LIBECCIATA 2018 hs2 AIR FRANCE MALING .pdf



Nom original: LIBECCIATA 2018 hs2 AIR FRANCE MALING.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CC 2015 (Macintosh) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/07/2018 à 10:21, depuis l'adresse IP 92.153.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 287 fois.
Taille du document: 1.5 Mo (6 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


A LIBECCIATA
Juin 2018
Hors Serie
Numero 2
La Poste

DEUXIEME NUMERO HORS SERIE

Ouverture à l’actualité et aux
autres sections
La distribution de ce hors Serie sera exlusivement disponible
en ligne, via Facebook ou par mail si vous faites partie de notre
mailing list.
Ce Hors Serie à pour but d’apporter un coup de projecteur sur les
differentes sections STC et de mettre en lumiere une actualité
sociale locale.
Ce Numero est consacré à AIR FRANCE,
Philippe Alessandri va nous parler des conflits sociaux
ainsi que de la reforme du droit syndical qui va impacter directementl la reprensentativite du STC .
alibecciata@gmail.com

AIR FRANCE

Entretien avec Mr Philippe Alessandri
représentant de section syndicale STC
à AIR FRANCE
Pouvez vous nous dresser une photographie
de la section STC/AIR FRANCE ?
La section STC a été créé par Bernard Thery au moment de la
création du STC (1984), il s’en est occupé jusqu’à son départ en
retraite.
Après m’avoir accompagné pendant quelques mois pour mes
premiers pas dans le syndicalisme, je lui ai donc succédé à la
tête de la section STC Air France.
Cela fait déjà 3 mandats, soit près de 15 ans.
La section à bien grandie et nous avons eu nos meilleurs résultats aux dernières élections.
A Ajaccio nous sommes 3 titulaires et 3 suppléants, à Bastia 2
titulaires et 2 suppléants.
Il y a 2 syndicats reparti à, 45% pour le STC avec une plus forte
représentativité au niveau « passage » (enregistrement, embarquement...) et un petit peu moins en « Piste » sur Ajaccio,
et l’inverse sur Bastia.
La CGT est à 55%, les débats sont donc équilibrés !

Ces dernières années et après des périodes tendues entre
nos sections CGT et STC, la stratégie a été d’apaiser le
débat, de trouver des points de convergence quand cela
était possible.
Qu’est-ce qui vous différencie au niveau des
actions ?
Pour avoir une bonne vision de ce qu’est notre section
STC Air France, il faut bien comprendre dans quelle sphère
nous évoluons et prendre en compte la vision nationale de
la direction dans nos prises positions.
La direction locale n’a mandat que pour gérer le quotidien
et ce, dans un cadre bien délimité.
Le périmètre des élections a été élargi au niveau national,
nous ne sommes donc plus représentatifs et les réunions
de négociations se sont transformées en réunions de concertations.
Mais nous reviendrons sur ces points un peu plus loin.
Ces dernières années, on a toujours essayé de faire converger nos actions entre CGT et STC, d’aller vers un front
uni car il ne faut pas oublier le contexte dans lequel est Air
France depuis 2011.

Ce ne fut depuis cette date qu’une succession de plans
sociaux, certes non contraints mais ayant radicalement
changé notre quotidien.

Au niveau des effectifs en Corse, nous sommes actuellement 160 Personnes /équivalent plein temps, à Ajaccio et
à Bastia.

Nos besoins sont toujours les mêmes : nous avons
des besoins de personnel supplémentaire pour la saison.

Malheureusement, l’objectif comptable de l’entreprise est
de tomber à 100 par escale, sachant que nous sommes déjà
en sous-effectif pour travailler au quotidien et ce même
l’hivers !
Il faut bien donner les congés à un moment, effectuer les
formations etc.

