Exercices les Fonctions exponentielles bac sc exp .pdf



Nom original: Exercices les Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdfAuteur: mak

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/03/2014 à 17:37, depuis l'adresse IP 197.0.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 715 fois.
Taille du document: 548 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


4ème Sc-Exp
Tunis ,Tél :27509639

Série d’exercices :
Fonctions Exponentielles

Prof :Khammour.Khalil
Année Scolaire :2013/2014

Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans
un monde fini est soit un fou, soit un économiste.
Exercice n°1 :
Calculer les limites suivantes :
; lim

lim

x

lim

x

x

; lim
x 0

; lim

;

x

; lim

lim

x

; lim

x

; lim

x1

; lim

x

.

x

Exercice n°2 :
Résoudre dans IR , les équations et les inéquations suivantes :
1)

2)

3)

4)

5)
6)
7)
Exercice n°3 :
1) Calculer la dérivée de chacune des fonctions suivantes :
a)
b)
c)
2) Donner une primitive des fonctions suivantes:
a)

b)

c)

8)

.

d)
d)

.

Exercice n°4:
Soit la fonction f définie sur IR par :
.
1) a) Montrer que le point I(0,1) est un centre de symétrie de Cf.
b) Dresser le tableau de variation de f.
c) Montrer que D :y=x+2 est une asymptote oblique au voisinage de
.
d) Montrer que Cf admet une autre asymptote oblique au voisinage de
.
2) a) Montrer que l’équation f (x) = 0 admet une solution unique dans IR.
b) Vérifier que
et
.
c) Soit
la fonction réciproque de f. Montrer que
3) Tracer Cf dans un repère orthonormé
.
Exercice n°5 :
Soit

.On note (C) sa représentation graphique dans un repère orthonormé

1) Etudier les variations de la fonction f et les limites aux bornes de son ensemble de définition.
2) Tracer la courbe (C)
3) Soit un réel strictement positif.
a) A l’aide d’une intégration par parties, calculer le nombre
.
b) Déterminer lim
. Interpréter graphiquement ce résultat.
 

.

Exercice n°6 :
Soit f une fonction définie sur IR par :
un repère orthonormé
.

. On note (C) sa représentation graphique dans

1) a) Etudier le signe de f(x) sur IR.
b) Déterminer la limite de la fonction f en
et en
.
c) Calculer f ‘(x) , puis dresser le tableau de variation de f.
d) Tracer (C).
2) On note la suite
définie pour tout entier naturel n par :
.
a) Montrer que, pour tout n
.
b) Montrer que la suite
est croissante.
3) a) A l’aide d’une intégration par parties, montrer que, pour tous réels a et b :
b)En déduire l’expression de
c)Déterminer lim .

en fonction de n.

n

d)Donner une interprétation graphique de cette limite.
Exercice n°7 :
A tout entier naturel non nul n on associe la fonction
définie sur IR par :
On désigne par
la courbe représentative de dans un repère orthonormé
Les courbes
,
et
sont données en annexe ci-dessous.
Partie A
On considère la fonction définie sur IR par :
.

.

1) Vérifier que pour tout réel x ;
.
a) Démontrer que la courbe
admet deux asymptotes dont on précisera leurs équations.
b) Démontrer que la fonction : est strictement croissante sur IR.
c) Démontrer que pour tout réel x ;
.
2) a) Démontrer que le point
est un centre de symétrie de la courbe
.
b) Déterminer une équation de la tangente (
à la courbe
au point .
c) Tracer la droite ( .
3) a) Déterminer une primitive de la fonction sur IR.
b) Calculer la valeur moyenne de sur l’intervalle [0,
.
Partie B
1) démontrer que pour tout entier naturel n non nul le point
appartient à
.
2) a) Montrer que pour tout entier naturel n non nul la courbe
et la droite d’équation y=2 ont un
unique point d’intersection dont on précisera l’abscisse.(On note ce point d’intersection).
b) Déterminer une équation de la tangente (
à la courbe
au point .
c) Tracer (
et ( .
3) On note la suite

définie pour tout entier naturel n par :

Annexe

.

