Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



graffiti comètes la chapelle faucher carnets d raymond 2019 .pdf



Nom original: graffiti-comètes-la-chapelle-faucher-carnets-d-raymond-2019.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 6.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/04/2019 à 21:50, depuis l'adresse IP 80.215.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 78 fois.
Taille du document: 589 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Les carnets

naturalistes
de Vendoire

Didier Raymond

Graffiti - art schématique linéaire

Les gravures en « comètes » de la Grotte
du Pont
La Chapelle-Faucher (Dordogne)
« À proximité de la Chappel-Faucher, les grottes ne manquent pas et je dois multiplier
les visites de contrôle. À défaut de peintures paléolithiques, je découvre dans l’une
d’elles de remarquables gravures non figuratives dont la datation pose problème. »
« ...toute une série de comètes – traits profonds ou superficiels, parfois longs de plus de
20 centimètres, convergents – exécutées très certainement à l’aide d’une pointe sèche
métallique. À quelle période rapporter ces graffiti qui sont un nouvel exemple de l’art
schématique linéaire périgourdin ? » (CARCAUZON 1991)
Ainsi s’exprimait Christian Carcauzon à la page 231 de son livre, Découvertes
souterraines en Périgord, paru en 1991. Il m’avait évidemment fait part de sa découverte
qui intervenait dans la même période que celle des gravures paléolithiques figuratives de
la grotte de la Croix (Condat-sur-Trincou) que nous fîmes en février 1987
(CARCAUZON, RAYMOND 1987). Nous nous étions rendus sur place à l’occasion
d’une prospection mais bizarrement nos investigations n’eurent pas de suite sur ce site, à
cette époque le paléo passait avant les périodes beaucoup plus récentes... D’autres
spéléos avaient été informés de la découverte, notamment Brigitte et Gilles Delluc
(spéléologues et préhistoriens), mais sans qu’il y ait eu de suite de leur part non plus.
J’étais revenu une seule fois sur place le 13 décembre 87 et j’avais fait un croquis du
principal panneau gravé pour voir si les tracés étaient organisés. Je n’avais pas fait de
photos, les conditions d’éclairage n’étant pas satisfaisantes ce jour là. Je n’ai jamais eu
l’occasion de revisiter la grotte par la suite. Comme je n’ai rien trouvé sur internet
concernant cette grotte et ses gravures, je porte à la connaissance de celles et ceux que
cela pourrait intéresser le peu que j’en sais. Mes modestes observations d’alors sont
reproduites ici :
Grotte du Pont - Commune de la Chapelle-Faucher
Inventaire des figures
Paroi de gauche (en entrant)
1 : Coups d’outil à 65cm de hauteur.
2 : 2 traits verticaux à 85cm de hauteur, à droite.
3 : Comète à 10cm de 2, même hauteur.
4 : Comète à 14cm au-dessus de 2 et 3, dimension à la base 10cm, hauteur maxi de la
base au sommet 8cm.

5 : Comète à 135cm de hauteur, à 40cm de 4 à droite (comète avec à gauche traits
verticaux.
6 : Figure identique mais plus petite à 10 cm de hauteur de 5.
7 : Traits verticaux à 140cm de hauteur, à 35cm de 4 à gauche.
8 : 4 comètes et traits verticaux à droite de 6 à 25cm.
9 : 2 séries de traits verticaux à 120cm de haut et à 50cm de 6.
10 : 7 comètes plus traits verticaux dont une de 30cm de long sur 80cm et à 120cm de
hauteur à droite de 9.
Paroi de droite (en entrant)
Vu 2 comètes, des traits verticaux, une vulve ? Nombreux tracés à revoir.
D. Raymond, 13/12/87.
Les notes ci-dessus, complétées de croquis, m’avait servi à réaliser le relevé sommaire
reproduit plus bas (planche 1). Les petits points visibles sur le schéma correspondent à la
trame de repérage au 1/10ème et ne font pas partie du décor. Les numéros d’ordre
renvoient à la même planche.

Planche 1 : Relevé sommaire des graffiti de la Grotte du Pont (La Chapelle-Faucher)
fait en décembre 1987.

Planche 2 : Croquis des tracés qui m’avaient fait penser à une vulve.
Fait en décembre 1987.