Le conflit dit des « indignés »
Sur le dernier gros conflit dit des « indignés », qui concernait les CDD, la direction a décidé de ne plus renouveler
les contrats CDD saisonniers de personnes qui travaillaient
avec nous depuis des années.
A terme, elles pouvaient prétendre obtenir un CDI en Corse.
La direction a alors voulu nous imposer un système de
sous-traitance à la place des contrats CDD.
Ce fut rejeté en bloc !
La direction d’Air France a alors décidé d’abandonner une
partie de son activité qu’était l’assistance des avions ATR
d’Air Corsica « l’été », de Mars à Octobre concrètement.
Depuis un retour en arrière semble impossible alors que mis
à part en juillet et en aout, nous nous retrouvons inactifs au
moment de ces vols ATR. Bref….
Dans ce conflit, il y a eu beaucoup d’incompréhensions et
d’erreurs de procédure qui ont fait qu’à Ajaccio les CDD
n’ont pas pu être requalifiés en CDI contrairement à Bastia.
Sans s’étendre plus sur ce conflit, on peut dire que ça a été
un énorme gâchis.
Pour la direction, les contrats sous forme de CDD étant
dorénavant exclu en Corse, pour avoir des renforts, indispensables en saison, la seule proposition est depuis
des années de la MOE, c’est-à-dire. de la Main d’Œuvre
Extérieur.
Nous sommes donc dans un système d’intérim.
Le lundi, la direction locale d’Air France « commande » ses
besoins en personnel pour le week-end.
Les MOE sont avertis au dernier moment, c’est une précarisation à outrance de l’emploi, une main d’œuvre moins
qualifiée et beaucoup moins impliquée au final.
Difficile de s’impliquer dans un système qui vous considère
si peu.
De notre côté, nous veillons au quotidien qu’ils aient les
mêmes conditions de travail que nous les titulaires.

Ce que propose l’accord
Augmentations Générales
+ 2% en 2018
+ 7% sur 4 ans *
+2% en 2018
+1,65% en 2019
+1,65% en 2020
+1,65% en 2021

Augmentations individuelles
+1,4% par an
*Sous conditions de résultats

Le modèle au niveau national d’Air France est de remplacer
les CDI par de la main d’œuvre précaire.
La qualité du travail ne va pas en s’améliorant, c’est une
vision très patronale de la ressource humaine, et c’est pareil
sur l’ensemble des escales sur le continent.
Cette vision, nationale, nous amène donc au conflit de ces
derniers mois.
Depuis 2011, il n’y a eu aucune augmentation de salaire, le
personnel fait des efforts qui ne sont jamais récompensés.
Pour pallier le manque d’effectif, notre quotidien
s’est dégradé, c’est ce ras-le-bol qui a abouti au dernier conflit national toujours en cours.

La genèse du conflit :
La CGC (syndicat des cadres) et la CFDT qui représentent
plus 33% des salariés, ont signés l’accord initial qui prévoyait une augmentation de salaire de 1%.
L’intersyndical en face qui représentait plus de 55% du reste des voix a été d’accord pour rendre caduque cet accord
signé.
C’était le départ du conflit.
Après de nombreuses journées de grève nationale, des tentatives de la direction de ne négocier qu’avec les pilotes et
donc fissurer l’intersyndicale.
L’ex-PDG d’Air France a proposé une augmentation 2% cette année contre 5.1% demandé par l’intersyndicale.
Avec un taux de participation de 80,33 %, les salariés ont
rejeté à 55,44 % l’accord salarial soumis à leur consultation. En conséquence, celui-ci a été retiré.
Ceci s’explique par l’immense ras le bol au sein des employés du groupe et que surtout ces augmentations soient
assujetties aux résultats.
Donc rien de sûr !
La sensation est que les PDG successifs font dire ce qu’ils
veulent aux chiffres.
Un changement de PDG vous fait passer d’une situation
grave avec des plans sociaux à une situation de croissance avec achat d’avions et embauches de pilotes.
Aujourd’hui, il y a, à la direction d’Air France, un PDG
sans pouvoir, uniquement là pour assurer la transition
jusqu’à la désignation d’un nouveau PDG qui pourra
définir sa politique.
Nous sommes dans l’incertitude la plus
totale sur notre avenir surtout que nous
sommes pointé du doigt comme étant les
escales les plus chers du Point à Point
c’est-à-dire de France.
Revenons au niveau local.
Tous les ans à partir du mois de mai nous
entrons presque toujours en conflit pour des
soucis d’effectif pour la saison !
Ces problèmes devraient se régler sans en
arriver là.
Encore une fois, nous avons dû déposer
un préavis de grève mais pour la première
fois cette année les négociations ont
abouti à un accord avant la journée
de conflit... on va vers le mieux.
(rire)