Exercice n°8 :
A/On considère la fonction g définie sur
par :
1) Etudier les variations de la fonction g.
2) Déterminer le signe de g(x) suivant les valeurs de x.
3) En déduire que pour tout x de
.

.

B/On considère la fonction f définie sur l’intervalle [0,1] par :
. On note (C) sa représentation
graphique dans un repère orthonormé
.On admet que f est strictement croissante sur [0,1].
1) Montrer que pour tout x de [0,1]
.
2) Soit (D) la droite d’équation y = x.
3) a) Montrer que pour tout x de [0,1]
.
b)Etudier la position relative de la droite (D) et la courbe (C) dans [0,1].
c) Tracer (C) et (D).
4) a) Déterminer une primitive F de f sur [0,1].
b) Calculer l’aire, en unité d’aire, du domaine du plan délimité par la courbe (C) , la droite (D) et les
droites d’équations x =0 et x =1.
Exercice n°9 :
Soient f et g les fonctions définies sur l’ensemble IR des nombres réels par :
et
.
Les courbes représentatives des fonctions f et g dans un repère orthonormé
sont respectivement
notées C et C ′. Leur tracé est donné en annexe.
1) a) Déterminer les limites des fonctions f et g en − .
b) Justifier le fait que les fonctions f et g ont pour limite 0 en
.
c) Etudier le sens de variations de chacune des fonctions f et g et dresser leurs tableaux de variations
respectifs.

2) Pour tout entier naturel n, on définit l’intégrale par :
et si
a) Calculer la valeur exacte de .
b) A l’aide d’une intégration par parties, démontrer que pour tout entier naturel n :
c) En déduire la valeur exacte de , puis celle de .
3) a) Etudier la position relative des courbes C et C ′.
b) On désigne par A l’aire, exprimée en unité d’aire, de la partie du plan comprise d’une part entre
les courbes C et C ′, d’autre part entre les droites d’équations respectives x = 0 et x = 1.
En exprimant A comme différence de deux aires que l’on précisera, démontrer l’égalité : A = e − 3.
4)Soit a un réel strictement supérieur à 1.
On désigne par S(a) l’aire, exprimée en unité d’aire, de la partie du plan comprise d’une part entre
les courbes C et C ′, d’autre part entre les droites d’équations respectives x = 1 et x = a.
On admet que S(a) s’exprime par : S(a) = 3 −
( + a + 1).
a) Démontrer que l’équation S(a) = A est équivalente à l’équation :
+a+1
b) Dans cette question, toute trace d’argumentation, même incomplète, ou d’initiative, même
non fructueuse, sera prise en compte dans l’évaluation.
Conclure, quant à l’existence et l’unicité du réel a, solution du problème posé.
Annexe

Exercice n°10 :

1) Soit f la fonction définie sur [0;
[ par :
.
a) Déterminer la limite de la fonction f en
et étudier le sens de variation de f.
b) Démontrer que l’équation f(x) = 0 admet une unique solution sur l’intervalle [0,
[.
-2
Déterminer une valeur approchée de à 10 près.
c) Déterminer le signe de f(x) suivant les valeurs de x.
2) On note C la courbe représentative de la fonction exponentielle et celle de la fonction logarithme
népérien dans le plan muni d’un repère orthonormé
.
Les courbes C et sont données en annexe.
Soit x un nombre réel strictement positif. On note M le point de C d’abscisse x et N le point de
d’abscisse x. On rappelle que pour tout réel x strictement positif,
.
a)Montrer que la longueur MN est minimale lorsque x =
b)En utilisant la question 1), montrer que :
c)En déduire que la tangente à C au point d’abscisse et la tangente à au point d’abscisse
sont parallèles.
3) Soit h la fonction définie sur ]0,+ [ par h(x) = x ln(x) − x. Montrer que la fonction h est une
primitive de la fonction logarithme népérien sur ]0,+ [.
b)Calculer la valeur exacte, puis une valeur approchée à 10-2 près, de l’aire (exprimée en unités
d’aire) de la surface hachurée sur la figure jointe en annexe .

