiers. Chaque année, un
conseil scientifique présidé
par le professeur Norbert
Ifrah choisit les matériels
et projets de recherche qui
bénéficieront des fonds

Jean-Pierre Doury, entouré de Jean-Marc Tourani et des élus du conseil départemental.

récoltés. « Notre événement
nous a permis d'importer des
Etats-Unis le premier NanoKnife destiné à traiter les cancers du pancréas et du foie,
mais également de financer
des nouveaux protocoles particuliers en hématologie »,
note le président. Et le professeur Jean-Marc Tourani,

coordinateur du pôle
hospitalo-universitaire
régional de cancérologie
d'ajouter : « L'ensemble de
ces dons nous permet d'accéder à de nouvelles molécules,
de nous procurer de nouveaux
matériels, de financer des
recherches fondamentales.
Sport & Collection est un véri-

table accélérateur, la manifestation est essentielle à notre

LYDIA DE ABREU

Plus : Le programme sur
www.sportetcollection.info.

La Vienne, fidèle partenaire
Depuis sa création en 1995, le Département de la Vienne a
toujours apporté son soutien. Cette année, il sera présent sur
le stand Cheval de Bataille et proposera des ateliers sur la
prévention de la maladie animés par des spécialistes de la
nutrition, en réflexologie et des éducateurs sportifs.

Tourisme
I 7 I Info-éco

Mai 2018

GÉOCACHING — NOUVELLE-AQUITAINE

Terra Aventura : la chasse aux trésors
sur mobile s’étend en Charente
Près de 35 000 personnes sont venues jouer au jeu de piste Terra Aventura en Charente en 2017. Une belle
fréquentation pour ce jeu arrivé dans le département en 2015. De nouveaux sites sont prévus cette année.

A

rrivé dans le
département de
la Charente en
2015, le jeu de géocaching
Terra Aventura ne cesse
d'attirer de nouveaux
adeptes.
Un jeu qui se pratique
via son smartphone,
alliant découverte des
richesses patrimoniales de
la Charente et résolutions
d'énigmes à travers les
25 caches réparties dans le
territoire. Culture, gastronomie, préhistoire, sport
ou même arts plastiques ...
les thématiques sont nombreuses et les itinéraires
variés. L’occasion de
découvrir le territoire
d’une façon inédite, selon
Charentes Tourisme, qui
voit ici l'opportunité d'un
potentiel développement
de l'attrait touristique, le
jeu de piste pouvant également s'effectuer en
anglais et toute l'année :

ce jeu initié en HauteVienne en 2011, et qui
conquiert donc peu à peu
ses voisins. En 2017, ils
étaient ainsi 34 604 adeptes à s'être lancés dans
cette chasse aux trésors
dans le département de la
Charente, contre seulement 3 764 en 2015 et
13 240 en 2016.

Le géocaching a le vent en poupe et propose de nouvelles caches.

« L'idée est d'explorer les sites
autrement, d'une manière
originale et avec son smartphone, sous forme de chasse
aux trésors. Le potentiel développement est conséquent et
permet de proposer une nouvelle offre touristique, de créer
des retombées économiques
locales, en plus de générer
une activité ludique, gratuite,
de proximité, innovante et
ouverte à tous. » 18 partenaires de Charente et Cha-

rente-Maritime se sont
ainsi engagés dans ce
dispositif. Des collectivités,
mais également les offices
de tourisme qui investissement 1 500 euros chacune pour la création d'un
parcours et 200 euros par
an pour la maintenance,
ajoutés à cela 14 500 euros
de Charentes Tourisme.
Des investissements
financiers à la hauteur de
l’engouement suscité par

Huit départements
dans l’aventure !
Au total, 220 parcours
étaient proposés l’an passé
dans la région NouvelleAquitaine — dont 50 nouveaux — pour 223 224 visiteurs (78 % de famille) dans
huit départements : HauteVienne, Charente, Corrèze,
Creuse, mais aussi Dordogne, Lot-et-Garonne, DeuxSèvres et Charente-Maritime, les quatre derniers
départements à avoir
rejoint Terra Aventura l'année dernière. « Sur un total

de 35 circuits, représentant
137 kilomètres dans les deux
Charentes, 55 556 Terr'Aventuriers ont participé aux parcours en 2017. Ces résultats
sont d'autant plus remarquables que la fréquentation est
réalisée sur six mois de l'année, suite au lancement des
premiers parcours en Charente-Maritime en juin. C'est
d'ailleurs le premier département en nombre moyen de
personnes par parcours (1
905), et la Charente se classe
deuxième avec une moyenne
de 1 173 personnes », note-ton à Charentes Tourisme.

Deux nouveaux
parcours en Charente
A noter que cette année,
une centaine de nouveaux
parcours devraient voir le
jour dans les douze départements de NouvelleAquitaine, dont deux en
Charente et dix en Charente-Maritime : « Deux
nouveaux territoires seront
concernés ; celui de RoyanAtlantique, à Mornac et Talmont, ainsi que Aunis Marais
Poitevin, à Saint-Germain-deMarencennes. » ◆
G. P.

Plus sur : www.terra-aventura.fr.

Comment jouer ?
Pour ceux qui ne se seraient pas encore lancés à la conquête
des Poï'z, ces personnages emblématiques à collectionner, le
principe est simple. Il suffit de télécharger l'application mobile
gratuite Terra Aventura et se laisser guider en se rendant sur
les parcours, et en répondant aux énigmes permettant de
trouver une cache afin de récupérer son premier Poï'z, un
badge représentant des petits personnages. Le but du jeu
étant d'en découvrir le plus possible. 31 Poï'z sont ainsi en jeu.

E
L
L
E
V
NOU ACTION
ATTRtien Loeeb
s
nc
Séba Xperie
g
Racin

n
VR E- 5

D

VR = Réalité Virtuelle




Télécharger le fichier (PDF)

IE-02-Mai.pdf (PDF, 6.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


ie 02 mai
ie2 immo 2015
cp25avril
ie juillet aout
ie2mutuelles
ie 06 juillet

Sur le même sujet..