la Reforme du droit Syndical
Cela fait déjà plusieurs années que la direction d’Air France
a modifié le périmètre des élections DP et CE.
La représentativité est calculée par rapport aux résultats
aux élections CE au niveau national.
Il faut donc obtenir 10% des suffrages exprimés pour être
représentatifs et donc avoir le droit de signer des accords
mais aussi et surtout pour être invité autour des tables de
discussion.
N’ayant pas vocation à devenir représentatifs au niveau
national, nous sommes donc exclus de nombreux débats.
C’est un combat quotidien pour assister aux réunions portant sur la corse en tant que STC.
Je suis donc simple RSS (représentant de section syndicale)
et non DS (Délégué syndical).
Nous avons donc dû nous adapter et avons trouvé un appui
auprès de la section FO Air France.
Ne pouvant prétendre pouvoir obtenir un siège aux élections CE en tant que STC, nous invitons depuis plusieurs
élections nos adhérents et sympathisants à voter STC aux
élections DP et FO aux élections CE.
La direction d’Air France ne discutant qu’avec les « représentatifs » il lui est impossible de refuser le dialogue avec
FO.
Nous assistons donc en tant qu’experts aux cotés de FO
pour toutes les réunions portant sur la Corse. Tout le monde
sait bien que nous sommes le STC mais par ce truchement,
nous pouvons assister aux réunions sur notre avenir et restons indépendant de la CGT !
Mais tout ça va changer pour nous avec les ordonnances de M.Macron en mars 2019 avec les nouvelles élections CSE.
Notre inquiétude concerne notre représentation au CSE,
nous ne savons pas comment nous allons obtenir un siège,
ce qui voudrait dire, plus le moindre élu STC.
Il va être difficile pour la voix de la Corse d’arriver jusqu’à
Paris, l’entraide avec FO ayant ses limites !
En effet aux prochaines élections chaque syndicat va présenter une liste de 25 noms.
Si tout se passe comme prévu, les plus gros réservoirs en
effectifs que sont les aéroports d’Orly et Roissy Charles de
Gaules, devraient présenter en tête des listes aux élection
CSE.
S’ils sont élus, nous risquons d’avoir un Comité Social et
Économique exclusivement réservé au parisiens.
Ce qui implique que tous nos problèmes du quotidien traité
par le CHSCT et les Délégués du personnel, ne pourront
plus être traités en local !

Nous allons peut-être devoir déposer tous les mois
un préavis de grève pour discuter de ce qui à toujours relevé du périmètre des réunions DP.
Ce serait encore une triste innovation.
Je trouve qu’il aurait été plus judicieux de repartir les sièges
du CSE par Escale et par effectif afin d’avoir une meilleure
représentativité du personnel et maintenir un dialogue social cohérent.
Pour l’instant nous sommes toujours dans le cadre de l’ancien droit syndical avec une réunion des délégués du personnel une fois par mois, en local.
Le nouveau droit
syndical
entraine
une
concentration
des CE, CHSCT et DP.
C’est presque une façon
de museler le débat
quand on voit que le domaine de compétence des
futurs élus va s’élargir à tous
les périmètres de l’entreprise
et à toutes les escales.
Il faudra être capable de défendre tous les employés de la compagnie vous le demandant et dans
tous les domaines.
De plus, contrairement aux instances
DP actuelles, les suppléants ne pourront pas assister aux réunions en double.
Donc la charge se portera entièrement
sur les titulaires.
Cette tache semble tellement vaste et technique qu’on pourrait penser vouloir écraser les
syndicats sous la charge et étouffer le dialogue
social.
Encore beaucoup de choses sont incertaines
et restent à établir mais ceux qui n’ont pas vu le
périmètre de leurs élections changer, ont bien de la
chance.
Ce nouveau droit syndical prendra effet en mars
2019 lors des prochaînes éléction.