Je m’étais limité à la paroi contenant les tracés les plus visibles et les plus
concentrés, celle où on pouvait observer les signes en « comètes » les plus nets. En
réalité, le panneau en question ne contient pas que ce type de signes même si ce sont
ceux-là qui attirent l’attention. Le fait que les principaux faisceaux convergents soient
inclinés, regroupés et orientés plus ou moins dans la même direction (groupe 10 de la
planche 1) accentue l’impression d’une représentation de comètes. Des séries de traits
plus ou moins parallèles, faisceaux non convergents, sont notamment présents mais ils
sont minoritaires. On remarque qu’ils sont en grande partie formés de 5 traits à l’instar
des « comètes » sans qu’il soit possible d’en déterminer la raison. Les pentacles sont très
fréquents dans l’art schématique linéaire et on peut peut-être y voir un rapport avec leur
symbolique ? Les tracés en faisceaux de ce type ne semblent pas communs dans un
contexte historique allant de la Renaissance à l’époque moderne, période probable et
imprécise de leur exécution. Lucien Gratté en montre de similaires dans son livre en
ligne « Survivance de l’Art pariétal » (GRATTÉ 2015) et les classe dans le groupe des
arboriformes, les Sapins. Un faisceau de lignes convergentes est également présent au
Trou Croisé de St-Georges-de-Montclar (Dordogne) (DELLUC 2014). En général, les
arboriformes comprennent, outre des faisceaux, une ligne centrale et « ou » une ligne
médiane, et les figures aussi évocatrices qu’à La Chapelle-Faucher sont plutôt rares à ma
connaissance. S’agit-il réellement de comètes ? C’est loin d’être évident. Leur nombre et
les dimensions, 30cm pour la plus grande figure, dénote une intention de la part de leur
auteur. Si les signes en question représentent l’idée de feu ou de lumière, avec un
mouvement suggéré, on pourrait également y voir des projectiles de guerre
abondamment utilisés au Moyen-Âge et plus récemment. On pense au feu grégeois... La

grotte est située en contrebas du Château qui a subi plusieurs sièges dans l’histoire
(guerres de Religion), avec le massacre de toute la population du village qui s’y était
réfugiée (AUBARDIER, BINET, MANDON 1987). Il a d’autre part été ravagé par un
incendie au début du XXe siècle. Y a-t-il un rapport entre les graffiti et les destructions
du Château ? Ou bien le « décor » ne fait-il référence à aucun événement historique, le
passage d’une comète y compris (qui était un mauvais présage dans de nombreuses
sociétés, CHEVALIER, GHEERBRANT 1982) ? Impossible de répondre en l’état.
La localisation de la grotte, même si elle n’est pas précisée, est indiquée en
filigrane. Comprenne qui pourra.

Bibliographie
ABÉLANET J., 1986 – Signes sans paroles. Cent siècles d’art rupestre en Europe
occidentale. Coll. La Mémoire du Temps. Hachette. 345 p.
AUBARDIER J.-L., BINET M., MANDON G., 1987 – Nouveau guide du PérigordQuercy. Ouest-France. 439 p.
AVRILLEAU S., 2001 – Essai de typologie des graffiti anciens, signes et autres
marques gravées du Périgord. Bulletin de la Société Historique et Archéologique du
Périgord. Tome 128 – Année 2001, 3e livraison, pp. 429-460.
CARCAUZON Ch. et RAYMOND D. (avec la collaboration de Brigitte et Gilles
DELLUC), 1987 – La grotte ornée de La Croix à Condat-sur-Trincou, B.S.H.A.P. Tome
114 – Année 1987, 3e livraison, pp. 189 – 198, 4 fig., 4 photos. (reprise dans la Revue
archéologique Sites n° 34, 1988, pp. 19 – 25, 7 fig., 2 photos).
CARCAUZON Ch., 1991 – Découvertes souterraines en Périgord, Vingt ans
d'exploration, Éditions du Roc de Bourzac. 260 p.
CHEVALIER J., GHEERBRANT A., 1982 – Dictionnaire des Symboles. Collection
Bouquins. Robert-Laffont/Jupiter. 1060 p.
DELLUC B. et G., GALINAT B., 1982 – Les gravures de la grotte de Gaussen,
commune de Beynac-et-Cazenac. Bull. Soc. Hist- et arch. Du Périgord, 109. pp. 169181.
GRATTÉ L., 2015 – Survivance de l’Art pariétal. De Lascaux à Chauvet-Pont-d’Arc.
2ème édition, revue et augmentée. Collection Lauragais-Patrimoine. Société d’histoire de
Revel Saint-Ferréol. Société de Recherches Spéléo-Archéologique du Sorézois et du
Revélois. 1800 p.
http://www.lauragais-patrimoine.fr/PATRIMOINE/SURVIVANCE-ART-PARIETAL/
SURVIVANCE-ART-PARIETAL.html
RAMOND S., 1981 - Un patrimoine culturel oublié : les graffiti. In: Revue
archéologique de l'Oise, n°23, 1981. pp. 9-28.
https://www.persee.fr/doc/pica_0752-5648_1981_num_23_1_1152