Exercice n°11 :
Dans l’annexe ci-jointe on a représenté, dans un repère orthonormé

, la courbe Cf de la

fonction f définie sur IR par :
.
1) Montrer que lim f(x)=1 et tracer l’asymptote à Cf au voisinage de

.

x

2) a) Vérifier que pour tout réel x , f (x) = x+2
.
3) b) En déduire que Cf admet au voisinage de
une asymptote qu’on précisera.
4) c) Etudier la position relative de la courbe Cf et la droite puis tracer .
5) Montrer que pour tout réel x ,

.

6) Soit l’abscisse du point A de la courbe Cf où la tangente est horizontale .
7) a) Vérifier que est différent de 0.
8) b) Montrer que
puis que
.
9) c) Construire alors le point A et la tangente à la courbe Cf au point A.
10) Soit h la restriction de f à l’intervalle [
.
a) Montrer que h réalise une bijection de [
sur un intervalle J que l’on précisera.
b) Tracer
dans le repère
.
Annexe

Exercice n°12 :
On considère la fonction f définie sur IR\{-1} par
courbe représentative dans un repère orthonormé
1) Calculer lim  f(x) ;
x  1

.On désigne par (C) sa
.

lim  f(x) ; lim f(x) ; lim f(x).
x
x
1

x

2) a) Montrer que pour tout x de IR\{-1}
b) Donner le tableau de variation de f.
3) a) Montrer que l’équation f(x) =0 admet dans ]-1,
une unique solution
b) Vérifier que
et que
.
f ( x)
4) a) Calculer lim
. Interpréter graphiquement le résultat.
x 
x

et que 1,5<

.

b) Tracer la courbe (C).
Exercice n°13 :
Les courbes C et C’ données dans le graphique ci-contre représentent dans un repère orthonormé
les fonctions f et g définies sur IR*+ par : f(x)= ln x et g(x)= ln2x.
1) a) Calculer le volume V du solide de révolution engendré par la rotation Y autour de l’axe des
abscisses. Où Y={M(x,y) tels que y=f(x) et
x
}.
b) Pour x
, on note M le point de la courbe C et N le point de la courbe C’de même abscisse x
Déterminer la valeur de x pour la quelle la distance MN soit maximale.

2) Soit F la fonction définie sur IR+ par :
a) Montrer que F est dérivable sur ]0,

et que pour tout x>0 , F’(x)=

.

b) Déduire que pour tout x
, on a
c) Etudier la continuité et la dérivabilité de F à droite en 0.
3) a) Montrer que pour tout x >0 , F(x)=F
.
b)Expliciter F(x) , pour x
.
c) Dresser le tableau de variation de F puis construire sa courbe G dans un repère orthonormé.
Exercice n°14 :
On considère la fonction f définie sur [-1,
par
et (C) sa courbe représentative.

1) A partir d’une lecture graphique
a) Déterminer lim 
,
et lim f(x).
x
x  1
b) Dresser le tableau de variation de f.
2) Soit un réel supérieur ou égale à 1.On note S( l’aire de la partie coloriée.
a) Ecrire S( sous la forme d’une intégrale.
b) Montrer que pour tout x de IR ; 1+x
.
c) En déduire que pour tout x
d) Montrer que pour tout
3) On pose
a) Calculer I.

.

et

c) En déduire que pour tout
I 
n

A

dx
IN* ;

b) Montrer que pour tout

d) Montrer que

.

.

e

x
n

1

4 2  1n 
  1 .Déduire que
3 e


.
converge vers une limite que l’on précisera.


Aperçu du document Exercices les  Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf - page 1/8
 
Exercices les  Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf - page 3/8
Exercices les  Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf - page 4/8
Exercices les  Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf - page 5/8
Exercices les  Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Exercices les Fonctions exponentielles bac sc-exp.pdf (PDF, 548 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


livre revision 2018
livre2017pdf
serie etude de fonction 3eme sc exp
exercices les fonctions exponentielles bac sc exp
etude de fonctions
fonction logarithme bac sc exp

Sur le même sujet..