Autre inquietude
Notre inquiétude concerne aussi la DSP, Délégation de Service Public, en effet tous les 4 ans, avec la collectivité, un
cahier des charges est voté pour la liaison Corse/continent
qui est attribué jusqu’à présent au groupe Air France et Air
Corsica.
On ne connait pas encore le volume de l’enveloppe qui nous
sera attribuée pour équilibrer les coûts face aux périodes
creuses.
On imagine une diminution forte de cette enveloppe, c’est
encore une source d’inquiétude car selon la décision, cela
pourrait se répercuter sur nos effectifs.
C’est un dossier complexe, avec des enjeux importants
pour tout le monde, pour nous, nos emplois, pour les CTC,
les finances et pour les Corses les transports.
Nous espérons toujours que Air France Hop et Air Corsica
seront les seuls à répondre à cette offre et que l’on restera
sur un cahier des charges identique aux précédents.
Les discussions et travaux vont commencer à s’intensifier
à partir de la rentrée. Nous entrons donc à nouveau dans
une période de forte inquiétude mais tachons de rester confiants.

i
com l est bie
me
n
E
le pl Air Fra difficile n concl
us
u
d
n
s
’e
Nou
c
s av possibl e qui c xister d ion,
e
e
pou
o
r no ns tro le nom s derniè ans une
u
us f
b
aire vé jusq re d’in res ann grosse
terlo
é
e
u’à
ente
cute es, pré ntité
dang
p
n
fère
urs
Nou
er a dre ma résent
en
lim
u
vec
s
la m is tout ne solu face d iter
à tro aurons
c

i
el
t
se e
e fra
uver
io
en
n pl
gile n impa le.
pou core p
a
ce d
r co
l
u CS édifice rfaite
ntin us de t
est
u
r
E.
a
e
v
r
a
en
Pour
à dé
il
fend et de
finir,
nou
re le
cors
la p
ve
s in
rinc
es.
térê lles sol
négo ipale in
ut
t
s de
qu
ciati
s sa ions
ons iétude
l
ariés
auto
p
ur d our not
e la
r
futu e aveni
r DS
r res
P.
te le
s

BULLETIN D’ADHESION
Bienvenue parmi nous.
Ce bulletin peut, bien entendu, être reproduit pour vos collègues de travail.
Vous pouvez nous l’adresser soit par courrier (de préférence), soit par mail,
à l’adresse suivante :

STC - BP 583 -20186 AJACCIO CEDEX
stc.ajaccio@wanadoo.fr
stc.poste.2a@orange.fr

Les champs précédés d’une * sont obligatoires.
État civil
Civilité * Madame Mademoiselle Monsieur
Nom * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Année de naissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Votre adresse
Rue * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Portable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Courriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entreprise ou Etablissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ORDRE DE VIREMENT PERMANENT
Je soussigné : Nom, Prénom , Adresse du donneur d’ordre
..................................... ..................................... ............
Entreprise ou Etablissement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Par le débit de mon compte n° . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Donne Ordre de Virement Permanent pour le bénéficiaire STC Domicilié : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
PERIODICITE TRIMESTRIELLE & DUREE ILLIMITEE
Montant : Première échéance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fait à . . . . . . . . . . . . le . . . . . . . . . . . . . :

Signature du donneur d’ordre

Ci-joint mon relevé d’identité bancaire

SALAIRE NETS
Moins de 800 €
De 800 à 1200 €
De 1200 à 1600 €
De 1600 à 2000 €
Plus de 2000 €

Montants trimestriels
20 €
25 €
30 €
35 €
40 €

Montants annuel
80 €
100 €
120 €
140 €
160 €




Télécharger le fichier (PDF)

LIBECCIATA 2018 hs2 AIR FRANCE MALING.pdf (PDF, 1.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


libecciata 2018 hs2 air france maling
entt
flyer06 mai 2019
libecciata janvier 2018
elezzione universitarie 2014
libecciata 2019 hs meridionale

Sur le même sujet..