RAYMOND D., 1995 – Les Gravures du trou de la Louve (Verteillac), SpéléoDordogne, Spéléo-Club de Périgueux, An. 9, pp. 34 - 37.
RAYMOND D., 2019g – Les carnets naturalistes de Vendoire. Graffiti-ésotérisme-art
populaire. Une figure de Triple enceinte à Sainte-Acquitière ? Commune de Chadurie
(Charente) et autres graffiti à Gurat, Mainzac (Charente), Allemans, Champagne-etFontaines et Vendoire (Dordogne). Chez l'auteur et édition numérique, 26 pages, 28
photos.
https://www.fichier-pdf.fr/2019/04/05/graffiti-triple-enceinte-ste-acquitiere-carnets-d-r2019/
https://www.pdf-archive.com/2019/04/05/graffiti-triple-enceinte-ste-acquitiere-carnets-dr-2019/
RAYMOND D., 2019h – Les carnets naturalistes de Vendoire. Petit patrimoine-Graffiti.
« La danseuse », un vestige de dessin de carrier sur une pierre de l’église de Champagneet-Fontaines (Dordogne). Chez l'auteur et édition numérique, 9 pages, 5 photos.
https://www.fichier-pdf.fr/2019/04/10/dessin-de-carrier-eglise-champagne-carnets-draymond-2019/
https://www.pdf-archive.com/2019/04/10/dessin-de-carrier-eglise-champagne-carnets-draymond-2019/

Sites, blogs et documents
Histoire de la Chapelle-Faucher...
http://www.lachapellefaucher.fr/histoire.html
Le feu grégeois...
https://lesavoirperdudesanciens.com/2018/11/le-mystere-du-feu-gregeois-et-de-sarecette-oubliee/
Conférence sur le Trou croisé par Brigitte et Gilles Delluc
https://www.hominides.com/html/colloques-conference/trou-croise-st-georges-montclardelluc-0799.php
GERSAR, association et site consacré à l’art rupestre
http://gersar.art.rupestre.pagesperso-orange.fr/actualites.htm

Dernière publication de l’auteur
RAYMOND D., 2019h – Les carnets naturalistes de Vendoire. Petit patrimoine-Graffiti.
« La danseuse », un vestige de dessin de carrier sur une pierre de l’église de Champagneet-Fontaines (Dordogne). Chez l'auteur et édition numérique, 9 pages, 5 photos.
https://www.fichier-pdf.fr/2019/04/10/dessin-de-carrier-eglise-champagne-carnets-draymond-2019/
https://www.pdf-archive.com/2019/04/10/dessin-de-carrier-eglise-champagne-carnets-draymond-2019/
Achevé à Vendoire le 19 avril 2019 – Mis en ligne sur les sites
www.fichier-pdf.fr et www.pdf-archive.com


Documents similaires


Fichier PDF graffiti cometes la chapelle faucher carnets d raymond 2019
Fichier PDF dessin de carrier eglise champagne carnets d raymond 2019
Fichier PDF carnets nat vendoire bibliographie d raymond 2017
Fichier PDF carnets nat vendoire bibliographie d raymond 2016
Fichier PDF bibliographie carnets naturalistes vendoire 2018 d raymond
Fichier PDF grotte jovelle la tour blanche 33 ans d raymond 2016


Sur le même sujet..